DJI : le Robomaster S1 est disponible en Europe !

6
1687

Si vous êtes un fidèle de Helicomicro, vous connaissez déjà le Robomaster S1. Il avait été annoncé juste avant l’été 2019, avec une distribution qui évitait l’Europe. Ce robot terrestre éducatif destiné à être programmé est désormais officiellement disponible en France ! Il a été mis à jour pour apporter de nouvelles fonctionnalités depuis sa sortie à l’étranger.

Le principe ?

C’est de ne surtout pas rester inactif face à des robots, mais à en prendre le contrôle et à apprendre à guider leur conduite. Par exemple avec des langages de programmation simples comme Scratch, ou plus complexes et puissants comme Python.

S1 ?

S1 comme « Step 1 », ce qui laisse supposer que ce robot est le premier d’une gamme à venir. Il est équipé d’une caméra FPV pour un retour vidéo en temps réel, associée à des outils logiciels de reconnaissance des formes. Il s’appuie sur 31 capteurs pour réagir aux sollicitations sur sa coque, des micros pour une reconnaissance des sons, sur une nacelle mécanique stabilisée et un canon à infrarouge et à billes en gel. « Non toxiques », ces billes en gel, assure DJI. L’appareil est doté de 6 ports de contrôle en PWM et un en SBUS pour ajouter des fonctionnalités. Les roues sont animées par des moteurs brushless qui permettent des mouvements dans plusieurs directions.

Comme par exemple ?

Le S1 pourra être utilisé comme interphone et jouer des séquences audio, d’une durée de 30 secondes chacune. Il sera possible de pousser encore plus loin les possibilités du S1 avec la prise en charge de certaines radiocommandes et de développer en C et C++.

Le prix ?

Le Robomaster S1 est proposé à 549 € (taxes comprises) dans les DJI Stores et sur la boutique en ligne de DJI. Il est accompagné par une gamme d’accessoires disponibles à l’unité, ou dans un pack « Kit Play More » à 169 €, qui propose des billes supplémentaires, une batterie et un réservoir à billes. Pour en savoir plus sur le Robomaster S1, voici la page que nous lui avions consacré à son annonce en juin 2019. La page officielle sur le site de DJI est ici. Vous voulez en savoir plus sur le Robomaster S1 ? C’est pour bientôt…

6 COMMENTAIRES

  1. Autant la partie char RC semble fun, autant les capacités de programmation en Python ne me semble pas clair: je n’ai pas trouvé de doc sur l’API. Il y a-t-il des sensor pour detecter des mur ou un trou? A-t-on acces au flux video via l’API?

  2. @ Jf92100 : Le descriptif de l’API n’est pas encore disponible à ma connaissance, il n’y a que les instructions pour Scratch. L’accès à la caméra en Scratch et Python repose sur des modules simples, trop pour réellement exploiter le retour vidéo. Ce sera possible, d’après les ingés de DJI, mais uniquement en C/C++ quand ce sera documenté.
    Donc pour le moment, le Robomaster S1 est destiné à un usage de programmation “légère”, via ce qui est documenté ici.

  3. Rhoo oui, on déploierait sur les infrastructures routières des chars autonomes programmés par des prestataires privés pour le compte de nos services de polices chargés de détruire tout objet volant avec une signature de drone!
    Du coup le droneurs/iste hors la loi rassemblerait des fonds pour acheter à 28k€/unité des brouilleurs d’ondes pour désactiver le positionnement de ces chars qui se retrouveraient à la dérive sur le réseau (auto)routiers, confondant les oiseaux/avions/véhicules terrestres avec des drones à abattre.
    Des codes aléatoires émergeraient dans leurs systèmes leur permettant de communiquer entre eux par ondes gravitationnelles, et avec le sens de l’humour de ces machines ultra développées, elles identifieraient ce moyen de communication par skynet.
    Et les machines s’organiseraient pour détruire l’humanité et revendiquer leur position dominante sur terre. Elle developperaient des moyens de transport spatiaux pour coloniser d’autres systèmes lointains annihilant toute forme de vie dominante ou émergeant avec potentiel dominant sur les planètes rencontrées. Ils mettraient en place des pont supraluminique pour faire transiter les denrées unique rencontrées dans leur conquête spatiale à travers tout leur réseau planétaire. Mais la technologies employée pour ces transports créerait une pollution dans la trame de l’espace temps, provoquant l’effondrement de l’univers sur lui même, initiant un nouveau big bang…….

    MERCI DJI !!

  4. Tu m’a convaincu @Raoul. J’en prend un pour avoir le temps de le programmer afin de m’en tirer avant que les robots ne contrôlent l’univers.
    Non sinon trêve de blague, j’ai quelques notions en programmation et ce genre de machine me botte bien. Mais le prix refroidit un peu quand même.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.