DJI Mavic 2 Pro et Mavic 2 Zoom

43
8062

La gamme Mavic accueille deux nouveaux modèles, le Mavic 2 Pro et le Mavic 2 Zoom. Ils viennent succéder au Mavic Pro, lancé il y a deux ans, qui a connu un immense succès commercial. La cible ? Roger Luo, le président de DJI, la décrit en quelques mots : « Aujourd’hui, nous entrons dans une nouvelle ère de la photographie aérienne avec l’avènement du nouveau produit phare de DJI, le Mavic 2 ».

Le Mavic 2 Pro

Souvenez-vous, DJI s’était rapproché du suédois spécialiste historique de l’image Hasselblad, il y a un peu plus d’un an (voir ici). La collaboration entre les deux a abouti à une première, un drone grand public équipé d’une caméra signée Hasselblad. En effet, la caméra du Mavic 2 Pro, appelée L1D-20c, repose sur un capteur CMOS 1 pouce avec un profil couleur de 10 bits. Elle shoote les photos en 20 mégapixels en profitant de la technologie Hasselblad Natural Color Solution (HNCS), avec une ouverture réglable de f/2,8 à f/11. Elle filme aussi les vidéos en 10 bits, en HDR. Le Mavic 2 Pro peut être branché à un écran qui supporte le format HLG (Hybrid Log Gamma), pour bien profiter de la dynamique du HDR vidéo. La plage ISO varie de 100 à 12800. Le poids du Mavic 2 Pro est de 907 grammes.

Le Mavic 2 Zoom

Autre cible pour cet appareil dont la caméra repose sur un CMOS de 1/2.3 pouces ! Elle est équipée d’un zoom optique 2x (24-48mm), associé à un zoom numérique 2x, avec un capteur capable de prendre des photos de 12 mégapixels. Le zoom, c’est une fonction uniquement destinée aux paparazzis en mal de photos volées de stars ? L’expérience de l’Anafi de Parrot montre que le zoom permet de superbes prises de vues d’animaux, sans risquer de mouvements de panique en conservant une bonne distance avec le sujet. DJI propose deux fonctions qui exploitent ce zoom. La première est Super Resolution : elle prend 9 photos zoomées, les assemble (stitching) pour produire une photo haute définition de 48 mégapixels ! La seconde est une fonction Quickshot appelée Dolly Zoom, une séquence vidéo de type Dolly Cam qui reste centrée sur son sujet tout en déformant le décor. La plage ISO varie de 100 à 3200. Le poids du Mavic 2 Pro est de 905 grammes. Soit environ 170 grammes de plus que le Mavic Pro, et au-dessus de la barrre des 800 grammes de la loi dite « drones » d’octobre 2016 (voir ici).

Les vidéos et les photos

Les deux Mavic 2 filment en 4K (3840 x 2160 pixels) à 30 images par seconde avec un débit de 100 Mbps avec une compression en h.265 (plus efficace que le h.264). Ainsi qu’en 2K à 60 images par seconde et en FullHD (1080p) à 120 images par seconde pour de beaux ralentis. Si vous êtes confronté à de fortes différences de luminosité, le Mavic 2 propose une fonction HDR photo qui augmente la plage dynamique (14 stops sur le Mavic 2 Pro, 13 sur le Mavic 2 Zoom) en combinant plusieurs photos shootées rapidement (pour éviter les flous). Les images sont stabilisées avec une nacelle mécanique sur 3 axes, qui fonctionne même en mode Sport à grande vitesse. Les images sont stockées sur une carte mémoire de microSD – un exemplaire de 128 Go est fourni. Une mémoire interne de 8 Go permet de revenir avec des images même si on oublie de décoller avec la carte mémoire !

Le retour vidéo

La fonction de transmission vidéo OcuSync passe en version 2.0 ! Elle permet de disposer d’un retour vidéo en temps réel, en 1080p sur un smartphone, sur des fréquences en 2,4 et 5,8 GHz (dans les pays où c’est autorisé). Le constructeur annonce une portée de 8 kilomètres en mode FCC, c’est-à-dire aux Etats-Unis. En Europe, ce sera 5 kilomètres, forcément un peu moins puisque la puissance d’émission est plus faible en respect de la réglementation radio. Le débit théorique est de 40 Mbps, et la latence de 120 à 130 millisecondes. Outre une belle image pour piloter et pour réussir les cadrages, le retour en 1080p permet d’enregistrer les vidéos à distance, sur smartphone, de les éditer et de les publier en ligne. Les photos peuvent être transférées sur smartphone, sans besoin d’aller les chercher sur la carte mémoire microSD à bord des Mavic 2. A noter que la liaison vidéo est compatible avec les masques DJI Goggles (voir ici), y compris le mode Head Tracking, avec une liaison sans fil. Il permet un contrôle panoramique de la caméra, qui suit les mouvements de la tête.

