Covid-19 et DJI : le coton-tige low-tech au secours de la high-tech

5
4260

Le constructeur chinois DJI avait déjà indiqué s’impliquer dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19 (voir ici). Selon le site d’informations high-tech hong-kongais Abacus News, il utilise désormais des drones Mavic 2 Enterprise Dual (voir le test ici) pour vérifier la température corporelle de personnes à distance, sans contact. C’est la caméra FLIR Lepton du Mavic qui est employée pour effectuer la mesure, façon high-tech. Mais le site d’actualités indique que les résultats sont trop variables pour être exploitables, avec une erreur qui peut atteindre 4 à 5°…

La solution low-tech ?

Toujours selon Abacus News, Zhang Xiaonan, responsable de DJI Enterprise, a indiqué que la marque avait trouvé une solution pour contourner ce problème. Une équipe d’ingénieurs a constaté qu’un coton-tige placé dans le champ de la caméra permettait de réduire l’erreur de mesure à 0,5° seulement. DJI précise, rapporte Abacus News, que cette méthode n’est pas recommandée pour un usage professionnel, bien qu’elle fonctionne correctement. Si cette information est exacte, il reste à déterminer pourquoi un coton-tige permet de corriger une erreur d’interprétation des données de la caméra, et s’il est possible de tirer parti de cette constatation. Il est fort possible que ce soit (encore) une fake news concernant le Covid-19, allez savoir.

Edit : Ce n’était PAS une fake news, les explications se trouvent ici.

Source : Abacus News

5 COMMENTAIRES

  1. Peut être que la caméra voie l’individu, avec un température variable, le sol, avec une température de surface qui peut varier aussi, et que toutes ces variations sont très rapides si le drone vole vite. En revanche, le coton tige permet à la caméra de s’étalonner sur une valeur plus constante : celle de l’air ambiant.
    Ca serait ma supposition 🙂

  2. On sait tous que dans le domaine de la thermographie les mesures sont “coton” à effectuer… ici DjI en apporte ici la preuve 👍

    On peut imaginer que le coton sert de référence pour la température ambiante proche de la mesure, ce qui permet de corriger le tir. De toutes façons, vérifiez bien les tolérances techniques de la caméra équipant la machine… je suis près à parier que c’est dans le domaine de qques degrés 🤒🤒

  3. Oh oh oh ……. l’immense rigolade ……. quand on sait à quel point les mesures IR sont délicates à interpréter et combien il faut prendre garde à pas mal de paramètres lors de la captation on ne peut que se marrer allègrement devant une telle c ……..

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.