L’armée de l’Air va former les télépilotes de la Police nationale

0
955
Novadrone NX70 (sécurité privée)

La formation des pilotes professionnels civils est un sujet délicat dans un marché où il n’y aura pas de place pour tous, une fois les certificats théoriques et pratiques en poche. Loin s’en faut, le marché est très contracté, bien loin de l’eldorado qui est souvent évoqué. La formation des pilotes de l’Etat semble être tout aussi sensible, pour d’autres raisons !

Bataille des corps d’armée ?

Plusieurs administrations et corps d’armées se disputent les formations des télépilotes d’Etat, pour des raisons qui ne sont pas évoquées publiquement. Des indiscrétions pointent du doigt l’indispensable valorisation des nouvelles technologies dans l’armée en raison de son incidence sur les allocations budgétaires – mais ce n’est sans doute pas la seule raison. Les instructeurs de la Gendarmerie Nationale ont acquis une solide expérience en formation, la Préfecture de Police a de son côté fait appel à un organisme certifié pour former ses télépilotes sur l’ancienne base de Brétigny.

Pourtant…

C’est un post du site Opex360 qui nous l’apprend : la Police nationale a choisi l’armée de l’Air pour assurer la formation de ses télépilotes, via le Centre d’initiation et de formation des équipages drones de l’armée de l’Ecole de l’Air (CIFED, anciennement CED – Centre d’Excellence Drones). Selon le Opex360, 80 télépilotes de la Police nationale suivront un stage de pilotage pratique au CIFED en 2020.

Source : Opex360
Crédits photos : Novadrone et CIFED

Merci à Oliver pour l’info !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.