Eachine Aurora 90, la preview

25
3894

Pourquoi une simple preview de l’Aurora 90 ? C’est un multirotor complexe, équipé de moteurs brushless, qui requiert du temps pour être testé en profondeur. Vous avez été nombreux à me demander si l’appareil valait le coup. J’ai opté pour une preview, suffisante pour se faire une bonne idée des qualités et des défauts de la machine. Notez que l’appareil nous a été donné par la boutique Banggood. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que la pratique a influencé notre jugement.

Tour du propriétaire

L’Aurora 90 ressemble à un Tiny Whoop, avec des hélices quadripales et ses protections d’hélices façon duct. Mais il est plus imposant : comme son nom l’indique, il mesure 9 cm en diagonale de moteur à moteur, et s’inscrit dans une carré de 11,8 x 11,8 cm. Il mesure 7,5 cm de hauteur sans sa batterie. A titre de comparaison, un Tiny Whoop mesure 6,5 cm de diagonale et 8,3 cm de côté. Le poids est assez élevé : 74,5 grammes sans la batterie, laquelle ajoute 31,87 grammes, pour un total en ordre de vol de 106, 37 grammes. Les moteurs sont des 1104 à 7500KV. Les hélices sont des modèles de 5,1 cm, soit 2 pouces, fixées avec 2 vis. Notre précédente expérience avec un nano brushless, le X73S de Eachine, n’avait pas été concluante. L’Aurora 90 inspire beaucoup plus confiance, avec une structure carbone de 2 mm d’épaisseur qui semble assez solide, des protections d’hélices en carbone, et un pod central qui tient et protège le combo caméra et émetteur vidéo 5,8 GHz. A l’intérieur de l’appareil, il y a un contrôleur de vol flashé en Betaflight 3.1, un récepteur radio 2,4 GHz et un ESC 4 en 1 de 4x10A BLheli_S compatible Oneshot42, Oneshot125, Multishot et DShot600. A l’arrière se trouve une barre de 4 LEDs. Il a tout d’un grand ! 

Branchement sous Betaflight

La version que j’ai testée est équipée d’un récepteur radio Flysky. Pour appairer l’Aurora 90 à une FS-i6, la procédure est classique et rapide, via le protocole AFHDS 2A. Bonne nouvelle : cela signifie que ce multirotor en version Flysky est compatible avec des radiocommandes plus haut de gamme que la FS-i6. Pour le connecter sur un ordinateur de bureau avec Chrome Betaflight Configurator, il suffit de se brancher avec un câble microUSB. Mais on s’aperçoit vite que ça ne va pas être aussi simple que prévu. Le connecteur microUSB est bien présent, sur l’extérieur du contrôleur de vol, mais son accès est totalement bloqué par les protections d’hélices ! Ce qu’il faut faire ? Dévisser au moins 2 vis de la protection avant-gauche… Ce qui n’est pas simple : les pas de vis sont dans l’axe des hélices, et donc difficilement accessibles même avec un tournevis long et fin.

Branchement sous Betaflight, suite

Le contrôleur de vol de l’Aurora 90 répond bien sous Betaflight. Aucun souci pour faire correspondre les voies aux joysticks, pour configurer deux interrupteurs pour armer les moteurs et choisir les modes. Mais à moins d’armer avec le joystick, il manque une voie sur la FS-i6 pour déclencher le buzzer. Car oui, il y a un buzzer à bord, et c’est fort appréciable. Direction l’onglet OSD : on peut y choisir ce que l’on veut voir à l’écran pendant le vol. Tension de la batterie, horizon artificiel, croix centrale, durée du vol, mode de vol, nom du pilote, etc. Sympa ! Notez que le nom du pilote se modifie dans l’onglet Configuration. Toutes les valeurs ne sont pas disponibles. Pas de GPS, bien évidemment, ni d’altitude en l’absence des capteurs adéquats. Pas non plus d’affichage du canal vidéo…

Allumage…

La batterie livrée avec l’Aurora 90 est une Lipo 2S 7,4V de 450 mAh et un taux de décharge de 80C, avec une prise JST rouge. On peut douter de la réalité du 80C, surtout avec cette prise. La batterie se fixe sous l’appareil, avec un petit Velcro. Pas vraiment pratique, elle a tendance à se sauver toute seule. Dès le branchement, la barre s’allume, avec une forte luminosité. Sympa ! Elle est branchée avec un petit connecteur, et donc facile à débrancher. Premier décollage à vue : l’Aurora 90 est assez bruyant, mais il fait preuve d’une grande nervosité, même en mode Angle (stabilisé). En intérieur, pousser les gaz a toutes les chances de coller la machine au plafond ! Il faudra jouer sur les rates pour calmer la bestiole si vous voulez pratiquer les vols de précision en indoor.

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

25 COMMENTAIRES

  1. Bonjour Fred,

    Pour tes tops radio a mon avis le connecteur IPX de l’antenne n’est pas du tout adapté, les vibrations de la structure doivent entraîner des micros coupures sur l’antenne au niveau de celui-ci.
    De plus l’extrême proximité de l’antenne radio avec l’autre source d’émission comme la caméra ne doit pas faire forcément très bon ménage.

