Vous pouvez acheter le « chien » Spot de Boston Dynamics (pour $74k)

3
847

Vous connaissez Boston Dynamics, cette société américaine qui développe des robots assez impressionnants – en tous cas dont les vidéos promotionnelles marquent les esprits. Vous avez envie de savoir si les robots de la marque fonctionnent vraiment comme dans les vidéos de présentation. C’est possible ! car Boston Dynamics vient d’ouvrir un shop dans lequel on trouve Spot à l’achat.

Spot ?

C’est un robot quadrupède capable de marcher, courir, monter des escaliers, traverser des environnements instables ou encombrés. Il est équipé de caméras à 360° pour assurer la détection des obstacles. Le but est d’assister le pilotage à distance, et même de réaliser des missions autonomes. L’usage est évidemment de type industriel, pour les déplacements en milieux difficiles, pour des missions de surveillance, de sauvetage. Mais Boston Dynamics le propose aussi pour la recherche et même pour des événements artistiques.

Les options ?

Spot peut être équipé, mais c’est en option, d’une caméra panoramique, la Spot CAM. Et d’une caméra pilotable, la Spot CAM+. Et d’un Lidar pour améliorer le détection de l’environnement. Et d’un processeur additionnel, le Edge CPU, pour réaliser les calculs d’applications un peu gourmandes en ressources. Et d’un processeur graphique additionnel, le Edge GPU.

Combien ça coûte ?

Comptez $74 500 (hors taxes) pour Spot, version de base, sur le shop de Boston Dynamics. Avec 2 batteries, un chargeur, une malle de transport, des outils logiciel Python pour profiter des API… Plus $21 800 pour la Spot CAM, $29 750 pour la Spot CAM+, $18 500 pour le Lidar, $3925 pour le Edge CPU (c’est donné), $24 500 pour le Edge GPU. Vous avez la ferme intention d’adopter Spot, parce que votre Aibo de Sony se fait vieux (sachez qu’on multiplie les années par 7 pour avoir l’âge réel robot-chien) ? Boston Dynamics ne permet malheureusement que les achats aux Etats-Unis. La marque propose cela dit des formules de leasing hors des Etats-Unis.

One more thing

Quel rapport y a-t-il entre Boston Dynamics et les drones volants ? A première vue, aucun, si ce n’est que les technologies auxquelles font appel les deux univers sont très semblables. Mais sachez tout de même que l’ancien directeur des partenariats stratégiques de DJI puis directeur de DJI USA, Michael Perry (voir ici), officie depuis 2018 comme Vice Président du développement chez Boston Dynamics…

 

3 COMMENTAIRES

  1. En tout cas il est pucė 🐺.

    Dommage comme pitbull il ne sert à rien, il lui manque des dents . Sauf peut être que l’option Colt soit confidentielle 🤫

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.