Happymodel Snapper7, le test

10
3195

Il a le look d’un Tiny Whoop avec ses hélices quadripales carénées, pourtant ses moteurs sont des modèles brushless. Les précédents appareils de ce type n’ont pas été de franches réussites : trop de peu de reprise, pas assez de punch, pas de quoi tenir la dragée haute aux Tiny Whoop gonflés aux stéroïdes. Que vaut cet appareil ? Réponse dans cette chronique. Notez que le Snapper7 nous a été donné par la boutique Banggood. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que la pratique a influencé notre jugement.

Une vidéo

Tour du propriétaire

Le look du Snapper7 est celui d’un Tiny Whoop, mais la structure principale n’est pas faite de plastique. Elle est en carbone très fin, une plaque très ajourée de 1 mm d’épaisseur. Seule, son espérance de vie serait très courte. Mais elle est renforcée par les protections d’hélices de type Duct, avec des arceaux fins, en aluminium. Le tout semble fragile et lourd. Pourtant, sur la balance, le Snapper affiche 29,2 grammes sans sa batterie. Laquelle est une LiHV 1S 3,8V de 450 mAh et 30C, pour un poids de 13,3 grammes (soit 42,5 grammes en ordre de vol). Une batterie de 1 cellule seulement avec des moteurs brushless ? Le Snapper7 ne semble pas avoir beaucoup d’atouts pour être une réussite… Les dimensions de l’appareil ? 7,5 cm de diagonale de moteur à moteur, 9,7 x 9,7 x 4 cm pour l’encombrement…

L’équipement

Les moteurs sont en effet de minuscules modèles brushless, des 0703 à 19000KV. Ils entrainent des hélices tripales de 1,5 pouce de forme assez inhabituelle, avec l’axe central bien plus haut que les extrémités des pales. Les moteurs sont reliés à la carte mère par des fils et des prises accessibles sans devoir démonter l’appareil, donc faciles à changer en cas de panne. L’électronique est constituée d’un contrôleur de vol Crazybee basé sur un processeur F3 flashé avec Betaflight 3.3.0, avec un connecteur microUSB pour les réglages sous Betaflight Configurator, associé à un ESC 4 en 1 de 5A. Le récepteur radio est, sur la version que j’ai testée, un modèle 2,4 GHz compatible avec le D8 de FrSky. Son antenne souple dépasse sous la structure carbone.

Fin du tour

Un carénage plastique central protège l’électronique, il sert aussi de support au combo caméra 700TVL avec un angle de 120° et émetteur vidéo 5,8 GHz de 48 canaux et d’une puissance de 25 mW (autorisée en France). L’antenne est de type dipôle, qui s’échappe par le haut du carénage. L’angle de la caméra est modifiable. Pas avec les vis à l’avant comme on pourrait le supposer, mais avec la vis arrière qui permet d’incliner tout le carénage ! A noter qu’il y a un espace de 3 bons millimètres entre la carte mère et le bas du carénage… La batterie est à placer sous l’appareil, maintenue par un élastique et branchée avec une prise PH 2.0.

Appairage radio

Pour connecter le Snapper7 à une radiocommande (FrSky ou compatible), la procédure est simple. Branchez l’appareil, allumez la radio et passez en mode Bind, puis appuyez 2 secondes sur la touche d’appairage du Snapper7. Elle est minuscule, mais facilement accessible par l’espace de 3 mm entre la carte mère et le carénage plastique. Une manipulation qui ne demande que quelques secondes. Ensuite il faut procéder aux habituels réglages de Betaflight. Le connecteur microUSB est accessible… mais pas facilement ! Il faut impérativement que la prise du câble soit fine, sous peine de ne pas passer et d’accrocher la structure carbone.

Réglages

Si vous êtes familier avec Betaflight, la configuration ne sera qu’une question de minutes. Dans le cas contraire, ce sera un peu plus long, forcément. Mais il n’y a aucun piège avec le Snapper7, on configure facilement l’armement, les différents modes. Il est recommandé de retirer quelques informations affichées sur l’OSD pour ne pas encombrer l’écran. Notez que les ESC fonctionnent en DShot600 et que Betaflight est en version 3.3.0 : toutes les conditions requises pour le Turtle Mode sont réunies ! Il suffit de flasher les 4 ESC sous BLHeli en version 16.7, puis d’activer le mode Flip Over After Crash dans Betaflight Configurator pour en profiter. C’est quoi, le Turtle Mode ? C’est la rotation brève de 2 moteurs pour retourner l’appareil s’il est sur le dos…

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

10 COMMENTAIRES

  1. Après de longue recherche afin de remplacer mon TinyWhoop je pense que le st graal est la 😉
    Il semble vraiment top j ai hâte de le recevoir 😉

  2. @Fred : quand tu publies un test, je vais directement à la dernière page.

