Vahana, le multirotor de transport d’Airbus

5
1574

Vahana est un projet de multirotor destiné au transport de personnes, lancé par l’avionneur Airbus il y a 2 ans. Les initiatives concurrentes faisaient sourire, il y a quelques années, comme le Volocopter en… 2013 (voir ici) ou encore le Ehang 184 en 2016. Mais les vols à succès se sont multipliés, d’autres concurrents comme le Workhorse ou le Passenger Drone sont apparus. Il n’est plus question de se moquer, le Volocopter et le Ehang 184 ont volé et suscité l’intérêt des investisseurs. Airbus a donc mis les bouchées doubles. Zach Lovering, le responsable du projet Vahana d’Airbus, a annoncé qu’un prototype était opérationnel !

Sauts de puce ?

L’appareil, sur le principe du VTOL avec un décollage à la verticale et une poursuite du vol à l’horizontale, repose sur 8 rotors animés par des moteurs électriques. Il pourrait être un taxi volant qui se joue des embouteillages au sol. Le premier vol, le 31 janvier 2018 sur un site d’Airbus à Pendleton dans l’Oregon, a été réalisé sans personne à bord, n’a pas dépassé 5 mètres de hauteur et une durée de 53 secondes. Il a effectué un second saut de puce le lendemain. L’appareil, un prototype à taille réelle au nom de code Alpha One, a évolué en présence de représentants de la FAA nord américaine. La suite des événements ? L’équipe du Vahana va poursuivre ses expérimentations, notamment dans le domaine de la détection et de l’évitement d’obstacles. Elle a annoncé un partenariat avec la société californienne MAGicALL, spécialisée dans la propulsion électrique. Le site officiel du Vahana se trouve ici, son blog est là.

C’est un drone, le Vahana ? Oui, tant qu’il n’y a personne à bord. Mais lorsqu’il accueillera un passager, ce ne sera plus un « unmanned vehicle », et donc plus un drone.

Crédits photos : A3 by Airbus

Une vidéo promotionnelle

5 COMMENTAIRES

  1. @Fred Selon Google traduction “unmanned vehicle” = “véhicule sans pilote”, donc même avec un passager, ça devrait toujours être un drone 🙂

  2. @ Kroki : Il y a plusieurs traductions de “unmanned”. Celle qui me semble la plus intéressante, c’est “opéré sans l’intervention de l’homme”, qui est la plus mot-à-mot. Tout dépend de ce que peut faire le passager : choisir sa destination une fois à bord, la modifier en vol, lancer une manoeuvre autre que le déclenchement d’une alarme…
    Mais bon, je suis open, parce que même le fait que “drone” = “unmanned” n’est pas une évidence…

  3. @Fred C’était juste pour te taquiner un peu, mais il est certain que c’est encore un nouveau domaine qui s’ouvre et que drone ou pas drone, il faudra leur inventer de nouvelles règles …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.