    Tu nous diras ce que ça donne au test final.

  2. Pour info La frame est une copie conforme de l’AXC halo. C’est assez honteux de la part d’eachine de s’approprier cette frame.
    Du coup je boycotte les Quads Eachine

  3. @ Madpilot : C’est vrai, je vais le rajouter.
    Si seulement les créateurs de frames proposaient des frames BnF… Même si je voulais privilégier l’original, je ne m’amuserais pas à le monter, ce qui me laisse peu de choix. C’est ce que fait Aero-Tek, et ça me plait beaucoup.

  4. Pour être complet il faudrait dire que ce châssis est une conception perso, faite il y a un moment déjà par un gars qui l à appelé le halo, et qui le vend, pour être clair Banggood à tous simplement volé ce design (même la première page BG de présentation avait gardé photos et nom de l original)… A sa place je serait dégoûté… J ai acheté ce châssis chez BG pour une vingtaine d’euros, et regreté mon achat juste après ayant vu que c était une copie d’un design existant… La qualité du châssis BG est très médiocre, découpe approximative, carbone delaminé par les outils de coupe de basse qualité et faible qualité du carbone lui même, matière autour des vis très faible qui conduira à une durée de vie faible des assemblages, qualité usinage alu à la limite du travail fait main à la lime…. Voilà mon avis sur ce châssis dont le concept original est très bon.

  5. @Fred : y a qq mois j’aurais été entièrement d’accord avec toi. J’ai été le premier à ne vouloir que du BNF, tant ma compétence en montage était faible et mes 2 mains gauches ….gauches.
    et puis j’ai commencé à faire des bouses de soudures moisies et puis au fur & à mesure c’est comme tout on s’améliore !
    Et puis tu le sais mieux que quiconque, même avec le BNF, faut à un moment ou un autre se lancer dans la maintenance ..alors pourquoi pas depuis le début

    c’est vrai ne proposer que la frame est un obstacle pour beaucoup d’utilisateurs mais en le réalisant soit même on obtient un montant équivalent à l’aurora mais plus abouti et plus solide
    En prenant un Quad BNF hors chine, la somme à sortir double pratiquement

    @Steph : rien à ajouter 😀

  6. @ Stefrance : Je suppose qu’ils se sont améliorés, la découpe est plutôt correcte et la structure tient bien vu ce que je lui ai fait subir.

  7. Yes mon Fred (madpilot) c est en mettant la main à la pâte que l on progresse mais y a de la place pour les deux DIY et BNF

  8. Au sujet du JST sur le topic Armattan d’RCG les gars n’arrivaient pas à faire décoller leur Bumper en JST. Forcément le bousin est lourd et ça tire. En XT30 ça va tout seul 😉

    Clairement sur ce genre de conf gourmande le JST n’est pas adapté…

  9. @Motard_Geek et les autres.
    Pour les câbles JST : poids : 2,2g // Résistance de contact : <5 mOhm // Câbles : 0,5mm2 // Courant : 5A / 8A
    Pour les XT30 : poids : 1,7g // Résistance de contact : < 1 mOhm // Câbles : 1,5mm2 // Courant : 25A / 35A

    Pour référence : http://www.elektromodellflug.de/hochstrom-st.-bu..html

    D’où y a pas photo si vous montez dans les ampères 🙂

  10. Pour les top, j’en ai eut avec en Frsky, le connecteur est assez libre de tourner et pas forcément bien enfoncé. Donc bien l’enfoncer et peu de colle ne lui fera pas de mal.

  11. Je pense qu’une erreur c’est glissé en page 2, car il est marqué que vous avez tester avec une hélice hexapale alors qu’en image on peut voir une hélice à 5 pale.

  12. C’est clair qu’une résistance de contact de 5 mΩ sous 10A ça fait paumer bêtement 0.5V. Je suis parti direct sur une XT30 sur ma version DIY

  13. @ Papi : Non, elles n’ont pas arraché le filetage… J’ai mis d’autres vis à la place, c’est reparti.
    Dis donc, elle est top ton impression des props guards !! 🙂

  14. Fred, en réponse à “Dommage, l’extinction logicielle de la barre des LEDs ne fonctionne pas.” je dirais utilises un inter de ta radio et active le mode “LED low” avec Betaflight

  15. @ Papi : Ah oui, je suis preneur ! Ca vaudra le coup de faire un post “les améliorations à apporter” sur cette machine.
    Mais j’ai toujours des tops radio, je ne comprends pas d’où ça vient 🙁

  16. Je pense aussi que cette machine a un bon potentiel et qu’avec quelques modifs elle peut devenir vraiment sympa. C’est pénible ces tops radio, il semblerait que tu ne soit pas le seul avec le Rx Flysky. J’y crois pas trop mais as tu essayé la colle chaude sur le connecteur de l’antenne au cas où?

  17. bonsoir,
    j’ai fais l’acquisition de l’aurora 90. Binding avec spektrum DX6e. Dans l’onglet configuration toutes les voies fonctionnent, mais hélas je n’arrive pas à armer mes moteurs.
    Une idée du problème??
    Merci à tous

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here