Incident de Gatwick : 220000 € pour le couple arrêté par erreur

3
1461

Vous vous souvenez sans doute de « l’incident de Gatwick » (voir ici), ce feuilleton à rebondissements qui a débuté en décembre 2018. Des drones ont été signalés au-dessus de l’aéroport de Gatwick près de Londres, entrainant la fermeture de l’aéroport et un chaos dans la gestion des vols civils. Un couple avait été arrêté par la police du Sussex, soupçonné d’être les pilotes malveillants. Il avaient été interrogés et placés en détention pendant 36 heures, et leurs visages publiés dans les journaux anglais. Ils ont fini par être libérés : c’était une erreur, que la police du Sussex a reconnu publiquement.

Réparation !

Un article publié par la BBC indique que le couple, Paul et Elaine Gait, avait décidé de ne pas en rester là. Ils ont mandaté le cabinet d’avocats Howard Kennedy pour attaquer la police du Sussex en justice, pour arrestation et emprisonnement injustifiés. Leurs avocats ont précisé qu’un accord à l’amiable avait été trouvé. La police du Sussex a du payer 61 000 € de dommages et intérêts, auxquels s’est ajoutée une facture de 161 000 € pour « frais juridiques ». Soit 222 000 € au total ! (mais finalement une petite partie pour le couple)

Pourquoi ?

Le couple a déclaré s’être senti « violé » par la police du Sussex. Il faut dire que les forces de l’ordre avaient dépêché 12 policiers pour interpeller le couple à son domicile. L’enquête a montré que les deux étaient sur leur lieu de travail lorsque les drones ont été signalés. Mieux encore : le couple n’était même pas équipé de drones ! L’incident de Gatwick reste à ce jour sans explication, malgré une longue enquête dont le coût avait été chiffré à près d’un million d’euros (voir ici), malgré aussi que la police ait affirmé avoir recueilli de nombreux témoignages (voir ici). Il se pourrait que les fameux drones aient été ceux… de la police du Sussex (voir ici), comme le rappelle l’article de la BBC. Le marché des solutions de détection et de neutralisation des drones, lui, a bien profité de l’incident…

Source : la BBC

3 COMMENTAIRES

  1. Peut être que la Police fera attention aux plaintes déposé et fera une enquête digne de ce nom, le
    pire c’est que c’était leurs propre matériel & agents en cause !!

    220 000 € c’est presque pas assez, j’espère que les policiers auront des comptes a rendre eux aussi (oui, c’est a la mode en ce moment!!)

  2. La honte absolue …… quelle mascarade !!!
    Ahh ce bon droit Anglo-Saxon, qu’est qu’il est rigolo parfois !!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.