Insta360 GO2, le test de la nano caméra haute définition et stabilisée

14
2432

Le constructeur Insta360 est spécialisé dans les caméras à 360°, mais il s’est aussi intéressé aux nano caméras HD. Un segment de marché ignoré par GoPro, qui n’a pas donné suite à sa caméra Session. Après la Insta360 GO (voir le test ici), voici sa remplaçante la GO 2 ! Elle reprend le même principe : c’est une nano caméra à peine plus grosse qu’un pouce qui permet des enregistrements HD, et une stabilisation en post-production. Que vaut-elle vraiment ? Je l’ai expérimentée pendant plusieurs mois et sur plusieurs appareils pour me faire une idée de son potentiel et de ses limites…

La vidéo

Tour du propriétaire

La GO 2 mesure 2,4 x 5,2 x 2,1 cm en incluant la lentille légèrement proéminente. Elle pèse 26,3 grammes. Sa coque ne fait apparaître aucune ouverture : elle est étanche, jusqu’à 4 mètres de profondeur, assure Insta360. Il n’y a pas de bouton visible. La partie inférieure avant de la caméra est en fait cliquable : c’est le bouton de contrôle ! A l’arrière se trouvent des fiches contact pour la connexion à sa station d’accueil et la recharge. La caméra est équipée d’une batterie intégrée, non amovible. C’est une Lipo 1S de 210 mAh. Elle est aussi dotée d’une mémoire intégrée, non amovible, de 32 Go.

La station d’accueil

La GO 2 ne fait pas grand-chose sans sa station d’accueil ! C’est elle qui assure la charge de la batterie, le transfert de données, et qui peut jouer le rôle d’une télécommande à distance. Le principe ? Vous chargez la batterie de la station d’accueil, une 1100 mAh, via un câble USB-C (fourni). Vous ouvrez la station d’accueil, vous y placez la GO 2. Elle passe tout de suite en charge si sa batterie n’est pas chargée. Vous pouvez fermer la station et l’oublier dans une poche, le temps que la GO 2 charge. Elle est équipée d’un petit écran monochrome. Si vous appuyez sur le bouton de droite, vous lancez la connexion sans fil entre la station et la GO 2. Dès lors, vous pouvez la piloter : démarrer un enregistrement, l’arrêter, changer de mode, passer dans les réglages, vérifier la capacité restante et l’état de la batterie. La station d’accueil permet de poser la caméra, à l’aide de deux pattes qui se plient à l’arrière. Mais la stabilité, sur une surface un peu inclinée, n’est pas formidable…

Les accessoires

Le dos de la GO 2 est aimanté, ce qui permet de fixer plutôt solidement la caméra sur toutes les surfaces métalliques (qui réagissent à l’aimantation). L’aimant est aussi au cœur des 3 accessoires présents dans la boite de la GO 2. Il y a un pendentif à placer autour du cou, sous un vêtement (fin), sur une casquette, sur un grillage, une branche d’arbre. Il permet de fixer la caméra, suffisamment solidement pour qu’elle tienne même avec du mouvement. Il y a aussi un support vertical avec une base caoutchouc, monté sur une rotule d’orientation. Enfin il y a un support horizontal monté sur une charnière qui permet une inclinaison verticale. Le premier support est sympa pour porter la caméra sur soi. Les deux autres permettent d’élaborer des montages sur des drones !

Le principe de cette caméra ?

Elle filme en 2688 x 2688 pixels à 50 images par seconde, avec un débit de 80 Mbps et un très grand angle. Cette image, de type Fisheye, est rabotée en tenant compte des données des capteurs de la caméra pour assurer la stabilisation en post-production. Soit avec l’application Insta360 sur smartphones, soit avec le logiciel Insta360 Studio 2021 sur PC Windows et Mac OS X. Les algorithmes d’Insta360 taillent l’image au choix à un format 1:1 (carré), 16:9 (paysage) ou 9:16 (portrait), avec le choix de l’angle de vision, en ajoutant la stabilisation numérique plus éventuellement quelques effets additionnels comme une colorisation plus punchy. Cela signifie que vous n’utilisez pas les données directement issues de la caméra, elles passent dans une « moulinette » avant d’être exploitables. Enfin, vous pouvez : le fichier brut au format Fisheye est disponible (mais il ne vous servira pas à grand-chose).

Les différents modes de la GO 2 ?

En mode vidéo standard ou Pro (FlowState), on peut obtenir des fichiers en 2560 x 1440 pixels ou 1920 x 1080 pixels, à 24, 25, 30 et 50 images par seconde. Ce qui équivaut à, au mieux, du 2,5K à 50 fps. En choisissant le mode HDR, la définition est figée en 2560 x 1440, mais à 24 et 25 fps seulement. La GO 2 permet aussi un mode ralenti 120 fps en 1920 x 1080 pixels, et des modes Timelapse et Timeshift en 2560 x 1440 à 30 fps. Notez que la GO 2 ne permet ni les vidéos 4K, ni d’aller à 60 fps. Elle prend aussi des photos en 2560 x 2560 pixels. Ce qu’il faut retenir ? En mode vidéo standard, l’image est figée en 16:9 avec une stabilisation basique. Ce mode est à éviter : il n’offre pour ainsi dire aucun réglage.

