Eachine Cinecan, le test

10
4345

Les images filmées en HD ?

La caméra du Cinecan est bien isolée des vibrations… en tous cas au début de l’utilisation de l’appareil. Pas de Jello signficatif à noter, mais l’isolation est un peu moins bien réussie que sur le CineBee 4K de iFlight. Notons un souci auquel on est très vite confronté : le point d’attache du carénage à l’avant, sous les objectifs de la Tarsier, est fragile. Il a fini par casser après quelques crashs. J’ai eu beau rafistoler ce point d’attache avec de la colle, la réparation n’a pas tenu longtemps. Une fois cassé, le carénage bouge et les images vibrent beaucoup. Il est donc recommandé d’acheter plusieurs carénages de secours ou, pour les bricoleurs, de renforcer le point d’attache à l’avant.

D’autres soucis avec le carénage ?

Malgré le Rislan qui la maintient, l’antenne dipôle de la vidéo se prend dans les hélices… Si on n’y prête pas attention, l’antenne se prend dans l’hélice arrière gauche avec un bruit de crécelle. Je me suis fait piéger à plusieurs reprises. L’antenne n’a pas été coupée, mais la gaine caoutchouc a souffert. Un autre souci ? Si la caméra FPV est proche de l’horizontale, on voit les protections d’hélices à l’écran. Fort heureusement elles n’apparaissent pas sur les images HD.

La qualité des vidéos ?

Cette partie est reprise intégralement de celle du CineBee 4K de iFlight, puisque le constat d’usage de la Tarsier est exactement le même. Le mode 4K en 16:9 propose une belle définition d’image, mais il souffre de deux handicaps. Le premier, c’est le nombre d’images par seconde : 30, c’est correct quand on vole tout droit, sans trop bouger, mais c’est trop peu quand on vole de manière agressive. Le second, c’est que l’angle de vision est serré. Le mode 2,7K à 60 images par seconde est beaucoup plus fluide avec un FOV élevé, mais l’image est aplatie ! Ce n’est pas trop grave si vous filmez la nature. Mais on perçoit le défaut de ratio avec les autres formes, comme les personnes, les véhicules.

Explications, la suite

En 1440p, l’image est belle aussi, mais on est en 4:3. Pour profiter d’une image 16:9, il faut raboter… et se retrouver en 1080p. En 1080p à 90 images par seconde, l’image est belle mais avec un angle réduit comme en 4K. Il est par ailleurs dommage de se retrouver en FullHD, ce que savent faire les autres caméras hybrides de précédente génération. Ce mode permet toutefois de réaliser de beaux ralentis. Pour en savoir plus sur les différents modes de la Tarsier, vous pouvez en lire le test, ici. Déception ? Oui, forcément. Pour rendre le mode 4K/30 intéressant, il faut le fluidifier en post-production – mais ça n’augmentera pas son angle. J’ai choisi de filmer la plupart de mes séquences en 2,7K, en sachant que j’allais être gêné par les images écrasées. C’est frustrant ! Pas de stabilisation des images, malheureusement, à moins de les réaliser en post-production : la fonction EIS de la Tarsier est inutilisable !

Le filtre ND ?

Le Cinecan est livré avec un filtre ND (probablement ND 4 ou 8). Une bonne idée puisqu’un filtre ND permet de réduire les vibrations des images HD en forçant la caméra à réaliser des poses un peu plus longues pour chaque image. Mais il y a 2 soucis. Le premier, c’est que ni les objectifs de la caméra ni le carénage ne maintiennent correctement le filtre. Pour ma part, il a donc disparu au 2e vol, sur un petit crash. Autre souci : il s’applique sur les 2 caméras, la HD mais aussi la caméra FPV. Or cette dernière n’a pas besoin d’un filtre ND. Bien au contraire, il est handicapant puisqu’il réduit la luminosité alors que la caméra est prévue pour s’adapter toute seule. Notez à ce sujet que la caméra Tarsier se débrouille particulièrement bien dans l’obscurité, à la maison ou en parking de nuit par exemple, en vision FPV. La même image filmée en HD est sombre, mais sans bruit excessif.

Temps de vol ?

L’autonomie en vol doux, cinématique, est de 2 minutes 30 secondes à 3 minutes environ avec la batterie fournie, ainsi que d’autres 300 mAh en LiHV. Plus les vols sont engagés, plus l’autonomie est amputée, elle peut descendre sous les 2 minutes si vous enchainez les dives. Dommage que la trappe pour la batterie soit fixe et uniquement prévue pour les 300 mAh. Les 450 mAh ne tiennent pas à l’intérieur. Dommage que Eachine n’ait pas opté pour un système basé sur des élastiques comme l’a fait Emax sur son TinyhawkS (voir le test ici). Cela permettrait aussi d’utiliser des batteries 300 mAh qui auraient un peu gonflé tout en restant utilisables.

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

10 COMMENTAIRES

  1. Hello, pour régler la camera FPV, rien de plus simple, le connecteur fourni avec la télécommande se branche sur le connecteur blanc de la carte qui comporte le mico SD !

  2. Merci pour ta réponse

    je ne comprends pas ?
    tu l’as sur tes photo, la 13/36 !
    c’est un connecteur 5 pins, et le câble fournir est aussi 5 pins mais il n’y a que 2 fils de brancher

    Sur l’appareil que tu as reçu, ce connecteur n’est pas en place ?
    Car chez moi oui !!
    donc réglage fait avec

  3. Je viens de regarder à nouveau tes photos et si c’est celles de ton appareil, le connecteur blanc 5 pins est bien présent, visible sur la 23/36, la dernière de l’appareil, en vol en bas à droite du fil jaune

    Dans mon spare, avec la telecommande, il un fil à 2 connecteurs comme pour les autres Caddx et une rallonge de 3cm qui possède d’un coté les 2 pins et de l’autre un 5 pins ou il n’a que 2 fils de raccordés

    Regarde bien, moi je me suis fait avoir pensant que c’etait comme d’habitude le cable 2 connecteurs de
    la Caddx (rire)
    Si cela peut aider

  4. @ Clissonplage : Ok, je viens de comprendre… En fait, la prise 5 pins était encore dans le sachet, mais avec les fils dénudés. Sur ma photo du déballage, elle semble ok, donc j’ai du l’arracher en retirant la télécommande du sachet 🙁
    Merci pour le retour, je vais modifier le texte !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.