BetaFPV FPV Whoop Racing Advanced Kit 2, le test

12
10758

Les modes semi-assistés

Repassez en mode Acro en poussant l’inter SC vers le bas. Tirez l’inter SD vers le haut : vous passez en mode Horizon. Il assiste le pilotage comme le mode Level, mais si vous poussez les joysticks à fond, vous pouvez réaliser des tonneaux et des flips. Tirez l’inter SC vers le haut : vous passez en mode Race_H. Ce mode est hybride : il n’y a pas de stabilisation sur le tilt (Acro), mais une stabilisation sur le Roll (Horizon), partielle puisqu’elle vous permet de déclencher des tonneaux. Poussez l’inter SD vers le bas : vous passez en mode Race_A. C’est aussi un mode hybride : il n’y a pas de stabilisation sur le tilt (Acro), mais une stabilisation complète sur le Roll (Level) qui empêche les tonneaux.

Les équivalences avec Betaflight

Si vous êtes habitué aux modes de Betaflight, l’Acro de Silverware est le même Acro que celui de Betaflight, idem pour Horizon. Level équivaut à Angle. Le mode Turtle est semblable à Flip Over After Crash, mais attention, il n’y a pas besoin d’armer avec Silverware, les moteurs réagissent dès que vous touchez un joystick. A noter que Silverware impose par défaut l’équivalent de l’Airmode de Betaflight : une fois armés, les moteurs tournent, même si vous ne poussez pas les gaz. Faut-il mémoriser tous les modes et leurs combinaisons d’inters ? Non, il est probable que vous ne vous serviez que de quelques-uns de ces modes. Par exemple Level si vous débutez, Horizon en prenant un peu d’assurance, et Acro quand vous êtes prêt à lâcher les watts.

L’OSD de Silverware

Le retour vidéo affiche en incrustation quelques informations importantes. Il y a la tension de la batterie du Meteor75 Lite, le mode de vol et la durée de vol. Si vous changez de mode avec les interrupteurs, vous aurez confirmation du mode dans lequel vous vous trouvez.

Et les réglages de Silverware ?

Pour faire appel au menu des réglages, placez le joystick de gauche au neutre (centre) et poussez celui de droite vers le haut. Pour naviguer dans les choix et valider, utilisez le joystick de droite. Ceci est valable pour la radiocommande Literadio 2 normale, en mode 2 (gaz à gauche). Si vous utilisez une Literadio 2 en mode 1 (gaz à droite), c’est le cas pour moi, placez le joystick de droite au neutre et le joystick de gauche vers le haut-gauche. Naviguez avec le joystick de gauche et validez avec celui de droite.

Les réglages via l’OSD ?

Le premier onglet donne accès aux PID. Ils sont réglés en usine par Betaflight : n’y touchez pas, à moins de savoir exactement ce que vous faites. L’onglet suivant permet de gérer le sens de rotation des moteurs. Là encore, tout est réglé en usine. Idem pour l’onglet Receiver. L’onglet SmartAudio est plus intéressant : il permet de modifier la plage de fréquences et la fréquence d’émission vidéo 5,8 GHz. Il offre aussi le réglage à 25 mW ou 200 mW pour la puissance d’émission – mais il est inopérant puisque l’émetteur est figé à 25 mW. L’onglet Display permet de régler la position des informations à l’écran et l’alarme de batterie – elle est fixée à 3,3 V par défaut. Avec l’onglet Rates, vous pouvez modifier la réactivité des joysticks. Si vous modifiez la fréquence vidéo, validez avec Set. Pour les autres réglages, validez avec Save.

