Fimi A3, le test

25
23396

Les images…

L’écran de la radiocommande est lumineux, mais l’image est assez sombre. Trop si vous évoluez avec un temps couvert. La tentation consiste à augmenter la valeur de l’exposition (EV), d’autant que la molette de droite permet de la modifier rapidement. Mais ce n’est pas une bonne idée : certes le retour vidéo est plus clair, mais les images en FullHD deviennent surexposées. Pour prendre une photo, il suffit d’une pression courte sur le bouton arrière gauche. Pour lancer un enregistrement vidéo FullHD, il faut une pression longue. Le témoin est un indicateur de la durée d’enregistrement à l’écran.

La définition des images

Vous n’avez pas trop le choix : les vidéos sont cantonnées à la FullHD, soit 1920 x 1080 pixels, soit en 30 images par seconde (NTSC) soit en 25 images par seconde (PAL). Il y a moyen de choisir le débit, avec au maximum 60 Mbps. Le reste des réglages permet de modifier l’exposition, les ISO (max 1600), le shutter, la saturation, le contraste. Pas de mode 720p en 60 fps, pas de choix entre 16:9 et 4:3. En photo, le format unique est le 3264 x 2448 pixels. Notez que vous pouvez aussi prendre une photo pendant l’enregistrement d’une vidéo. Mais dans ce cas, elle sera d’une définition de 1920 x 1080 pixels. Le FOV de la caméra est de 80°.

La qualité des photos

Dans des conditions de faible luminosité, les photos sont un peu floues avec du grain. J’ai eu peu d’opportunités de voler avec du soleil, malheureusement, mais il est certain que plus de luminosité assure des images beaucoup plus réussies. Les couleurs sont assez fidèles à la réalité et le contraste satisfaisant. Mais j’ai constaté du vignettage… blanc, sur les coins inférieur des photos. Dommage, puisqu’il faut tailler les images dans un outil de retouche pour les débarrasser de ces coins clairs désagréables, en perdant au passage en définition. A noter que les photos sont expurgées de l’effet Fish Eye qui courbe l’horizon. Un bon point ! Elles sont stockées en Jpeg – le A3 ne propose pas de mode Raw.

La qualité des vidéos

La nacelle à 2 axes donne plutôt satisfaction : les images sont bien stabilisées, même lorsqu’on vole un peu vite ou en présence de vent. Les vibrations de l’appareil en vol sont donc effacées par la nacelle. Mais on note tout de même un flou dans les images, d’autant plus présent que la luminosité est faible. Plus gênant : si vous faites tourner l’appareil sur lui-même (yaw), la nacelle perd son horizontalité. Si vous ne bougez plus, elle revient tout doucement à l’horizontale. Il arrive parfois que l’image soit parasitée par de petites secousses. A l’évidence, Fimi a fait l’impasse sur une stabilisation numérique qui soit en mesure d’épauler la stabilisation mécanique de la nacelle. Ou s’il y a stabilisation numérique, elle n’est pas efficace.

La qualité des vidéos, suite

Si vous faites une rotation de l’appareil sur lui-même pour réaliser un panoramique, il faut procéder très doucement. Car avec seulement 25 ou 30 images par seconde, les vidéos apparaissent saccadées. A noter que Fimi a introduit un mode « Cinematic » dans un firmware récent. Il adoucit les commandes et réduit la vitesse de rotation pour produire des images exemptes de saccades. Ca fonctionne ? Oui ! Comme pour les photos, l’effet Fish Eye est absent des images, même en filmant à 45° vers le bas. A noter que la nacelle est pilotable avec la molette de gauche, entre 0° (à l’horizontale) et 90° (à la verticale). Il n’est pas prévu d’incliner la caméra vers le haut, même de quelques degrés.

Ca penche !

La nacelle stabilisée donne globalement satisfaction… sauf lorsqu’on effectue des rotations de l’appareil sur lui-même (yaw). L’image se met à pencher de manière très prononcée. Pour stopper ce mouvement qui perturbe les prises de vues, il faut soit faire tourner l’appareil dans le sens opposé jusqu’à retrouver un horizon… horizontal, soit attendre que la nacelle se stabilise toute seule – ce qui peut prendre de longues secondes. Dommage, une stabilisation électronique en sus de la nacelle mécanique aurait pu éviter ce problème.

Froid ? Dans les nuages

Lors de mes tests, effectués entre -2 et 8°C, j’ai expérimenté un souci un peu pénible. Après quelques secondes de vol par temps froid, la lentille se couvre de buée. Le résultat, ce sont des images avec un voile plus ou moins prononcé. Pour le faire disparaître, il faut se poser, réchauffer la lentille en soufflant dessus par exemple. Mais la bidouille ne fonctionne pas longtemps, la buée revient aussi vite une fois en l’air. Ce n’est pas aussi catastrophique qu’un Bebop ou un Disco par temps froid, mais les images en souffrent.

