PowerVision PowerEgg X, le test

8
9628

Buée ? Pluie ?

J’ai volé par des températures entre 6 et 12°, il ne s’est pas formé de buée à l’intérieur de la bulle, comme je le craignais. Je n’avais pas pris de précautions particulières avant de décoller. Quid de la pluie sur la bulle ? Il n’y a pas de secret : si vous volez face à la pluie, les gouttes se déposent devant la caméra, et ça se voit beaucoup à l’image. J’ai essayé de déposer un film de produit Rain X. Le résultat n’est pas formidable. Certes les gouttes d’eau ne restent pas en place, mais elles ruissellent et forment un voile déformant devant la caméra. La parade consiste à bien nettoyer la partie devant la caméra avant de décoller et de voler dos à la pluie, aussi longtemps que possible. Si la prise de vues doit se faire face à la pluie, vous n’avez que peu de temps avant que l’image ne devienne inexploitable.

Les images avec la bulle ?

La bulle n’est pas une lentille parfaitement ajustée. Cela se traduit par un flou dans les images, une déformation sur les vidéos quand on oriente la nacelle, un effet de flare assez prononcé en présence de soleil ou de forte luminosité. Quand la caméra est orientée à la verticale, vers le sol, on voit le plastique de la bulle. Pour résumer : la bulle protège particulièrement bien le PowerEgg X, il ne fait aucun doute qu’il puisse voler sous la pluie sans risque. En revanche, elle perturbe les images…

I’m flyiiing in ze rain

L’autonomie est un peu réduite par le surpoids de la bulle : elle atteint 19 minutes… A noter que le pilotage est très peu modifié par la bulle et que la prise au vent est quasi nulle. Le PowerEgg X est protégé de la pluie et des projections d’eau comme celles de la houle ou d’une cascade. Mais la radiocommande ? Elle est prévue pour cela aussi, avec ses soufflets autour des joysticks. Et le smartphone ? C’est à vous de le protéger avec un coque étanche – mais notez qu’il faut pouvoir accéder à son écran tactile à et son connecteur pour brancher le câble vers la radiocommande.

Les fonctions de suivi ?

Le PowerEgg X propre un mode Follow-me constitué d’une version Trace (suivi simple), Parallel (suivi de côté) et Spotlight (pointage de la caméra). La fonction utilise la reconnaissance des formes. Pour démarrer les fonctions de suivi, il faut entourer une forme à l’écran. Vision+2 se débrouille pour se fixer dessus.

Et ça fonctionne ?

Oui, assez bien lorsque la forme se découpe sur le décor. Mais il suffit de peu pour que le focus soit perdu. Le logiciel est parfois en difficulté, produisant des oscillations avec un effet de balancier qui rendent les images peu agréables à regarder. Les toutes premières versions du logiciel, pour le suivi, étaient catastrophiques. La dernière versions sont plus efficaces, on peut donc espérer que de futures mises à jour améliorent sensiblement ces outils de suivi automatique.

D’autres fonctions automatisées ?

Point of Interest permet de faire un cercle autour d’une cible. Cet outil fonctionne bien. Dommage, le logiciel de PowerVision ne propose pas de préparation d’itinéraires. Dans le menu principal, on trouve les Flight Records, autrement dit les journaux de vols. On obtient bien le récapitulatif de chaque vol, avec sa durée, sa hauteur maximale et la distance parcourue. Mais les informations GPS ne sont pas accessibles, ni le replay du vol sur une carte. C’est un bug, puisqu’à l’évidence c’est prévu. La fonction Find Aircraft, supposée indiquer la dernière position connue du PowerEgg X, ne fonctionne pas non plus, elle donne une position en Chine…

Encore d’autres fonctions automatisées ?

Le PowerEgg X est prévu pour réaliser des séquences vidéo automatisées, regroupées dans le menu Real-time vidéo. Il y en a 5 : Dronie, Circle, Helix,, Rocket et Oval. Le focus de la caméra est sur la cible que vous pointez à l’écran. Un compte à rebours permet de vous positionner avant le début de la séquence.

Ca fonctionne bien ?

Pas tout à fait. Comme pour le Follow-me, le suivi de l’objectif est hésitant, avec un effet de balancier pas vraiment agréable. Un bon point : la caméra continue à pointer sa cible même si elle se déplace. Une fois la figure effectuée, le PowerEgg X revient tout seul à sa position de départ (même si sa cible a bougé). Il ne suit pas le même chemin : il avance d’abord jusqu’à la position, en conservant sa hauteur, puis il amorce sa descente. La méthode est un peu bizarre. Une dernière fonction, Time Lapse, n’a pas fonctionné avec la version de Visio+2 que j’ai testée.

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

8 COMMENTAIRES

  1. Bravo Fred de ne pas avoir fait d’omelette 🐣🐣 Bon le sujet ne semble pas passionner les foules… serait-il mort dans l’oeuf 🤒 ?

  2. Merci Fred, pour ce test très complet, je suis impressionné par la qualité de vol de ce Poweregg
    il me semble que tu n’y a pas été insensible et que tu a pris plaisir a le piloter!

    Sur la vidéo il n’est pas spécialement bruyant, moins qu’un DJI en tout cas, tu confirme ?
    Tu compte refaire un petit test une fois les mise a jours faites ?

  3. Test très complet ! merci Fred ! Par contre j’ai une petite question : est-ce qu’avec le temps, le plastique de la bulle étanche ne risque pas de se craqueler et donc par conséquence devenir inutilisable (perte d’étanchéité et/ou perte de transparence et donc visibilité pourrie devant l’objectif)? combien il en coûterait pour racheter uniquement cette bulle étanche?

  4. @ PEUREUX Fabien : La bulle est épaisse, je pense qu’elle est capable de bien résister. Evidemment, sur un gros crash, tout peut arriver. Je suppose que les joints risquent plus de se détériorer, surtout s’ils sont confrontés à un environnement comme le salin et sans possibilité de nettoyer juste après le vol.
    Pour les pièces détachées, je ne sais pas, je vais poser la question…

  5. En version waterproof le drone pèse + de 800 gr power vision a t-il Prévu une mise à jour pour être en conformité avec la législation française ?
    Ou faut-il acheter un module d’identification qui ne sera pas facile à installer sur le drone

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.