Les sensations en vol

On note plusieurs points positifs dès les premières secondes de vol. Tout d’abord le Meteor75 Lite est très stable, que ce soit en mode Level ou même en mode Acro (il reste figé comme sur un rail). En intérieur, il ne vibre pas du tout. En extérieur, avec un peu de vent, on voit apparaître des vibrations, un peu de Jello. BetaFPV propose de beaux réglages de PID par défaut, puisque l’appareil est particulièrement agréable. Il répond bien, il est nerveux mais tout en restant contrôlable. En résumé, Silverware n’a pas grand-chose à envier à Betaflight sur ce nano racer ! Avec un peu d’espace, vous pouvez tenter des Split-S, des Loops amples, et éventuellement vous lancer dans des Powerloops en présence d’obstacles.

En intérieur ou en extérieur ?

Le Meteor75 Lite est parfait pour des vols en intérieur, lents ou énervés. Il est capable de belles accélérations qui lui permettent de voler rapidement en parking ou en gymnase. Les réglages de Silverware permettent de réussir facilement de petites figures dans un faible volume sans aller directement au tapis. Les vols en extérieur sont possibles, même avec du vent. Un peu de vent, sans quoi les 40 grammes du Meteor75 Lite risquent d’être emportés par une bourrasque. Mais j’ai été étonné par la tenue en vol, ausi satisfaisante sinon meilleure que celle d’autres appareils de même catégorie. Il est capable de monter haut assez vite, de permettre de beaux plongeons et de redresser sans souffrir de yaw washout (embardée intempestive). Pas mal ! Je me suis beaucoup amusé à me faufiler dans les branches d’arbres. Tant pis s’il y a des touchettes, les protections d’hélices permettent de continuer le vol.

Le principal défaut ?

C’est la portée de la liaison vidéo ! L’image est nette et sans parasite tant que vous évoluez à moins de 20 mètres. Mais au-delà, la liaison se dégrade rapidement. Les parasites et le glitches se transforment en neige, jusqu’à ne plus rien y voir au point de perdre le contrôle du Meteor75 Lite. En présence d’obstacles, des arbres par exemple, la portée est encore plus courte ! Le premier réflexe consiste à changer les antennes du masque par des modèles plus haut de gamme, notamment des patches, avec un connecteur RP-SMA. Mais le gain est pour ainsi dire nul ! Et on ne peut pas pousser la puissance d’émission puisqu’elle est figée à 25 mW. 

La solution ?

J’ai remisé le masque FPV de BetaFPV pour utiliser le casque de DJI équipé d’un module analogique RapidFire d’ImmersionRC. Ce n’est pas vraiment une surprise : la réception est bien meilleure, avec une portée, sans obstacles, qui dépasse les 200 mètres ! Avec des obstacles, on note un gain très net en stabilité de l’image et en portée. Le constat est sans appel : l’émetteur à bord du Meteor75 Lite est très correct mais en revanche le récepteur du masque FPV de BetaFPV est très médiocre. Malgré la présence de deux antennes, il ne s’agit probablement pas d’un Diversity. Dommage : il n’y a pas d’entrée A/V sur le masque, vous ne pouvez par conséquent pas l’utiliser pour afficher les images en provenance d’un récepteur externe. 

>>>> LA SUITE DE CETTE CHRONIQUE SE TROUVE ICI <<<<

12 COMMENTAIRES

  1. Excellent test vraiment très complet !
    Il m’aurait évité pas mal de manipulation dans le vide quand j’ai reçu le kit il y a un mois 😀
    La structure du Lite semble assez fragile de base dans le kit, ayant commandé aussi des nouvelles pièces du Meteor75 qui sont plus résistante.
    Alors j’étais en recherche de nouvelles antennes en tombant sur cet article (parasite vers 25/30m…), il faut mieux que j’abandonne ? ou vous en avez à conseillé pour au moins une légère amélioration ?
    Bon Dimanche 🙂

  2. @ Dany33 : J’ai essayé avec des antennes polarisées haut de gamme, des patch haut de gamme, je n’ai eu pour ainsi dire aucune amélioration. Donc pour moi la piste du changement d’antennes n’est pas satisfaisante 🙁

  3. Excellentissime test, très objectif qui permet vraiment de se faire une bonne idée sur ce produit très intéressant… mais…
    Et qui évitera donc pas mal de déboires.