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

25 COMMENTAIRES

  1. Bonjour, si on le compare a un spark, il faut aussi prendre en compte le fait qu’il ne faut pas de tablette/smartphone pour le retour vidéo. Moi qui cherche un modèle sympa est pas torp cher pour mon neuveu, c’est plutot pas mal 🙂

  2. le tarif est attractif pour des prestations pas si mauvaises que ça, c’est une bonne caméra volante
    pour débutant avec un peu d’upgrade pour l’améliorer un poil.

    merci Fred pour ce test bien frais, la musique c’était pour te réchauffer! 😉

  3. Perso je trouve que c’est trop cher payé au regard des vidéos que Fred a mis en ligne. En cherchant sur les petites annonces de style LBC ou Ebay, si on fait abstraction des arnaqueurs, on peut trouver facilement aussi performant voir plus pour des coûts presque aussi raisonnables. Un Spark pour ne pas le nommer donnera de meilleurs clichés, on en trouve à moins de 300€… 😉

  4. @ FPV67 :
    A ce tarif là, d’ici quelques temps tu trouveras ce drone pour moins de 150 euros en occasion… Il faut comparer ce qui est comparable : du neuf avec du neuf. Et franchement la machine me parait tout à fait suffisante pour quelqu’un qui voudrait tourner quelques images de temps en temps et se contrefiche de la 4K.

  5. Bonjour Fred.
    Merci pour tes articles que je consulte presque quotidiennement. Le temps de vol réduit est directement lié à la température lors de tes essais. De même la buée.
    Pour éviter ce phénomène il aurait fallu le laisser “refroidir” avant utilisation. Le drone ! Pas ses batteries…
    Une excellente petite vidéo sur Youtube concernant le vol en montagne réalisé à “la Plagne” récemment explique notamment les problématiques de perte de temps de vol et de condensation dans l’objectif de la caméra par temps froid y compris pour un Mavic 2 pro.
    ++
    JR

  6. @Jean-René : En fait, je n’avais qu’une batterie pour voler, donc un seul vol par session (ce qui est pénible quand on doit faire 80 bornes aller-retour pour voler sur un terrain autorisé 🙂 ). Sur certains vols, j’ai dégainé le A3 directement sorti de la voiture, à température bien supérieure celle de l’extérieur. Sur d’autres vols, le A3 est resté en extérieur éteint pendant au moins une demi-heure, le temps que je fasse voler d’autres machines. Si tu regardes la vidéo du Mavic 2 Enterprise Dual, tu me vois avec le A3 accroché au sac à dos, il a eu le temps de se mettre à température ambiante 😉 Le souci, c’est que la buée est arrivée sur tous ces vols, sans distinction. J’ai donc l’impression que ça va au-delà de la simple mise à la bonne température…

  7. @FPV_67, tu ne peux pas comparer du neuf et de l’occasion. Surtout en drone. Déjà, tu as l’usure de la batterie mais surtout, le plus important, tu ne sais pas ce qui a été fait avec le drone. S’il a chuté (donc fragilisé), s’il a pris l’humidité (donc durée de vie à craindre). Moi je ne prendrais jamais le risque de prendre un drone d’occasion, sauf à un ami

  8. @Alchi, t’as probablement raison, on trouve aussi du neuf en “occasion” .. Après il faut voir ce qu’on recherche, je ne parle pas de la 4K, comme semblerait le dire TB250. On verra bien comment évolue cette machine en popularité, mais dans 3 mois je parierais qu’on l’aura oubliée .

  9. Pas trop mal ce Fimi pour le prix, mais si on n’est pas pressé, il vaut peut être mieux attendre la version 2…

  10. Pour ce qui est de la buée, normalement la condensation s’installe sur un corps froid qui est placé dans une atmosphère chaude… si on souffle dessus pour réchauffer la lentille, ben ça ne fera rien ou alors ça reviendra de suite.

    Le truc c’est de mettre la machine quelques heures dans un sac de riz. ça marche.
    Il faut toujours avoir un sac de riz en tournage 🙂

  11. Si il y a des Dijonnais qui hésitent, le Spark est en solde à la Fnac pour 199 €. Il y a également une offre de remboursement de 30 € ce qui le fait à 169 €. Jeudi soir il en restait 10 en stock, j’ai hésité à en prendre deux.

  12. @Thibauly: as-tu fait l’échange? Combien de temps cela a-t-il prit? Est ce que le problème est résolu sur le nouveau drone?

  13. Bonjour,
    Vu que ce test est vraiment ultra complet, je pensais trouver le détail dedans mais en fait non.
    J’ai une question qui peut paraître bête désolé, mais ce drone va être mon premier drone avec caméra : quelle est l’utilité de chaque carte SD ?
    J’imagine qu’on peut enregistrer des images/vidéos sur chacune d’elles, mais même en ayant lu la notice, ce n’est pas clair.
    Et les 2 sont-elles obligatoires ou peut-on n’en utiliser qu’une ?
    Merci d’avance si quelqu’un peut m’éclairer.

  14. Salut Nico47.lNico47.la carte sd que tu mets dans le drone sert à enregistrer les photos et vidéos que tu peux prendre depuis le drone, avec la qualité de la caméra stabilisée. La carte sd que tu mets dans la radiocommande sert à enregistrer les retours vidéo affichés sur la RC: basse qualité avec les informations de vol. L’une et l’autre servent aussi a faire les mise à jour firmware, bien qu’on puisse s’en passer je pense, en passant par le câble USB. Le drone peut très bien fonctionner sans les cartes SD. Il y a juste un message qui le signale, la s mcela n’empêche pas de voler.

  15. @ Philou : Non. Le A3 émet en 5,8 GHz analogique, le système de DJI fonctionne en 5,8 GHz numérique avec un protocole de DJI. Il n’y a donc pas de compatibilité.
    Le précédent masque de DJI, le Googles Racing Edition, en revanche, est compatible avec le A3 (voir ici).

  16. @ Philou : Elle est médiocre. Pas que le masque soit de mauvaise qualité, mais les images en analogique sont une source médiocre, qui donne un résultat médiocre… même affiché sur un bel écran.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.