Le drone Elios 2 de Flyability en inspection à Tchernobyl

3
1824

Lorsque le réacteur 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl a explosé, le 26 avril 1986, les réacteurs 5 et 6 étaient en construction. Bien que l’exploitation de la centrale ait continué jusqu’en 2000, le réacteur 5 a été laissé en l’état. Des questions étaient restées en suspens : des barres d’uranium avaient-elles été placées dans le réacteur, et y avait-il présence de déchets nucléaires à l’intérieur de la structure ?

Pour le savoir…

L’équipe de démantèlement de la centrale a fait appel à Flyability et son drone Elios 2, spécialisé dans les missions en environnements confinés et difficiles d’accès. Il est protégé par une armature qui lui permet de ne pas interrompre sa mission en cas de contact avec un obstacle. Le challenge a consisté à patrouiller le bâtiment pour filmer l’intérieur et permettre aux spécialistes de répondre à leurs interrogations. Le résultat ? Elios 2 a permis de montrer que les piscines étaient vides et qu’il n’y avait pas de déchets dans le bâtiment…

Source : Flyability

3 COMMENTAIRES

  1. Merci Fred de partager ces informations qui pour une fois tend à démontrer que les engins dits Drones peuvent aussi être utiles 👍 en espérant que ce permette aussi d’assouplir les freins à l’innovation qu’en France on met encore trop souvent en travers de la route de bien des inventeurs 🤞

  2. Bon ben dés le début on se demande si vous avez bien étudié le sujet parce que ce n’est pas le réacteur 1 mais le 4 qui a explosé…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.