La panne du système de positionnement satellite Galileo

3
1563

Les Etats-Unis ont le GPS, la Russie dispose du Glonass, la Chine de Beidou. En Europe, c’est Galileo, qui est entré en fonctionnement progressivement depuis 2016. Mais depuis jeudi 11 juillet 2019, Galileo est aphone : il ne fournit plus d’information de positionnement, sauf concernant la fonction de localisation d’urgence Search And Rescue (SAR). La European Global Navigation Satellite Systems Agency (GSA) a publié plusieurs communiqués pour confirmer l’incident.

Quand le service sera-t-il rétabli ?

« Les experts sont au travail pour rétablir la situation aussi vite que possible. Une enquête interne a été mise en place pour analyser l’origine exacte et pour déterminer les actions à mener ». Il semblerait que l’un des deux centres de contrôle de Galileo, celui de Fucino en Italie, soit à l’origine de la panne. Les systèmes de positionnement uniquement basés sur Galileo sont donc inopérants. Ceux qui utilisent Galileo en plus des autres que sont le GPS et Glonass fonctionnent toujours.

3 COMMENTAIRES

  1. Je suis sur qu’un drone a volé au dessus d’un satellite et est entré en collision avec celui-ci, entraînant un crash et une panne généralisée.
    C’est forcément la faute d’un drone.

  2. Mais non, un drone DJI de 6,5kg tout mouillé à survolé illégalement une piscine au Québec, provoquant une interférence en Italie et une surcharge d’un condensateur du grille pain. Le pilote du satelite, aveuglé par la lumière du grille pain 200km plus bas, aurait alors fortuitement aperçu le drone et, effrayé par tout ce qu’il a lu sur Fakenews.fr, plongea vers le sol, en toute sécurité car le satellite est équipé d’un avertisseur sonore et d’une guirlande, ne faisant que 153 morts.

  3. @john merci pour ces explications qui claquent !! :-))
    Puis comprendre alors plus facilement que waze merdouillait ces derniers jours… ? Probablement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.