Eachine Novice-I, le test

9
7591

Accélérations

Evidemment, il faut lutter lorsqu’il est nécessaire de contrer le vent, mais il tient particulièrement bien malgré son poids plume. Aucun problème pour une remise de gaz forte en fin de plongée, l’appareil ne souffre pas de yaw washout. Pas de prop wash dans virages serrés non plus. Les hélices sont positionnées dans le sens par défaut de Betaflight, « props in ». Le pilotage est vraiment agréable en 2S, les mini-figures passent toutes seules. Si vous inclinez beaucoup la caméra, vous pouvez vous faire plaisir et voler très vite ! Avec son poids plume, le Novice-I met longtemps à redescendre. Ce sont des secondes que vous pouvez utiliser pour tenter quelques cabrioles, passages à l’envers, etc. A noter que la fonction « Flip Over After Crash », qui permet de retourner l’appareil quand il se retrouve sur le dos, fonctionne parfaitement. Bonne nouvelle : le failsafe est opérationnel d’usine. C’est ce qui permet de couper automatiquement les moteurs quand la liaison radio est perdue.

Les autonomies ?

« Les » ? Oui, parce que l’appareil réagit très différemment selon qu’il est utilisé de manière douce ou engagée. Avec des vols qui sollicitent peu les gaz, l’autonomie en 1S comme en 2S dépasse les 4 minutes, et peut parfois tutoyer les 5 minutes. Avec de vols plus durs, l’autonomie chute à environ 2 minutes 30. Pour un appareil aussi petit et aussi nerveux, ce n’est pas mal du tout… mais il faut savoir que l’appareil ne prévient pas de la tension qui faiblit. C’est au pilote de la surveiller avec l’OSD. On peut continuer à voler avec une tension de 3,2 V ! Ce n’est évidemment pas recommandé pour la durée de vie de la batterie. D’un autre côté, ces batteries sont des consommables, cela ne sert à pas grand-chose de les épargner. 

Que du bon ?

Comme d’habitude, la machine parfaite n’existe pas. Le retour vidéo fourni par la Nano 2 de RunCam est très pixellisé. Les vols en présence de petits obstacles comme de petites branches d’arbres sont difficiles. La portée radio est correcte, sans plus. Si vous volez en 25 mW, vous perdez la vidéo et la radio à peu près en même temps. Mais si vous poussez la vidéo en 200 mW, vous risquez le failsafe si vous vous éloignez un peu trop. Notez, c’est un très bon point, que vous disposez du RSSI indiqué sur l’OSD pour surveiller l’état de la liaison radio. J’ai perdu l’antenne vidéo après quelques vols et un crash un peu plus important. La prise u.FL ne suffit pas à la maintenir assez solidement. Un conseil ? Un petit élastique autour de l’émetteur vidéo permet d’éviter que le connecteur ne saute.

C’est vraiment destiné aux novices ?

Oui ! Pour débuter avec les vols en immersion, ce Novice-I propose sans doute le meilleur rapport-qualité prix du marché. Dans une mallette de transport, vous disposez du drone lui-même, de sa radiocommande, d’un masque d’immersion (il n’y a même pas besoin de retirer ses antennes pour le ranger), de 2 ou 10 batteries selon la version du pack que vous choisissez, et d’un chargeur pour 6 batteries. C’est-à-dire tout ce qu’il vous faut pour piloter en immersion, aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Le drone en lui-même est un Tinywhoop à la double personnalité : doux avec une seule batterie à bord (1S), survitaminé avec deux batteries (2S). Une excellente machine, qui tient la dragée haute à ses concurrents comme le TinyhawkS de Emax ou le Trashcan de Eachine – dont il reprend, ce n’est pas un hasard, la structure plastique !

La radiocommande et le masque ?

Ce sont sans doute les points faibles du pack Novice-I. Entendons-nous bien, les deux sont parfaitement fonctionnels, mais ce sont des accessoires d’entrée de gamme. Il manque à la radiocommande des joysticks plus précis et la possibilité de la régler. Le masque souffre d’une définition d’écran trop juste, de l’absence de réglages pour s’adapter à la vue de chacun, et son port sur le visage n’est pas très agréable. Ce que vous pouvez faire ? Rien ne vous empêche, sauf peut-être votre budget, d’adopter une radiocommande plus efficace. Une Taranis QX 7 de FrSky, un T12 ou T16 multiprotocole de Jumper seront parfaites pour cela ! Et le masque ? Vous pouvez le remplacer par un modèle plus agréable ou par des lunettes de type FatShark – mais attention, c’est là que le budget risque d’exploser.