Les modes vidéo Pro et HDR

Ce sont les deux modes qui permettent de tirer le meilleur parti de la GO 2 ! Quelle que soit l’orientation de la caméra pendant le vol, c’est vous qui choisissez en post-production si vous désirez des images en 1:1 (carré), 16:9 (paysage) ou 9:16 (portrait). Pas besoin de s’en préoccuper avant l’enregistrement. L’intérêt de ces 3 orientations ? Elles sont destinées à satisfaire les amateurs de vidéo format classique sur téléviseur (16:9), les utilisateurs d’Instagram (1:1), et les utilisateurs de TikTok (9:16). Elle permet aussi de choisir entre un FOV (angle) Narrow (étroit), Linear (redressé pour éviter la courbure Fisheye), ActionView (large) et UltraWide (grand angle, non disponible en formats 1:1 et 9:16). Dernier réglage possible : en Pro et HDR, on profite des stabilisations avancées. FlowState est une stabilisation complète, l’image est à plat dans les virages. Avec la stabilisation FPV, l’image suit les évolutions du drone sur le Roll.

>>>> LA SUITE DE CETTE CHRONIQUE SE TROUVE ICI <<<<

14 COMMENTAIRES

  1. Top top, top, comme d’hab ! Et c’est fou ce qu’un vulgaire bracelet caoutchouc fait comme miracles 🙂
    Merci Fred !!

  2. Salut, merci pour cette nouvelle review toujours aussi poussée.
    Je possède le 85x avec la Go première du nom et le même support. Le jello en extérieur est épouvantable et je pensais sincèrement que la go2 en 50ims résoudrai le problème.
    Mais quand je lis tes essais je suis assez déçu.
    Est-tu parvenu à en venir à bout sur ton 85x en extérieur ?
    Quel était ton temps de vol en 4s avec cette caméra sur le 85x ?
    Merci.

  3. @ Ju : Non malheureusement, je n’ai pas réussi à ôter le jello en extérieur. Je n’ai pas poussé mes lipo trop loin, avec du 450 mAh, j’ai arrêté au bout de 2 minutes de vol. Il y avait encore un peu de rab’, mais on sent quand même le 85x en souffrance…

  4. J’ai acheté cette camera, et franchement elle est aurait été parfaite pour 50€ ou 100€ de moins.
    Le jello n’étant pas causé par la camera, et comme il existe des filtres ND compatibles je ne considère pas que ce soit un soucis. Par contre l’autonomie et la command manuelle sans le boitier sont effectivement perfectible.
    Voilà 2 exemples d’installation sur des aile volantes, FPV, et LOS. Youtube machouille un peu la qualité mais je trouve que ça reste vraiment bien.
    L’encadré intermittent dans la video de l’AR wing est l’enregistrement sur des lunette DJI pour évaluer la stabilisation:
    https://youtu.be/hc2XhGVBgOk
    https://youtu.be/Trz98FyM4qI

  5. Excellente revue comme toujours 👍

    Point de nouvelles de la Caddx Peanuts 😟
    Histoire de faire baisser un peu le prix

    En tout cas… Elle s’en sort nettement mieux que le Bebop2 pour le traitement de la stabilisation (le principe de capture vidéo est le même)
    On ne voit pas de gros pâté de pixel dans le ciel avec la Insta… Comme avec le Bebop2 😖

  6. @ Zephyrage : Non, pas de pâtés de pixels. Mais bon, encore heureux, parce qu’il y a quand même quelques années entre le Bebop et la GO2 😉

  7. @Zephyrage :

    售后
    Jeu 17/06/2021 03:53
    À : Vous

    Hello dear
    Yes, peanuts are still in progress
    But due to the impact of the epidemic, we are looking for a solution
    May be released in July or August

    Thank you for your support
    Have a nice day

  8. C’est un mail de réponse de Caddx à ma demande pour savoir si le projet était toujours sur les rails.

  9. Je l’ai depuis sa sortie, elle est très bien. pour ce qui est de la jello, je n’ai pas eu de pb, mais il faut bien la monter sur le quad. Proscrire tout montage qui ne tienne pas fermement la camera, notamment les montages à la verticale.

  10. @ philwood : Yesss, sympa la balade en proxi avec l’eau ! 🙂 C’est top !
    Tu as utilisé les PID d’origine pour le Rocket HD ? Je n’ai jamais eu de comportement suffisamment stable, à tel point que la GO2 ne stabilise pas toujours…

  11. @Fred : Oui, PID d’origine. L’insta 360 est monté sur une fixation en TPU, ça aide peut être. En tout cas, jamais eu de jello jusqu’à présent et stab au top.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.