BetaFPV FPV Whoop Racing Advanced Kit 2, le test

12
7757

Si vous ne vous êtes jamais aventuré à piloter un racer, c’est peut-être en raison du prix des appareils et de la nécessité de les réparer souvent, de la difficulté à piloter sans stabilisation, du temps qu’il faut pour apprendre à gérer les commandes avec un masque FPV sur le nez, de la complexité d’outils comme Betaflight Configurator… La première solution consiste à vous faire la main sur un simulateur de vol. Mais si vous préférez les vols réels, vous pouvez choisir un pack prêt à l’emploi. C’est le cas de ce FPV Whoop Racing Advanced Kit 2 commercialisé par BetaFPV. Que vaut-il vraiment ? Réponse dans cette chronique. Notez qu’il m’a été donné par BetaFPV. Comme d’habitude, dites-moi si vous pensez que la pratique a influencé mon jugement.

La vidéo

Tour du propriétaire

Le FPV Whoop Racing Advanced Kit 2 est livré dans une petite mallette de transport qui comprend tout ce dont vous avez besoin ! Il y a le nano drone, sa radiocommande, des batteries et leur chargeur, un masque d’immersion, un jeu d’hélices supplémentaires. Vous n’avez besoin de rien d’autre… pas même d’un ordinateur pour effectuer les réglages ! Le nano racer est un Meteor75 de BetaFPV en version Lite. Qu’est-ce que cela signifie ? Ce n’est pas le même modèle que le Meteor75 classique. Certes les moteurs (brushless 1102 à 18000KV qui tournent dans le sens « props out »), les hélices (tripales de 4 cm avec un trou central de 1,5 mm), les batteries (LiHV 1S 450 mAh 30C à connecteur BT 2.0) et la caméra (C01 1200TVL) sont les mêmes. Mais la structure est légèrement modifiée et, surtout, le contrôleur de vol est différent. C’est un Lite 1S F, un composant avec un ESC de 5A flashé avec le firmware Silverware, dans une version modifiée par BetaFPV ! En respect des règles sur l’Open Source, les sources du firmware modifié sont ici, celle de l’OSD sont là.

Silverware ?

Ce firmware a été créé par silverxxx en septembre 2015, à l’époque pour des appareils à moteurs brushed. Il a bien progressé, et son wiki permet de retracer l’historique de son évolution. BetaFPV l’a intégré sur un contrôleur de vol qui intègre un récepteur compatible FrSky D8 et un OSD. Un émetteur vidéo M01 a été ajouté, il émet en théorie sur 6 plages de fréquences, sur 37 fréquences en analogique 5,8 GHz, avec une puissance d’émission de 25 mW. Ce qui tombe bien, c’est le maximum autorisé en France. L’une des caractéristiques de Silverware, c’est qu’il n’y a pas de connecteur pour le branchement sur un ordinateur. Est-ce que cela signifie qu’il n’y a pas de réglages possibles ? Si, puisque Silverware donne accès aux PID, aux rates, à l’émetteur vidéo, etc. Il passe pour cela par l’OSD, l’affichage en surimpression du retour vidéo, avec pour interface celle de la radiocommande.

Le nano drone ?

Le Meteor75 Lite mesure 7,7 cm de diagonale de moteur à moteur, et s’inscrit dans un volume de 10,1 x 10,2 x 4 cm. La structure plastique est assez souple, faite d’une seule pièce avec des protections d’hélices. Elle héberge les moteurs et l’électronique, laquelle est protégée par un carénage qui maintient la caméra. Un panier permet de fixer la batterie sous l’appareil. Le connecteur est un BT 2.0 : c’est le format de BetaFPV qui entend remplacer le PST PH2.0 avec de meilleures performances, et concurrence le ET 2.0 de Eachine et Emax. Les moteurs sont fixés au contrôleur de vol via des connecteurs, donc faciles à changer en cas de dysfonctionnement. Le poids du Meteor75 Lite est 29,3 grammes, auxquels s’ajoute les 12,2 grammes de la batterie. Soit 41,5 grammes en ordre de vol…

Le chargeur de batteries ?

Dans la mallette, BetaFPV fournit 2 batteries et un petit chargeur à brancher en USB sur un chargeur secteur, une Powerbank, un port USB alimenté, etc. Il permet de connecter les deux batteries pour les recharger simultanément, avec une LED rouge pour témoin qui passe au vert en fin de charge. Il comporte aussi un petit écran à LED qui permet d’indiquer la tension de la batterie branchée sur le connecteur 1 (il faut que le testeur ne soit pas branché en USB). C’est bien pratique ! 

La radiocommande ?

C’est la petite Literadio 2 de BetaFPV, dont vous pouvez lire le test ici. Petite mais très agréable en mains, avec un toucher sympa. Elle est alimentée par une batterie 2S de 350 mAh, fournie et branchée par sa prise d’équilibrage. Pas besoin de sortir la batterie pour la recharger, il suffit de brancher la radiocommande avec le câble microUSB-USB fourni dans la mallette. En guise d’interface, il n’y a qu’une LED à l’avant, sous le bouton d’allumage, et deux boutons à l’arrière. Ce qui est décevant ? Le Meteor75 Lite et la radiocommande ne sont pas appairés. Vous ne décollerez donc pas directement à la sortie de la boite, il y a quelques manipulations à effectuer… A noter que certains modèles ont semble-t-il été appairés d’usine, mais la plupart ne le sont pas.

