BetaFPV FPV Whoop Racing Advanced Kit 2, le test

12
10758

Mais la procédure est rapide !

La manipulation la plus compliquée est la première : elle consiste à s’assurer que la Literadio 2 est en mode D8. Pour cela, appuyez sur le bouton Bind à l’arrière, maintenez la pression et appuyez sur le bouton d’allumage en maintenant la pression jusqu’à ce que la radiocommande vibre. Relâchez le bouton d’allumage et attendez que la LED clignote en rouge. Relâchez le bouton Bind, et comptez dans le même temps le nombre flashs rouges. S’il y a en a 3, vous êtes en mode D8, c’est tout bon. S’il n’y en a qu’un, vous êtes en mode D16 FCC. Il faut éteindre la radiocommande recommencer la procédure. Vous devriez obtenir 2 flashs. Vous êtes alors en mode D16 LBT (EU). Recommencez une dernière fois jusqu’à avoir les 3 flashs.

L’appairage ?

Laissez la radiocommande allumée. Pour placer le Meteor75 Lite en mode appairage, il faut appuyer sur le bouton Bind, c’est celui en haut à droite sur le contrôleur de vol quand on retourne l’appareil. Maintenez la pression et branchez la batterie. Ensuite, appuyez simplement sur le bouton Bind à l’arrière de la radiocommande. Les LED du Meteor75 Lite flashent rapidement : c’est fait ! Débranchez la batterie du Meteor. Assurez-vous que l’interrupteur SA est vers le bas, le SB vers le haut, le SD vers le bas et le SC vers le bas. Rebranchez la batterie du Meteor75 Lite : il est prêt à décoller ! Vous pouvez actionner l’interrupteur SA vers le haut pour vérifier que les moteurs tournent bien. Vous pouvez décoller et réaliser quelques vols à vue…

Le masque FPV ?

C’est le modèle VR01 FPV Goggles de BetaFPV. Il repose sur un écran de 4,3 pouces qui affiche 800 x 480 pixels, grossi par une lentille de Fresnel. Le masque est maintenu par des sangles, avec une mousse qui se plaque sur le visage. Il n’est pas spécialement agréable à porter, mais on s’y fait le temps de quelques vols. On ne peut pas porter de lunettes de correction de la vision dans le masque. Le VR01 dispose d’un récepteur analogique 5,8 GHz intégré, trahi par la présence de deux connecteurs, sur lesquels il faut brancher les deux antennes bâton fournies par BetaFPV. A noter qu’elles se plient, ce qui permet de placer le masque dans la mallette de transport sans devoir retirer les antennes ! Les deux connecteurs laissent espérer un récepteur Diversity avec une bonne qualité de réception…

Le masque FPV ? (suite) 

Un bouton permet d’allumer l’écran sur une pression longue, et d’afficher le menu des réglages avec une pression courte. Le bouton SeraCH (un loupé pour SearCH) lance la recherche automatique d’une fréquence. On trouve aussi un bouton Band pour choisir la plage de fréquences parmi 6 dont celles de la plage Raceband, CH pour la fréquence parmi 8, pour un total de 48 fréquences, et REC pour lancer un DVR. C’est une bonne nouvelle : il est possible d’enregistrer les vidéos des vols ! Il faut simplement insérer une carte mémoire microSD (non fournie). Le masque offre aussi un connecteur microUSB pour la recharge de la batterie intégrée (une 1S 2000 mAh qui assure environ 2 heures d’autonomie), et une trappe pour la carte mémoire microSD.

Le masque FPV ? (fin)

Une LED indique quand la batterie du masque est faible, une autre clignote quand un DVR est en cours. Un trou noté Rest (un loupé pour Reset) permet de réinitialiser les réglages du masque. Si le Meteor75 Lite est allumé, appuyez simplement sur le bouton SeraCH pour que le masque trouve tout seul la bonne fréquence. C’est assez rapide… mais parfois il ne se cale pas sur la bonne fréquence. Il est dans ce cas préférable de faire le choix manuellement avec les boutons Band et CH. L’écran est de qualité passable, mais il donne offre un grand angle. C’est parfaitement suffisant pour profiter de l’image diffusée par le Meteor75 Lite. Le masque pèse 322,9 grammes avec les deux antennes et les sangles.

La radiocommande et les interrupteurs

La documentation (en anglais) fournie dans la mallette donne peu d’informations sur la marche à suivre pour faire ses premiers pas avec le Meteor75 Lite. Il faut aller télécharger une version plus complète, mais toujours en anglais, directement sur le site de BetaFPV, pour en savoir plus. Ce qu’il faut retenir ? L’interrupteur SA est celui qui permet d’armer les moteurs (position vers le haut) et désarmer (vers le bas). Lorsque tous les autres interrupteurs sont positionnés vers le bas, le Meteor75 Lite est en mode Acro. C’est-à-dire que le contrôleur de vol ne fournit pas d’assistance au pilotage. C’est le mode qui permet le plus de liberté dans les commandes, c’est celui qui est privilégié pour profiter au mieux de l’appareil.