    Au paragraphe “Faut-il l’acheter ?”,

    Si en réponse, je vois “Non”, je ne le lis pas.
    Si je vois “Pourquoi pas”, je le lis en diagonal en me positionnant sur certains points en lecture.
    Si je vois “Oui”, je lis tout avec intérêt !

    Voilà, c’est simple, tel un influenceur 😉

  3. Je testerais bien, mais il y a quand même deux/trois trucs qui me gênent sur la bête. D’abord, l’élastique, pour tenir la batterie, j’ai eu ça sur des whoop pendant un temps, mais ce n’est pas très pratique, voir chiant à l’usage. Puis, la caméra semble avoir un angle assez faible (et non réglable), et l’attache de la partie vtx/cam semble vraiment fragile. Enfin et surtout, le coté Aluminum, pour de l’indoor, ça me fait peur, j’ai l’impression qu’on risque de rayer la TV. Le plastique me semble mieux.

    J’ai le BetaFPV 75 pro, qui est assez similaire coté caractéristiques, et j’en suis assez satisfait, niveau reprise notamment, on peut enfin voler de manière sympa dans notre appart. Seule la caméra me déçoit sur le betafpv (et celle du snapper ne semble pas meilleure).
    Par contre, je suis curieux des hélices du snapper, ainsi que des moteurs. Bref, si quelqu’un possède les deux, je serais preneur d’une comparaison 🙂

  4. L’astuce pour éviter les petits décrochages dans un virage serré c’est d’inverser le sens de rotation des hélices… (et évidemment de permuter les hélices)

  5. Bonjour,
    Ce modèle m’intéresse et j’ai deux questions :
    J’ai un petit stock de batteries 1S 3,7 V 600 mah (soit-disant 50c) pour mon qx95. Seraient-elles compatibles avec le Snapper 7 ?
    J’ai mis un combo caméra TX04 sur mon qx95 – encore lui – qui me donne satisfaction, quand bien même il n’y a pas d’osd. Je suppose qu’il faudrait sortir le fer à souder pour changer de caméra sur ce modèle ?
    Merci pour ce test. Je lis les tests même si à la fin il est indiqué ‘ne pas acheter’ car ça permet d’en apprendre toujours plus sur le sujet.

  6. @ Olivier : Si les batteries conviennent, la prise ne sera pas ok, sauf si tu remplaces celle du Snapper7 par une Molex 2.0. Tu peux éventuellement te bricoler un mini adaptateur si tu veux utiliser des batteries Molex 2.0 et JST PH 2.0.
    Pour la TX04, tu pourras la mettre sur le Snapper7, effectivement en dessoudant et resdoudant, mais tu vas perdre l’OSD…

  7. bonjour,
    j’aimerai quelques éléments de comparaison puisque vous avez tester plusieurs modèles: le brushless apporte il quelque chose par rapport aux brushed? entre un Sanpper7 et un Tiny7x ou un beta75, y a t’il une différence de performance?
    merci,

  8. @ Cedric GRANDSEIGNE : Oui, il y a une différence de performances, les machines en brushless tiennent beaucoup mieux en extérieur, et prennent plus de vitesse. Mais elles ont une inertie supérieure aux machines brushed. Ce n’est ni mieux ni moins bien, ça tient à l’usage que tu veux faire de l’appareil.

  9. Hello Fred, Rubens here from the sunny Barcelona!!

    I can read you but cannot write in french sorry….

    I’ve set DShot600 and updated ESC’s to get turttle mode working on my brand new Sanapper7; no luck!
    once modes settled I cannot arm at all…any suggestions?? Tried to change angle to arm to 180 but still no luck… –> also tried with DSHOT300 but does not work!
    Also trying to get esc to make sound as theres none installed…no luck at all….Im quite lost here.

    Any suggestions? Any help will be appreciated.
    nice videos from your quad’s by the way!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here