Hyperlapse !

Les deux Mavic 2 proposent de nouveaux modes de vol intelligents, basés sur le concept de l’Hyperlapse : il s’agit d’une séquence accélérée, qui profite de la stabilité des machines en vol. Parmi les modes Hyperlapse, Libre permet de voler manuellement, Cercle lance l’appareil dans une ronde autour d’un sujet, Course Lock maintient la caméra fixée sur un sujet, et Waypoint permet de planifier un vol complexe à base de points de passage. Il est possible de réaliser soi-même des vidéos Hyperlapse en accélérant les séquences avec un logiciel spécialisé, mais les Mavic 2 permettent d’automatiser la séquence ! Il y a d’autres fonctions automatisées ? Oui : les Mavic 2 sont capables de shooter des panoramas avec un mode 180°, un mode Horizontal, un mode Vertical et le mode Sphere qui a été initié sur le Mavic Air. Ils offrent aussi les fonctions Astéroïde et Boomerang.

Fonction de suivi !

ActiveTrack passe en version 2.0. Cette fonction permet de laisser le Mavic 2 pointer automatiquement la caméra vers une cible, comme si elle était opérée par un cadreur. Pour améliorer cette fonction, DJI indique que le Mavic 2 synthétise une carte 3D de son environnement avec la caméra principale et les capteurs optiques avant. Il s’appuie sur des algorithmes qui analysent les mouvements de la cible pour prédire ses mouvements à 3 secondes, ce qui permet des mouvement de caméra très souples. Cela permet aussi de suivre un sujet même s’il est occulté par un obstacle, et d’atteindre une vitesse de suivi rapide – jusqu’à 72 km/h, assure DJI ! Sympa pour le tracking de sports mécaniques et extrêmes.

Evitement des obstacles

Les fonctions de détection des obstacles sont-elles pertinentes sur un drone ? Il y a ceux qui préfèrent prévoir leurs vols pour éviter tout risque de contact avec un obstacle. Il y ceux qui aiment disposer d’un garde-fou qui permet de voler sans stress, en se reposant sur l’électronique de bord pour éviter les obstacles. Les Mavic 2 s’appuient sur le système FlightAutonomy et des capteurs disposés sur tous les côtés des appareils pour réagir à l’approche d’un obstacle. Un système optique double est présent à l’avant avec une portée de 20 à 40 mètres, mais aussi à l’arrière avec une portée de 16 à 32 mètres, et vers le bas, avec une portée de 11 à 22 mètres. La détection sur les côtés fonctionne dans les modes ActiveTrack 2.0 et Trépied (mais pas les autres). Le système APAS a été revu pour utiliser 8 capteurs, le but étant d’assurer un vol sans interruption en présence d’obstacles, en les contournant. Le bonus ? Une lumière auxiliaire permet d’aider les capteurs inférieurs lorsque la luminosité est faible.

L’aérodynamisme

Les Mavic 2 ont été redessinés pour une silhouette plus aérodynamique, un travail qui selon DJI permet de réduire la traînée de 19 % par rapport au Mavic Pro, avec une vitesse maximale qui peut atteindre 72 km/h en mode Sport (sans détection d’obstacles), avec un système de propulsion plus silencieux (donc probablement plus efficace). Cela permet au constructeur d’annoncer une autonomie qui peut grimper à 31 minutes. Les appareils se pilotent avec une radiocommande petit format, qui a adopté le principe des joysticks amovibles du Mavic Air, pratique pour le transport. Son autonomie est de 135 minutes, soit plus de 2 heures de vol.

Quand ? Combien ?

Les deux appareils sont d’ores et déjà disponibles à l’achat sur le store en ligne de DJI, dans les DJI Stores, et chez les revendeurs DJI (comme Studiosport). Le Mavic 2 Pro est proposé à 1449 € avec une batterie, une radiocommande, un chargeur et 4 pales d’hélices. Le Mavic 2 Zoom est positionné à 1249 € avec un équipement semblable. Les deux appareils peuvent être accompagnés d’un kit Fly More pour 319 €, avec 2 batteries supplémentaires, une station de charge de plusieurs batteries, un chargeur d’allume-cigare, un adaptateur pour batterie externe, 2 paires d’hélices supplémentaires et un sac de transport. Il est également possible de souscrire à DJI Care Refresh, un service proposé à 129 € qui couvre les dommages accidentels pendant 12 mois et permet de profiter de remplacements moyennant un prix réduit.