>>>> LA SUITE DE CETTE CHRONIQUE SE TROUVE ICI <<<<

12 COMMENTAIRES

  1. Excellent test vraiment très complet !
    Il m’aurait évité pas mal de manipulation dans le vide quand j’ai reçu le kit il y a un mois 😀
    La structure du Lite semble assez fragile de base dans le kit, ayant commandé aussi des nouvelles pièces du Meteor75 qui sont plus résistante.
    Alors j’étais en recherche de nouvelles antennes en tombant sur cet article (parasite vers 25/30m…), il faut mieux que j’abandonne ? ou vous en avez à conseillé pour au moins une légère amélioration ?
    Bon Dimanche 🙂

  2. @ Dany33 : J’ai essayé avec des antennes polarisées haut de gamme, des patch haut de gamme, je n’ai eu pour ainsi dire aucune amélioration. Donc pour moi la piste du changement d’antennes n’est pas satisfaisante 🙁

  3. Excellentissime test, très objectif qui permet vraiment de se faire une bonne idée sur ce produit très intéressant… mais…
    Et qui évitera donc pas mal de déboires.

  4. Justement je cherchais un bon test sur ce produit pour mon anniv et je l’ai trouvé. Je reste hésitant car même si je débuterai en fpv/racer je sens que le casque va me décevoir.

    A me demander si je ne vais pas essayer de coller une caméra fpv sur mon mavic air…. et utiliser l’argent sauvé avec un meilleur casque qui pourra me servir sur d’autres modèle de drones…

    Merci.

  5. Bonjour,
    Ce test est vraiment très clair et très complet.
    Je suis presque convaincu d’acheter le kit pour débuter en nano drone racer mais j’ai quand même peur de la qualité vidéo.
    Du coup je voulais plutôt commander :
    – bêta 75x hd frsky.
    – radio bêta lite 2.
    – lunette eachine ev8000d.
    Est ce que ça fonctionne comme montage.
    Vais-je galerer car je n’ai pas d’expérience d’appareillage de ça matériel?
    Merci de votre réponse.
    Marc.

  6. @ Floreani : Oui, ça fonctionnera. Tu vas forcément un peu galérer au début avec les réglages de Betaflight (si tu n’as aucune expérience) et l’appairage de la radio Betalite 2. Mais rien d’insurmontable avec les tests et tutos sur le net.

  7. Bonjour et bonne année !
    Super test qui arrive juste à point car je viens de commander le kit. Ça m’évitera quelques fausses manip. Pour le casque, j’avais déjà pressenti la pauvre qualité et j’ai tout de suite commandé un Fatshark Scout. J’ai quelques heures sur Liftoff et Vélocidrone, mais j’ai hâte d’essayer en « vrai » !!!
    Merci encore.

  8. Bonjours, j’ai acquit ce kit et en suis très content en tant que débutant, j’aimerais savoir si il est possible d’acheter un autre quad au cas où je casse celui là et de m’en servir avec la même télécommande et masque goggles?
    Si oui est ce que sa necessite un réglage informatique? Merci !

  9. @ Mathieu : J’espère me tromper, mais je crois que le Meteor75 Lite n’est pas disponible hors de ce pack complet. C’est bien dommage puisque s’il l’était, il serait compatible avec la radiocommande et le masque…
    Tu peux toujours te tourner vers un appareil à peu près équivalent (y compris chez d’autres constructeurs que BetaFPV), il faut simplement qu’il soit compatible FrSky D8 ou D16, et avec un émetteur vidéo analogique 5,8 GHz. Si tu veux partager les batteries entre les deux, veille à choisir un modèle qui utilise les mêmes…

  10. bonjour ,

    Très bonne revu ! j’ai compris beaucoup de choses. Mais j’ai un gros problème depuis des semaines , je suis coincé après multiples recherches , accidentellement j’ai passé le rx en sbus..resultat la télécommande de se connecte plus donc je peux pas avoir accès a l’osd , donc je ne peux pas changer , et le silverware ne se connecte pas à un ordi , et cette version (75 lite ) ne se Connecte pas a Betaflight ..sur l’écran quand j’allume le drone il est tjrs en sbus . c’est une grande galère !
    si vous avez une petite idée je prend! Merci pour l’attention !

  11. @ dafav : tu peux changer le protocole en appuyant sur le bouton FC (bind, celui de droite), en maintenant la pression pendant que tu branches la batterie et en maintenant la pression pendant 4 secondes. Tu passes successivement en SBUS, en DSMX puis en D8 en effectuant la manip’ autant de fois qu’il faut. Le protocole devrait s’afficher à l’écran de l’OSD quand tu débranches et rebranches la batterie. La procédure est décrite dans le manuel (in english) : https://github.com/BETAFPV/LiteSilverware/blob/master/docs/Manual%20for%20Lite%201S%20Brushless%20FC.pdf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.