Sigma Ingegneria Project Helyx

2
857

Il a de l’allure, ce racer appelé Helyx… Cet appareil a été conçu sur le principe du generative design. Pour faire simple, c’est une méthode de conception qui explore de multiples pistes en tenant compte de contraintes, le but étant d’obtenir le choix entre de nombreuses alternatives. Dans le cas du projet Helyx, l’un des objectifs était de créer un multirotor capable de voler très vite.

Pour quoi faire ?

La structure repose sur des calculs complexes qui ont permis de réduire le poids au maximum, de limiter la prise au vent, et d’optimiser la résistance aux chocs. La frame issue du Project Helyx mesure 20,5 x 20,5 cm pour une hauteur de 8 cm, et un poids de 87,5 grammes. Selon les concepteurs, cette structure permet de d’accompagner l’appareil à une vitesse de 208 km/h. Les algorithmes ont calculé la répartition des masses, le nombre d’arceaux, leur épaisseur et leur courbure.

Comment ?

Difficile à dire, puisque l’aérodynamisme est particulièrement complexe dans le domaine des multirotors, avec peu de résultats probants. Le site officiel du Project Helyx, par Sigma Ingegneria, se trouve ici. A suivre !

PARTAGER
Article précédentDJI Robomaster S1, une preview vidéo
Article suivantEachine Novice-I, le test

2 COMMENTAIRES

  1. Sans parler de vitesse, mais tout simplement en réduisant la traînée dans toutes les phases de vol, on obtiendra une machine au pilotage plus homogène et souple ?

  2. La trainée sur nos machines est dérisoire face à l’énorme couple et aux watts produits par les moteurs.

    Par exemple, un article sur fpvfly testait l’influence des bras sur le rendement des moteurs (ronds, plats, verticaux, etc). De mémoire, le gain était de l’ordre de 2% au mieux… Il est à mon avis plus judicieux de se focaliser sur la rigidité et le poids (ce qui joue sur l’inertie dans les virages entre autre).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.