Ce qu’on en pense ?

Le constructeur DJI s’accapare environ 70 % du marché des drones de loisirs et professionnels. Le Phantom, et plus encore le Mavic Pro ont contribué à cette impressionnante domination. Les deux nouveaux appareils de la gamme Mavic proposent un équipement complet, dont la richesse n’a pas de concurrence… y compris des appareils beaucoup plus onéreux. De quoi craquer pour une première caméra volante haut de gamme, avec le Mavic 2 Zoom par exemple. DJI insiste sur la facilité d’emploi et la sécurisation des vols avec une multiplication de capteurs. Sont-elles suffisamment intéressantes pour décider les possesseurs de Mavic Pro à renouveler leur matériel ? Le capteur 1 pouce du Mavic 2 Pro, en collaboration avec Hasselblad, est sans aucun doute terriblement séduisant pour les amateurs de belles photos et de vidéos. Dommage que ces Mavic 2 ne proposent pas de mode 4K à 60 fps – cela dit le 2,7K à 60 fps permet de profiter d’images fluides et en haute définition.

A savoir

  • Les Mavic 2 ne disposent pas de la fonction de prise de vues Portrait que l’on trouvait sur le Mavic Pro.
  • Les hélices des deux nouveaux appareils n’ont pas la même taille que celles des différents Mavic Pro (classique, Platinum, Blanc Alpin), elles ne sont pas compatibles.
  • La lampe vers le bas s’allume automatiquement, mais elle peut être éteinte à la demande.
  • La radiocommande du Mavic Pro peut-être contrôler les Mavic 2 ? Non pour le moment, mais ce sera possible par la suite.
  • Peut-on piloter les Mavic 2 avec un smartphone uniquement ? Non, il faut une radiocommande.
  • Quelle taille de smartphone est prise en charge par les pinces de la radiocommande ? Ceux d’une épaisseur de 6,5 à 8,5 mm et d’une longueur maximale de 16 cm.
  • Combien de temps faut-il pour obtenir une charge complète de la batterie ? Environ 1h30.
  • Les Mavic 2 sont-ils dotés de la fonction GEO qui interdit les vols dans des zones décrétées non volables par DJI ? Oui.
  • La détection des obstacles fonctionne-t-elle dans toutes les directions ? Oui, mais uniquement en modes Trépied et ActiveTrack 2.0. Hors de ces deux modes, la détection sur les côtés est inactive. Notez que ” la garantie DJI ne couvre pas les pertes causées par un crash lors d’un vol à gauche ou à droite, même lorsque le mode ActiveTrack ou le mode Trépied est activé “.
  • Le zoom optique 2x est sans perte. Le zoom numérique 2x qui peut s’y ajouter est sans perte aussi. Comment est-ce possible ? Parce qu’en vidéo, le capteur n’est utilisé que partiellement, ce qui permet de zoomer numériquement sans perte.

Notez que la fiche technique récapitulant les caractéristiques des deux appareils se trouve ici.

Merci à Kosem du Forum DJI francophone pour son aide, comme toujours, inestimable ! Notez que le site propose, pour les utilisateurs enregistrés, les guides de démarrage rapide des Mavic 2 Pro et Mavic 2 Zoom, ainsi que le manuel de l’utilisateur pour Mavic 2 Pro et Zoom (les 3 sont en anglais).

Une vidéo promotionnelle

Des exemples de vidéos Hyperlapse

Hyperlapse Libre

Hyperlapse Cercle

Hyperlapse Waypoint

Hyperlapse Course Lock

Dolly Zoom (Mavic 2 Zoom)

Dolly Zoom (Mavic 2 Zoom)

D’autres photos du Mavic 2 Pro

D’autres photos du Mavic 2 Zoom

43 COMMENTAIRES

  1. Que reste-t-il au Phantom 4 Pro que je gardais en plus de mon Mavic Pro uniquement pour sa qualité d’image ?!!!
    A mon sens pas grand chose sinon rien ☹️

  2. Utilisateur du 1 le concept pliable est vraiment génial. Bravo pour cette version 2.
    Pour un amateur comme moi, mon 1 est toujours largement suffisant, je n’ai toujours pas filmé une seule fois en 4k…

  3. Dommage que les caméras soient toujours autant exposées au devant de l’appareil. Gare aux atterrissages un peu hard.

  4. ..Donc le passage brevet théorique télépilote DGAC est incontournable pour être dans les clous avec ces machines, même si on ne déclare pas d’activité pro ?