Les autres modes

Si vous tirez l’inter SB vers le haut, vous passez en mode Level. Il permet de stabiliser l’appareil. C’est un mode destiné aux pilotes débutants, qui facilite la prise en main mais ne permet pas de profiter pleinement des capacités du Meteor75 Lite. Dans ce mode, vous ne pouvez faire ni tonneaux ni loopings. Repassez en mode Acro (SB vers le bas), puis tirez l’inter SC vers le haut : l’appareil passe en mode Turtle. Sans besoin d’armer, il permet de faire tourner rapidement 2 moteurs seulement en poussant les joysticks. La manipulation permet de retourner le Meteor75 Lite s’il atterrit sur le dos. Donner des à-coups en mode Turtle permet parfois de se dégager d’une branche d’arbre dans laquelle on serait allé percher l’appareil.

>>>> LA SUITE DE CETTE CHRONIQUE SE TROUVE ICI <<<<

12 COMMENTAIRES

  1. Excellent test vraiment très complet !
    Il m’aurait évité pas mal de manipulation dans le vide quand j’ai reçu le kit il y a un mois 😀
    La structure du Lite semble assez fragile de base dans le kit, ayant commandé aussi des nouvelles pièces du Meteor75 qui sont plus résistante.
    Alors j’étais en recherche de nouvelles antennes en tombant sur cet article (parasite vers 25/30m…), il faut mieux que j’abandonne ? ou vous en avez à conseillé pour au moins une légère amélioration ?
    Bon Dimanche 🙂

  2. @ Dany33 : J’ai essayé avec des antennes polarisées haut de gamme, des patch haut de gamme, je n’ai eu pour ainsi dire aucune amélioration. Donc pour moi la piste du changement d’antennes n’est pas satisfaisante 🙁

  3. Excellentissime test, très objectif qui permet vraiment de se faire une bonne idée sur ce produit très intéressant… mais…
    Et qui évitera donc pas mal de déboires.

  4. Justement je cherchais un bon test sur ce produit pour mon anniv et je l’ai trouvé. Je reste hésitant car même si je débuterai en fpv/racer je sens que le casque va me décevoir.

    A me demander si je ne vais pas essayer de coller une caméra fpv sur mon mavic air…. et utiliser l’argent sauvé avec un meilleur casque qui pourra me servir sur d’autres modèle de drones…

    Merci.

  5. Bonjour,
    Ce test est vraiment très clair et très complet.
    Je suis presque convaincu d’acheter le kit pour débuter en nano drone racer mais j’ai quand même peur de la qualité vidéo.
    Du coup je voulais plutôt commander :
    – bêta 75x hd frsky.
    – radio bêta lite 2.
    – lunette eachine ev8000d.
    Est ce que ça fonctionne comme montage.
    Vais-je galerer car je n’ai pas d’expérience d’appareillage de ça matériel?
    Merci de votre réponse.
    Marc.

  6. @ Floreani : Oui, ça fonctionnera. Tu vas forcément un peu galérer au début avec les réglages de Betaflight (si tu n’as aucune expérience) et l’appairage de la radio Betalite 2. Mais rien d’insurmontable avec les tests et tutos sur le net.

  7. Bonjour et bonne année !
    Super test qui arrive juste à point car je viens de commander le kit. Ça m’évitera quelques fausses manip. Pour le casque, j’avais déjà pressenti la pauvre qualité et j’ai tout de suite commandé un Fatshark Scout. J’ai quelques heures sur Liftoff et Vélocidrone, mais j’ai hâte d’essayer en « vrai » !!!
    Merci encore.

  8. Bonjours, j’ai acquit ce kit et en suis très content en tant que débutant, j’aimerais savoir si il est possible d’acheter un autre quad au cas où je casse celui là et de m’en servir avec la même télécommande et masque goggles?
    Si oui est ce que sa necessite un réglage informatique? Merci !

  9. @ Mathieu : J’espère me tromper, mais je crois que le Meteor75 Lite n’est pas disponible hors de ce pack complet. C’est bien dommage puisque s’il l’était, il serait compatible avec la radiocommande et le masque…
    Tu peux toujours te tourner vers un appareil à peu près équivalent (y compris chez d’autres constructeurs que BetaFPV), il faut simplement qu’il soit compatible FrSky D8 ou D16, et avec un émetteur vidéo analogique 5,8 GHz. Si tu veux partager les batteries entre les deux, veille à choisir un modèle qui utilise les mêmes…

  10. bonjour ,

    Très bonne revu ! j’ai compris beaucoup de choses. Mais j’ai un gros problème depuis des semaines , je suis coincé après multiples recherches , accidentellement j’ai passé le rx en sbus..resultat la télécommande de se connecte plus donc je peux pas avoir accès a l’osd , donc je ne peux pas changer , et le silverware ne se connecte pas à un ordi , et cette version (75 lite ) ne se Connecte pas a Betaflight ..sur l’écran quand j’allume le drone il est tjrs en sbus . c’est une grande galère !
    si vous avez une petite idée je prend! Merci pour l’attention !

  11. @ dafav : tu peux changer le protocole en appuyant sur le bouton FC (bind, celui de droite), en maintenant la pression pendant que tu branches la batterie et en maintenant la pression pendant 4 secondes. Tu passes successivement en SBUS, en DSMX puis en D8 en effectuant la manip’ autant de fois qu’il faut. Le protocole devrait s’afficher à l’écran de l’OSD quand tu débranches et rebranches la batterie. La procédure est décrite dans le manuel (in english) : https://github.com/BETAFPV/LiteSilverware/blob/master/docs/Manual%20for%20Lite%201S%20Brushless%20FC.pdf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.