Japon : un premier vol pour le véhicule volant SkyDrive

6
1035

On recense un nombre impressionnant de multirotors destinés au transport de personnes. L’un des derniers en date est celui de la société japonaise SkyDrive. Elle a été fondée en 2018 par des ingénieurs japonais, avec des bureaux à Tokyo et un centre de recherche et développement hébergé sur la base de tests de Toyota… à Toyota au Japon. SkyDrive n’appartient pas à Toyota, la marque, mais les deux sociétés ont conclu un accord en 2018 pour le développement d’une « voiture volante ».

Premier essai public avec une personne à bord

SkyDrive a indiqué avoir réussi un vol d’essai avec la troisième itération de son véhicule aérien le 25 août 2020, en présence de public et avec une personne à bord. Le SD-03 a décollé avec un pilote à bord, aidé dans sa tâche par une assistance électronique. Le vol a été bref, environ 4 minutes, pendant lesquelles il a effectué des cercles sur une aire de tests outdoor de la ville de Toyota. SkyDrive ne communique pas sur les caractéristiques de ses prototypes. La prochaine étape consistera à réaliser des essais hors du site de Toyota, d’ici à la fin 2020. La commercialisation du véhicule volant de SkyDrive est prévue à l’horizon 2023. Le site officiel de SkyDrive se trouve ici.

Une vidéo promotionnelle

D’autres photos

6 COMMENTAIRES

  1. Jolie machine, à quand une maquette pour nous modélistes, ça nous changera de nos horribles araignées en carbone 👍

  2. Ça change des Philippins qui présentent leur véhicule en plein milieu du public et en sortant d’un hangar !!
    Le design est vraiment propre, j’aime beaucoup.

  3. C’est fait à la Japonaise ……. propre, beau, efficace ……. y’a rien à dire !!
    Normalement d’ici 15 jours, je commande le clone sur Bangood …… je vous en dirai des nouvelles :))

  4. Moi je vois là un hélicoptère. Aucune avancée technologique car il s’agit tout simplement d’un drone géant habité
    La danger de cet appareil est qu’en cas de panne des hélices, il tombe comme un oiseau mort en l’air. Tandis que s’il était équipé d’ailes, le pilote pourrait atterrir sans motorisation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.