  5. J’avoue que le Waypoint hyperlapse est superbe comme potentiel créatif.
    Et un peu comme les gopro pour les nouveaux utilisateurs c’est un bon lot de nouveautés, pour les possesseurs de Mavic pas le coup 😉

  6. Encore une fois merci pour le boulot que tu fais.

    On s’était contacté pour les essais “photos” du Parrot Anafi que j’ai acheté depuis à titre professionnel.

    Je suis photographe et ces petites bêtes sont très orientées vidéo.

    Je le déplore à chaque fois !

    Heureusement la technique embarque vers le haut les capacités de ces machines à traiter de l’image qui ne bouge pas.

    Aussi s’il te plait quand tu feras tes essais du Mavic, n’oubliez pas de faire une photo ou deux de ton terrain favori et de joindre comme la dernière fois les fichiers “RAW”

    Voilà voilà..

    Bonne journée

  7. l’inconvenient c’est de devoir immatricule son drone et passer la formation car plus de 800 grammes pour le nouveau mavic 2, il se peut que cela freine les futurs acheteurs

  8. je rejoins totalement l’avis de Stephane et d’autres, bien sur qu’on pourra toujours les utiliser les 2 nouveaux (je me suis mal exprimé en disant que la réglementation les interdisait les + de 800gr, pas la peine de me lyncher, j’ai lu la réglementation, ici même) mais avec la contrainte de devoir s’immatriculer et suivre une formation , et moi les contraintes j’aime pas et encore moins être fliqué et ce même si j’ai rien a me reprocher!, et je vais pas m’embêter a tout ça pour ressortir mon PH1 et mon PH3-A, après comme je disais et je le répète, chacun fait et fera ce qu’il veut et aura le choix entre le Mavic 1 et tous les drones qui font – de 800gr et les autres de +de 800gr: Mavic 2 (ou plus gros!!!) mais en acceptant les contraintes, les futurs acheteurs pensez y… et entre nous, juste pour voler en tant que loisir, le Mavic 1 suffit amplement, il vole super bien, il est TRES SECURISANT (même à longue distance) et sa qualité d’image en 4K est top, du moins largement assez pour mettre sur youtube, me faites pas rigoler et d’autant plus que son prix au M1 va surement baisser… maintenant que les nouveaux soient mieux, pourquoi pas? on verra d’après les tests, voila, j’ais été clair cette fois Fred? 🙂

  9. @kris1 : +1 et des mavic 1 il y en a à la pelle sur les sites de vente en cette fin de vacances 🙂 souvent avec moins de deux heures de vol, et les prix vont chuter, concurrence oblige !

  10. @ kris34 :
    Je comprend mieux ton point de vue (même si tu t’es trompé de page pour répondre ! ^^).
    Pour ma part, ne faisant pas de la vidéo mais de la photo, le capteur du MAVIC1 était limite limite… Ceux des MAVIC2 ont l’air bien plus prometteurs, et je pense donc me laisser tenter par le MAVIC2, malgré les petites contraintes réglementaires des 800g qui ne m’effraient pas 🙂

  11. Letouze: ta réponse est pleine d’idiotie, un forum est fait pour échanger des idées, et c’est pas parce que je vais pas dans ton sens, que tu dois dire que je suis fatiguant, si je te fatigue tant, va ailleurs, mais laisse les gens exprimer leurs idées, je n’ai jamais dis que les derniers étaient nuls (je suis Digiste a fond depuis le 1er PH), je parlais (comme d’autres) de la contrainte du poids, quand a être “frustré” tu as tout faux mon ami, ma vie est belle avec aucun problème d’argent, je pars en vacances dans un magnifique intégral Mercedes, et a mon domicile j’ai une superbe salle de cinéma perso, alors 1400€, je rigole…. Bonne journée mon ami et va donc te reposer, je te sent fatigué 😉

  12. @Fred

    Une piqûre de rappel sur la loi drones ne ferait pas de mal. Premier résultat trouvé sur Google quand je tape “formation drone de loisir”. Je te laisse seul juge.

    http://www.droneprocesstraining.com/permis-drone-loisir-particulier.html
    (http://archive.is/DsbY6)

    “LA FUTURE RÉGLEMENTATION DE 2018
    Dès 2018, la loi française demandera à toute personne achetant un drone de passer le permis de pilotage de drone loisir dans une école agrée et d’immatriculer le drone sur le site de l’état. Cela est certes très contraignant pour les particuliers cependant vous comprendrez la nécessité d’une telle mesure (déjà adoptée par les Etat-Unis) lorsque vous aurez découvert le monde aéronautique dans lequel vous allez évoluer.

