DJI n’apprécie pas les propositions de la FAA et le fait savoir

4
3417

La consultation publique ouverte par la Federal Aviation Administration (FAA), aux Etats-Unis, se termine dans quelques jours (voir ici). Elle concerne des propositions concernant le signalement électronique à distance. Si ce requis est compliqué à mettre en œuvre en France – rappelons qu’il a été voté en 2016 et qu’il n’est toujours pas applicable -, il promet d’être pire aux Etats-Unis, avec une obligation pour tous les appareils de plus de 250 grammes hors terrains d’aéromodélisme, et un doublement des technologies (liaison sans fil locale et longue distance) dans certains cas. DJI est favorable au signalement électronique embarqué dans ses appareils, mais de manière simplifiée, pas selon les multiples scénarios élaborés par la FAA.

Avertissement de DJI

Si vous vous trouvez aux Etats-Unis, DJI GO 4 vous accueille à son lancement par une fenêtre qui dit ceci : « Alerte concernant les nouveaux règlements gouvernementaux. Une nouvelle règle de la FAA pourrait vous coûter de l’argent et restreindre vos possibilités de vol. Cliquez ci-dessous pour savoir ce que vous pouvez faire ». Si vous cliquez sur More, vous aboutissez sur une page donnant des conseils pour répondre à la consultation ouverte par la FAA (ici). Le logiciel de DJI est donc utilisé comme tribune pour le constructeur.

Pour qui ?

Notez que cette alerte n’est pas proposée aux appareils hors des Etats-Unis. Pour en faire une capture, j’ai du utiliser un outil FakeGPS. Le signalement électronique à distance des Etats-Unis nous concerne-t-il ? Non… sauf si vous envisagez de voler aux Etats-Unis. Car dans ce cas il vous sera imposé, que le vol soit pratiqué à but récréatif ou pour une activité professionnelle. L’adresse pour déposer votre contribution, en anglais bien sûr, se trouve ici. Hurry up if you feel concerned, c’est à faire avant le 2 mars 2020.

4 COMMENTAIRES

  1. Preuve d’un lobbying industriel pour contrecarrer des actions gouvernementales… En quoi un industriel, de plus étranger, peut-il se permettre d’ influencer ouvertement le comportement d’une population face à des décisions (bonnes ou mauvaises) d’un pays.
    Mais bon, ce n’est ici qu’une preuve de plus de l’arrogance de ce fabricant asiatique 👎👎 même si cela semble défendre les intérêts des modélistes 😂😂

  2. FPV_67, je pense qu’ils ont entendu la grogne et l’inquietude de leurs clients et savent ce qu’ils ont à y perdre, tout comme ils savent (ou savaient) ce qu’ils ont à gagner à être les premiers à proposer un modele de truc ID comme ils l’ont fait. Ce qui a créé une levée de boucliers contre eux de leurs propres usagers.

    Maintenant je trouve perso qu’ils jouent sur les 2 tableaux…

  3. @fpv_67 C’est tout de meme bizarre quand ce sont les gouvernements Européens et américains qui ont ce genre de pratiques, ça ne dérange personne. Mais comme là c’est un asiatique, ça emmerde tout le monde!
    Moi je dis merci a DJI d’informer ses clients. Le message est simple, informatif … chacun est libre de dire oui ou non. En tant que citoyen il faut savoir assumer sa capacité à s’exprimer, penser et décider.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.