Extinction Rebellion vise l’aéroport de Heathrow

1
1032

Les drones utilisés comme support d’activisme ? Ce n’est pas une nouveauté, il y avait ce militant anti-nucléaire au Japon, les survols de centrales nucléaires par Greenpeace à la Hague et Bugey, ou plus récemment les survols des manifestations à Hong Kong en Tinywhoop. Les militants de l’association internationale Extinction Rebellion promettent de passer à la vitesse supérieure tant qu’ils n’auront pas été reçus par le gouvernement anglais.

Le constat ?

Avec l’incident de Gatwik (voir ici), ces activistes soucieux des changements climatiques accélérés par l’action de l’homme ont bien compris à quel point les survols de drones pouvaient déclencher des sur-réactions de panique. Pas besoin, d’ailleurs, de vols réels, les suppositions de survols de drones suffisent à déclencher une panique ! Les militants ont décidé de faire entendre leur voix en prévoyant de faire voler des drones à proximité de l’aéroport londonien de Heathrow. Dans le but, évidemment, de provoquer un arrêt complet des vols et une paralysie des liaisons aériennes. Cette action n’avait pas été dévoilée publiquement, c’est un mémo interne publié par le Huffington Post qui a permis d’en prendre connaissance.

Le principe ?

Faire évoluer plusieurs drones de manière illégale dans l’espace aérien proche de Heathrow, pendant une quinzaine de jours. Mais l’action a été critiquée à l’intérieur de l’association, d’une part parce qu’elle se déroule au moment des vacances, d’autre part parce qu’elle compromet potentiellement la sécurité des vols.

Reporté !

Les dirigeants de Extinction Rebellion ont finalement annoncé un report de l’action. Elle aura lieu après l’été, les appareils voleront pas au-dessus de 2 mètres, ne pèseront pas plus de 6 kilos et ne seront pas utilisés sur les trajectoires des avions. Chaque vol sera précédé d’une notification faite aux autorités, une heure avant le décollage. Extinction Rebellion indique que ses militants savent pertinemment que « leur participation peut les conduire à être condamnés à une peine de prison allant jusqu’à 5 ans et des amendes ».

Ca peut arriver en France ?

Evidemment ! Mais Extinction Rebellion n’a prévu aucune action en dehors de celle de Heathrow, pour le moment.

Source : Extinction Rebellion

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.