    15 000€ et 6 mois de prison ferme
    C’est l’amende que vous risquez en cas de non respect de cette loi.
    Entre une formation et cette lourde peine, à vous de choisir…”

  13. Oh tu sais kris, moi je vis à tahiti alors pour moi les vacances c’est touuus les jours mais sans rancune 😉 juste quand tu critiques le travail de fred t’as raison de le faire hein c’est ton droit, mais critiquer pour critiquer en nous sortant l’argument de la legislation là et en etant vexé pour rien… c’est marrant c’est tout 😀

  14. tu dis n’importe quoi “letouze” quand tu dis que je critique le travail de Fred, ou tu a lu ca? tu as trouvé que ça comme réponse? moi j’aime le boulot qu’il fait, je passe tous les jours ici et si j’aimais pas Hélicomicro, je viendrais pas, et depuis quand apporter des points de vue différents est critiquable? un forum c’est fait pour ça justement: échanger des idées, après qu’on soit d’accord ou pas, c’est la démocratie, moi je me vois mal dire a d’autres ici que leur commentaire est fatiguant et que ce sont des “frustrés” car je vais pas être en accord avec leur commentaire, chacun a le droit de formuler sa pensée tout en restant correct, encore une fois ta réponse est nulle, et tu passe encore plus pour un idiot ./ pour moi c’est terminé, j’ai assez perdu de temps avec des gens comme toi avec qui on n’avance a rien, avec qui on ne peut avoir aucune discussion, et en plus on embête tout le monde, la prochaine fois réfléchis a ce que tu écris… et franchement depuis ton intervention tu n’as rien amené au débat! chez moi, dans le midi, on te dirait: “mé fas caga, adiou”

  15. @ Jules …… un vrai régal ce site …… un condensé de l’infraction !!!
    Je dois t’avouer qu’avant de réagir j’ai quand même cherché un petit moment si ce n’était pas une blague (non non je ne rigole pas) tellement le contenu du site est débile et totalement faux !!! c’est édifiant de conneries.

    Pour info …… adresse du site transmise ce jour à la DGAC qui appréciera à n’en pas douter.

    P.S. : et il n’y a pas que dans la partie loisirs …….. pour les pros aussi c’est un festival !!!

  16. Moi le pire c’est quand j’ai expliqué à l’examinateur que j’avais un peu d’appréhension au dessus de 3000 ft et aussi la nuit, mais que dans le RTBA actif.
    ???

  17. @ Fred1 : Sans oublier l’orthographe hésitante.
    Le directeur de la formation (qui apparait sur le “diplôme”) justifie de tout un parcours de pilote militaire d’hélico. Comment tout cela est-ce possible ?

  18. Plus qu’hésitante son orthographe, ça fait pas sérieux tout ça !
    Et en lisant la FAQ, on peut lire en effet des bonnes bourdes réglementaires….

  19. Ah oui ….. le diplôme …. oh bon sang !!!! Pour un peu ça ferait presque sérieux ???

    Il y en a un autre un peu semblable qui traîne sur le web ….. je vais vous le retrouver, il vaut le coup d’oeil !

    En revanche, et plaisanterie mise à part, ce qui est grave c’est que visiblement il est membre de la FPDC, organisme déclaré DIRECTTE, etc …… donc je m’en vais contacter tous ces braves gens pour voir !!! (qui ne manquent pas de me casser les pieds régulièrement …..)

  20. @ Fred : Durant ma période “instruction avion” j’ai eu 1 élève dans le genre (8000 h de vol, ancien pilote de brousse, d’hélico, d’air tractor (agricole), de machins, de trucs ….. ) mais curieusement malgré ses 3 carnets de vols (falsifiés mais nous ne l’avons su que trop tard !!) le type n’avait aucune licence civile ??.
    Le jour où je le prends avec moi pour un premier vol, le type très à l’aise commence à tripoter tous les boutons …. et me met un coup de démarreur en présence d’un pistard juste devant le tagazou !!
    Et je vous dit pas le florilège d’âneries en vol …. en fait malgré tous ses titres (bidons oeuf corse) le gars n’avait jamais vu un avion mais il fantasmait beaucoup ………….

  21. du coup je ne suis pas sur de piger, la version zoom est une version moins cher du 2 pro, ou les deux ont des fonctions différentes et donc bien chiant de choisir entre les deux ? 🙂

  22. Les deux ont des fonctions et caractéristiques différentes, et c’est donc bien chiant de choisir entre les deux en effet.
    En gros, si tu veux faire de la photo => Mavic2 Pro
    Si tu veux faire de la vidéo avec des effets particuliers : Mavic 2 Zoom.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.