Happymodel Mobula7, le test

5
6443

Dans la grande famille des nano racers (voir le tableau récapitulatif ici), je n’avais pas eu l’occasion de mettre les mains sur le Mobula7 de Happymodel. A lire de nombreux commentaires positifs, j’ai fini par en acheter un exemplaire. L’expérience concluante du modèle Snapper7 de Happymodel (voir ici), il y a quelques mois, m’a aidé à me décider. Vous trouverez dans cette chronique le résultat de mes essais… Notez que cette version a été améliorée par le constructeur depuis les premiers exemplaires : le look n’est pas exactement le même, Betaflight est présent dans une version très récente…

La vidéo

Tour du propriétaire

Le Mobula7 est un appareil de type Tiny Whoop : ses hélices sont emprisonnées dans des protections suffisamment souples pour résister aux chocs, assez dures pour ne pas plier trop et risquer de casser les hélices. L’électronique est rassemblée sous un carénage central. Sur les premiers modèles de Mobula7, on trouvait un carénage blanc et des hélices rouges, pour un look un peu dépareillé. Désormais l’appareil est plus sobre avec un plastique noir transparent. Les moteurs sont fixés par 3 vis au support de protection d’hélice, et reliés au contrôleur de vol par un câble terminé par un petit connecteur. Ce qui signifie que le changement d’un moteur sera simple : il suffira d’un tournevis.

Suite du tour

Pour voir ce qui se trouve dans le Mobula7, il faut retirer les 3 vis du carénage central. On y découvre le contrôleur de vol, bien sûr, ainsi que la caméra, mais aussi un buzzer. Voilà une bonne nouvelle : chercher un Tiny Whoop dans de hautes herbes, même quand on sait où il a chuté, peut-être particulièrement chronophage. Tant qu’il est ouvert, profitez-en pour réaliser la procédure d’appairage : le bouton Bind est difficilement accessible lorsque le carénage est en place.

Un bon point ?

Il n’est pas nécessaire d’appuyer sur le bouton Bind et de brancher la batterie simultanément – une pratique pénible quand on n’a que 10 doigts. Il suffit de brancher la batterie puis d’effectuer une pression de quelques secondes sur le bouton Bind, et ensuite de lancer la recherche sur la radiocommande. J’ai utilisé une Jumper T12 Plus avec son module pour l’appairage avec le récepteur D16 Non-EU du Mobula7. A noter qu’il est possible de passer en mode D8 (dans Betaflight), ce qui permet d’assurer une connexion avec une radiocommande EU-LBT.

La batterie ?

Le Mobula7 est compatible avec une batterie 1S, ou deux batteries 1S, soit du 2S. Les connecteurs sont des classiques PST PH2.0. Le panier sous l’appareil est prévu pour des batteries 1S assez grosses, 450 ou 550 mAh. Pour y loger 2 batteries 1S de 250 mAh, le constructeur fournit un petit accessoire imprimé en PLA. Tout simple mais très efficace, il permet de transformer le simple panier en double panier, et la rugosité du PLA assure le maintien des batteries en place. Bien vu ! Si vous choisissez de n’utiliser qu’une batterie 1S, Happymodel livre un connecteur qui permet de shunter l’une des deux prises PST PH2.0.

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

5 COMMENTAIRES

  1. Pour toi fred,trashcan ou mobula 7??et compte tu faire la review du mobula hd?merci encore pour tous ces test!!t es meilleur😉😉

  2. Merci pour le test. J’espère aussi rapidement un petit test de la version HD que j’attends impatiemment, qui semble très prometteuse (moins de soucis que le TinyLeader, plus simple à mettre en oeuvre que le Beta75x HD, et moins “allume-barbecue” que le Beta85x HD).

  3. Quelles peuvent être les raisons de ces Washout et propwash sur les autres modèles ?
    Je me suis fait un mix entre mobula et 75x: crazybee f3 pro avec frame bêta 75x et 1103 Racerstar et je note aussi qq décrochages en virage très brusque. Comment puis je améliorer son comportement sur ce point ?
    Merci

  4. @Fred : Super, alors j’ai plus qu’à attendre le test, en mettant quelques euros dans la tirelire-cochon pour patienter.
    @Yann : J’ai eu un Beta75x (qui s’est pris pour un martin-pêcheur, hélas) et pour le peu que j’ai réussi à le faire voler avant sa disparition je n’ai pas rencontré de problème genre washout. Peut-être qu’en passant en Props-in ça améliorerait le truc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.