Faut-il l’acheter ?

Si vous voulez vous lancer dans les vols en immersion de type racer, oui, oui, oui ! Pour un prix léger, vous disposez de tout ce dont vous avez besoin dans une mallette. Le pied ! Le drone en lui-même fait partie des meilleurs modèles de sa gamme, à l’aise en intérieur comme en extérieur. Il est précis, nerveux, et vous autorise à faire des erreurs de pilotage sans passer par les cases « rafistolage », « soudure » et « carte de crédit ». Si vous êtes déjà équipé, passez votre chemin, le Novice-I n’est pas pour vous, vous vous retrouveriez avec un masque et une radiocommande en double. Le prix ? A partir de 131 € chez Banggood (avec le port, mais sans les taxes). Je vous recommande d’opter pour la version à 149 € qui ajoute 8 batteries supplémentaires…

Edit : vous pouvez économiser 10 % sur le prix du Novice-I en tapant le code BGNovice1 après la commande…

Pour comparer le Eachine Novice-I à d’autres nano racers, consultez le tableau des appareils qui ont été testés sur Helicomicro, ici (de préférence avec les navigateurs Chrome ou Firefox).

Astuces pour la radiocommande

Pour simplifier l’armement et ne pas devoir appuyer frénétiquement pour désarmer en cas de crash, vous pouvez préférer armer avec une pression sur le joystick gauche. Une autre pression désarme les moteurs. Pour cela choisissez, dans l’onglet Modes de Betaflight, choisissez AUX3 pour ARM, et établissez la zone active entre 1500 et 2100. Pour le choix du mode, je vous recommande de conserver le bouton arrière droit, mais de le modifier pour passer du mode Angle au mode Horizon avec Airmode au mode Acro avec Airmode. Si la subtilité vous a échappé, le mode Acro, sans stabilisation, est tout simplement le nom donné à l’absence d’autres modes (Angle et Horizon). C’est pour cela que vous ne trouverez pas un réglage Acro dans Betaflight.

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

9 COMMENTAIRES

  1. Ne pouvoir acheter rien que le drone les batteries et le chargeur dans un pack serait top alors…

  2. @ Didou : Le Novice-I a plus de patate, sans doute avec l’aide des moteurs 1102. Mais la comparaison ne sera pertinente que si le Novice-I est proposé hors pack RTF…

  3. Salut, petite question, comment faire tenir une seule lipo dans se grand panier? La démerde avec un bout de carton ou j’ai loupé un truc?
    Merci

  4. @ Skydingo : Eachine fournit une mousse adhésive à placer dans la cage. Elle maintient la batterie en place à la verticale (ou les quand on en met 2), de manière assez résistante aux chocs. Il y a plusieurs mousses dans la boite.

  5. Salut a tous , dite j’ai fait l’acquisition de ce fameux novice l , et t’il possible de mettre des moteurs plus puissant ainsi que des batteries betafpv en 4,2v ? Et changer de Frame ?

  6. Bonjour,

    J’ai fait l’acquisition de ce drone il y a quelque jours, mais je n’ai pas pris le pack avec les 10 lipos…
    Je n’arrive pas a trouver les mêmes batteries … Pour quelqu’un qui débute dans çà, c’est très compliqué toute ces différences 1 S en 300mAh ? si je commande directement une 2S je prend du 600mAh ? l’embout PST PH2.0 n’est pas compatible avec des batteries JST PH2.0 ?? Une batterie 1S a 450mAh est compatible ? ^^ Beaucoup de question trotte dans ma tête comme vous pouvez le voir !!

    HELP ME PLEASE 🙂

  7. Bonjour,
    Il y a pas de trim sur la télécommande d’origine, le drone par seul à la dérive vers l’avant et la droite, c’est léger, mais suffisamment pénible. Surtout quand on est novice…. Y a-t-il un moyen de régler ce problème ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.