  4. Justement je cherchais un bon test sur ce produit pour mon anniv et je l’ai trouvé. Je reste hésitant car même si je débuterai en fpv/racer je sens que le casque va me décevoir.

    A me demander si je ne vais pas essayer de coller une caméra fpv sur mon mavic air…. et utiliser l’argent sauvé avec un meilleur casque qui pourra me servir sur d’autres modèle de drones…

    Merci.

  5. Bonjour,
    Ce test est vraiment très clair et très complet.
    Je suis presque convaincu d’acheter le kit pour débuter en nano drone racer mais j’ai quand même peur de la qualité vidéo.
    Du coup je voulais plutôt commander :
    – bêta 75x hd frsky.
    – radio bêta lite 2.
    – lunette eachine ev8000d.
    Est ce que ça fonctionne comme montage.
    Vais-je galerer car je n’ai pas d’expérience d’appareillage de ça matériel?
    Merci de votre réponse.
    Marc.

  6. @ Floreani : Oui, ça fonctionnera. Tu vas forcément un peu galérer au début avec les réglages de Betaflight (si tu n’as aucune expérience) et l’appairage de la radio Betalite 2. Mais rien d’insurmontable avec les tests et tutos sur le net.

  7. Bonjour et bonne année !
    Super test qui arrive juste à point car je viens de commander le kit. Ça m’évitera quelques fausses manip. Pour le casque, j’avais déjà pressenti la pauvre qualité et j’ai tout de suite commandé un Fatshark Scout. J’ai quelques heures sur Liftoff et Vélocidrone, mais j’ai hâte d’essayer en « vrai » !!!
    Merci encore.

  8. Bonjours, j’ai acquit ce kit et en suis très content en tant que débutant, j’aimerais savoir si il est possible d’acheter un autre quad au cas où je casse celui là et de m’en servir avec la même télécommande et masque goggles?
    Si oui est ce que sa necessite un réglage informatique? Merci !

  9. @ Mathieu : J’espère me tromper, mais je crois que le Meteor75 Lite n’est pas disponible hors de ce pack complet. C’est bien dommage puisque s’il l’était, il serait compatible avec la radiocommande et le masque…
    Tu peux toujours te tourner vers un appareil à peu près équivalent (y compris chez d’autres constructeurs que BetaFPV), il faut simplement qu’il soit compatible FrSky D8 ou D16, et avec un émetteur vidéo analogique 5,8 GHz. Si tu veux partager les batteries entre les deux, veille à choisir un modèle qui utilise les mêmes…

  10. bonjour ,

    Très bonne revu ! j’ai compris beaucoup de choses. Mais j’ai un gros problème depuis des semaines , je suis coincé après multiples recherches , accidentellement j’ai passé le rx en sbus..resultat la télécommande de se connecte plus donc je peux pas avoir accès a l’osd , donc je ne peux pas changer , et le silverware ne se connecte pas à un ordi , et cette version (75 lite ) ne se Connecte pas a Betaflight ..sur l’écran quand j’allume le drone il est tjrs en sbus . c’est une grande galère !
    si vous avez une petite idée je prend! Merci pour l’attention !

  11. @ dafav : tu peux changer le protocole en appuyant sur le bouton FC (bind, celui de droite), en maintenant la pression pendant que tu branches la batterie et en maintenant la pression pendant 4 secondes. Tu passes successivement en SBUS, en DSMX puis en D8 en effectuant la manip’ autant de fois qu’il faut. Le protocole devrait s’afficher à l’écran de l’OSD quand tu débranches et rebranches la batterie. La procédure est décrite dans le manuel (in english) : https://github.com/BETAFPV/LiteSilverware/blob/master/docs/Manual%20for%20Lite%201S%20Brushless%20FC.pdf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.