Le Volocopter 2X vole à Dubaï !

11
1408

La ville de Dubaï est active dans le domaine des drones et des transports aériens automatisés. Ses responsables avaient indiqué leur volonté de proposer des taxis autonomes volants à l’été 2017, en partenariat notamment avec Ehang. Le calendrier n’a pas été tenu, mais les expérimentations continuent. La dernière en date est celle du Volocopter, un impressionnant engin à 18 rotors développé en Allemagne. Les ingénieurs ont bien progressé depuis ses premiers vols en 2013. L’engin est désormais totalement autonome : le client indique sa destination sur un écran, l’appareil décolle et le dépose sur une plateforme spécialement prévue pour lui.

La sécurité ?

Les concepteurs assurent que tous les composants critiques du Volocopter sont redondants : moteurs, hélices et leurs ESC puisqu’il y en a 18, mais aussi contrôleurs de vol, capteurs, etc. Il y a 9 batteries indépendantes à bord. Elles peuvent être changées facilement, et rechargées en 2 heures. L’engin est capable de voler avec une ou deux personnes pendant 30 minutes à 50 km/h. Son envergure est de 7 mètres. Le Volocopter a volé, de manière autonome, pour les besoins de la démonstration devant les autorités de Dubaï.

Source : Dubaï Media Office

D’autres photos

11 COMMENTAIRES

  1. Quelle autre meilleure plateforme que celle de Dubaî pour une démo à ciel ouvert de ce volocoptère, à l’extérieur de ses frontières ? La certification qu’il a reçu des autorités allemandes a sans aucun doute facilité la mise en oeuvre de ce vol de démonstration non habité…Serions nous à l’aube d’une nouvelle ère de convoyage autonome ? Pas si sûr. Le chemin est sans doute encore long, tant les conditions de sécurité aérienne et d’infrastructure adaptée pour ce type d’aéronef sont nombreuses et drastiques, à Dubaï ou ailleurs.

  2. Need.
    Mon prochain joujou , mais comment le mettre dans la voiture ?
    Beau jouet en tout cas… 18 moteurs = 3 Hexa-copteres 🙂

  3. il faudra un bon réseau pour couvrir toute la ville . 50 km/h durant 30 min ça donne 25 km de distance franchissable ( par vent nul ) . La ville fait environ 80 km de long , pour 30 km de large ( en tenant compte des iles ) .

  4. L’entreprise fait peu de bruit, pas de gros coup de pub et n’est pas en permanence sur tout les
    supports média mais travaille et fait évoluer son appareil, comme Bryan c’est certainement le projet
    le plus aboutis et en avance sur la concurrence.

  5. ..Et bientôt un test ? hihi

    @azbloc : Pas besoin de pub. Rien que le faite qu’il vas survolé la ville, ça vas faire le buzz ! 🙂

  6. @Fred: Petite coquille? “hélices et leurs hélices” => “hélices et leurs ESC”
    Il vaut voir la réglementation avec ce genre de business, mais bon … à Dubaï … la réglementation …

  7. @ yogui : Oh, bien vu ! Thxxx, corrigé 🙂

    Pour la réglementation, ce qui est intéressant, c’est que les expérimentations se font avec l’aval et le soutien de RTA, leur DGAC…

  8. C’est vraiment un peuple d’arriérés là bas, ils mettent en service un nouveau moyen de locomotion innovant européen avec l’aval de leur DGAC en plus!
    Ils ont encore beaucoup à apprendre de l’Europe qui a, elle, mis très vite toute son énergie à voter des lois pour empêcher tout vol de cette invention sur son sol.
    Vive l’Europe, vive la France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here