Partenariat Parrot SDK et Kittyhawk Air Control

0
751

Le constructeur français Parrot avait dévoilé son outil de développement Ground SDK au printemps 2019 (voir ici). Il a été enrichi de nouvelles fonctions et se trouve désormais intégré dans un programme plus large appelé Parrot SDK, qui inclut une assistance matérielle et logicielle destinée à l’entreprise. L’éditeur américain Kittyhawk est l’un des premiers partenaires du programme. Cette société a développé l’application B4Ufly pour les Etats-Unis – c’est elle qui a inspiré le projet de cartes Geoportail drones de la DGAC, à l’initiative de son responsable Patrick Gandil. C’était à l’occasion de la présentation du rapport « Drones civils, les opportunités et les risques » organisée par le Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale (SGDSN) au Conseil Economique, Social et Environnemental en mai 2015 (voir ici).

Partage de l’espace aérien

Kittyhawk propose une plateforme appelée Air Control, destinée à prendre en charge toutes les étapes d’une opération menée avec un drone. Elle comprend un outil de création de mission, avec gestion de l’occupation de l’espace aérien. Aux Etats-Unis, Air Control tire parti de la solution numérique et dynamique de déclaration et d’autorisation des vols Low Altitude Authorization and Notification Capability (LAANC). L’application pour smartphones établit une check-list complète des vols, comprenant la partie administrative, les données météo, la collecte des données. A partir de début 2020, Air Control sera compatible avec les Anafi et Anafi Thermal. 

Sources : Parrot SDK et Kittyhawk Air Control

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.