Eachine Cinecan, le test

10
4345

Les réglages

Une fois l’appairage réalisé, les réglages sous Betaflight sont très classiques, sans surprise. Les hélices tournent dans le sens habituel de Betaflight, « props in ». Les PID sont déjà réglés, il ne reste plus qu’à choisir les interrupteurs d’armement, de changement de mode, de la fonction « Flip Over After Crash », ainsi que les informations affichées à l’écran de l’OSD. Le RSSI en fait partie, ne vous privez pas de cette information… importante, comme nous allons le voir. A noter que le protocole SmartAudio est réglé sur le port UART1 : il permet d’effectuer les réglages de l’émetteur vidéo avec la radiocommande via l’OSD actif.

Premier décollage

Avec le Cinescan est fournie une batterie LiHV 3S, 4,35V par cellule, de 300 mAh, qui pèse 25,8 grammes. Il n’y a pas de chargeur fourni, à vous de vous en procurer un. Le décollage est facile, il n’est pas nécessaire de pousser fort sur les gaz pour que l’appareil monte. Le bruit des hélices et des moteurs est étouffé, assez agréable et plutôt discret. Que ce soit en modes stabilisés ou en Acro, l’appareil répond au quart de tour aux sollicitations des commandes. Le pilotage est précis, mais on ressent un peu de flottement. Si les PID sont réglés d’usine et satisfaisants, il ne fait aucun doute qu’ils peuvent être améliorés pour un comportement plus « sur un rail ».

Cinématique ou acrobatique ?

Le Cinecan est équipé d’une caméra 4K à 30 images par seconde. Sans même avoir encore regardé les vidéos que l’appareil est capable d’enregistrer, on peut se douter que les vols doivent être doux pour que les images 4K/30 ne soient pas saccadées. Pour filmer en 4K, il faut donc voler le plus souplement possible. Avec les modes en 60 images par seconde, en revanche, il est possible de secouer un peu plus le Cinecan. La bonne nouvelle, c’est que l’appareil répond particulièrement bien aux reprises de gaz, notamment en fin de dive, pour éviter des obstacles ou sur des virages serrés. Pas de propwash, pas de yaw washout, et c’est bien agréable…

Freestyle ?

Je n’ai pas le niveau en pilotage acrobatique pour évaluer correctement les capacités du Cinecan, mais il m’a suivi sans souci dans toutes les tentatives de manœuvres que j’ai pu essayer. Il en faut donc beaucoup pour le mettre en défaut, même si à l’évidence ce n’est ni un Toothpick prévu pour la nervosité ou un 3 pouces survolté. Mention bien pour la portée vidéo, en 25 mW, qui est très correcte. En 200 mW (mais ne faites pas ça en France, malheureux, vous risquez le bûcher), le retour vidéo reste clair même en s’éloignant ou en passant plusieurs épaisseurs de murs en intérieur.

La partie vidéo

Si vous avez déjà lu le test de la caméra Tarsier (voir ici) ou du CineBee 4K de iFlight (voir là), vous savez déjà tout ! La caméra du bas est celle destinée au FPV, celle du haut enregistre en HD. A savoir : si vous vous crashez, passez un rapide coup de chiffon sur les 2 caméras. Car même si le retour FPV est ok, il est possible que la caméra HD soit sale… et vous n’en saurez rien avant d’avoir visionné les images en extrayant la carte mémoire microSD. A ce sujet, placer et retirer la carte mémoire n’est pas facile avec les doigts. Il est recommandé d’avoir une pince à épiler à portée de main…

Les réglages de la caméra

Le principe de la Tarsier, c’est de proposer 2 caméras jumelées en un seul bloc. Ce n’est donc pas une caméra hybride FPV et HD, mais l’intégration de 2 caméras. Le concept des deux entités distinctes est poussé jusqu’aux réglages ! Pour modifier les paramètres de la partie HD de la caméra, ça se passe sans fil, en wifi. Il faut une pression longue sur l’un des deux boutons pour activer le wifi – une diode de l’autre côté du composant de la Tarsier clignote en vert. Il suffit de se connecter avec le mot de passe 12345678 depuis un smartphone en ayant au préalable télécharger le logiciel CaddxFPV sur l’AppStore ou Google Play.

Les réglages de la caméra, suite

Les deux menus de la partie HD en wifi permettent de choisir définition, nombre d’images par seconde, l’exposition, les ISO, le codage (H.264 ou H.265), la correction de l’effet fish-eye, la stabilisation électronique, le bitrate. Plus, c’est indispensable pour utiliser une microSD, le formatage de la carte mémoire. Et pour la partie FPV, côté analogique ? La petite télécommande avec son connecteur à deux pins est bien présente, mais en l’absence du connecteur à deux broches côté composant, il n’y a pas de réglages possibles ! Pas moyen La petite télécommande fournie avec le Cinecan est livrée avec une rallonge vers une prise à 5 pins qu’il faut insérer dans le connecteur du composant de la Tarsier. Cela permet d’activer ou désactiver la fonction WDR qui sert à augmenter la dynamique des images, d’augmenter la luminosité ou de la réduire, etc. A vous de réaliser votre propre câble avec son connecteur, ce n’est pas facile et c’est bien dommage.

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

10 COMMENTAIRES

  1. Hello, pour régler la camera FPV, rien de plus simple, le connecteur fourni avec la télécommande se branche sur le connecteur blanc de la carte qui comporte le mico SD !

  2. Merci pour ta réponse

    je ne comprends pas ?
    tu l’as sur tes photo, la 13/36 !
    c’est un connecteur 5 pins, et le câble fournir est aussi 5 pins mais il n’y a que 2 fils de brancher

    Sur l’appareil que tu as reçu, ce connecteur n’est pas en place ?
    Car chez moi oui !!
    donc réglage fait avec

  3. Je viens de regarder à nouveau tes photos et si c’est celles de ton appareil, le connecteur blanc 5 pins est bien présent, visible sur la 23/36, la dernière de l’appareil, en vol en bas à droite du fil jaune

    Dans mon spare, avec la telecommande, il un fil à 2 connecteurs comme pour les autres Caddx et une rallonge de 3cm qui possède d’un coté les 2 pins et de l’autre un 5 pins ou il n’a que 2 fils de raccordés

    Regarde bien, moi je me suis fait avoir pensant que c’etait comme d’habitude le cable 2 connecteurs de
    la Caddx (rire)
    Si cela peut aider

  4. @ Clissonplage : Ok, je viens de comprendre… En fait, la prise 5 pins était encore dans le sachet, mais avec les fils dénudés. Sur ma photo du déballage, elle semble ok, donc j’ai du l’arracher en retirant la télécommande du sachet 🙁
    Merci pour le retour, je vais modifier le texte !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.