Parrot Anafi FPV, le test

16
14389

Mais, c’est gênant ?

Le parti-pris de Parrot, qui consiste à sur-assister et stabiliser les vols pour produire une image souple, est certainement la meilleure solution pour limiter les effets combinés de la latence élevée et du framerate faible. Rien ne vous empêche de vous lancer des défis avec des parcours rapides et de précision, mais ce sera clairement un challenge et un risque pour les hélices de l’Anafi. Attention, l’apparente douceur des commandes, qui donne l’impression d’un simulateur de vol, ne doit pas faire oublier que l’Anafi vole réellement, lui ! Ne pas anticiper l’approche d’un obstacle est l’assurance d’un vrai crash. Tout comme reculer sans précaution, puisqu’en immersion, on ne voit pas ce qui se passe derrière l’appareil.

Piloter en immersion, c’est difficile ?

Non ! C’est même beaucoup plus facile qu’en vol à vue. Il n’y a pas besoin de se préoccuper de l’inversion des commandes quand l’appareil fait face ou se trouve de côté, comme c’est le cas avec les appareils de radiomodélisme volants, roulants, navigants. Quand on lui demande d’aller à droite, en immersion, l’Anafi va toujours à droite puisque le référentiel est celui d’un pilote à bord. Avec l’assistance des outils de stabilisation avancés de Parrot, le pilotage est simplissime ! Le seul point qui prend un peu de temps à être maitrisé est la hauteur de l’appareil par rapport au sol. A noter que les fonctions de vols automatisées, comme les SmartDronies ou le FollowMe, ne sont pas disponibles en mode FPV. Mais elles sont évidemment accessibles si vous pilotez de manière conventionnelle, avec l’interface en plein écran du smartphone.

Où sont les détecteurs d’obstacles ?

La gamme Anafi est dépourvue de capteurs pour détecter les obstacles, à la différence d’appareil concurrents. C’est un souci ? D’un point de vue marketing, oui, très probablement. Mais cette absence permet à l’Anafi de rester léger et donc de profiter d’une meilleure autonomie. Laquelle dépasse la plupart du temps les 25 minutes. Pas mal. L’absence de capteurs oblige aussi le pilote, et c’est plus important encore, à évaluer lui-même les limites de son environnement. C’est sans doute la meilleure solution pour réduire les risques, en évitant d’être paresseux, et en pratiquant les vols avec prudence. Il faut anticiper, d’autant que la latence est élevée, et parce que la vue du pilote est réduite à des œillères vers l’avant. Si vous volez de manière prudente, vous reviendrez vous poser sans encombres. Si vous pilotez de manière irréfléchie, l’Anafi n’y survivra pas longtemps… et des capteurs de proximité ne lui offriraient qu’un petit sursis.

L’Anafi FPV sans le pack Anafi FPV ?

Les fonctionnalités logicielles de l’Anafi FPV sont disponibles pour l’Anafi v1, puisqu’elles sont disponibles simplement en veillant à mettre à jour l’application Freeflight 6. Voilà une excellente initiative de Parrot, qui ne prive pas ses clients de cette nouvelle fonction – sauf pour l’Anafi Thermal, qui n’est pas compatible avec la fonction FPV. Reste le problème du masque pour visionner le retour vidéo en temps réel. J’ai fait l’expérience avec le masque présent dans le pack Mambo FPV de Parrot : aucun souci, il est parfaitement compatible. Ce qui manque ? Le bouton du bas qui permet de passer de la caméra FPV à la caméra du smartphone. Une fonction dont je ne me suis jamais servi : il est tellement plus facile et efficace de remonter le masque sur le front pour passer en vue directe. Un “détail” intéressant ? Depuis les dernières mise sà jour, la hauteur de vol n’est plus limitée à 150 mètres. Ne me demandez pas jusqu’à quelle hauteur, je n’ai pas fait l’essai, pour des raisons légales.

Un autre masque ?

J’avais sous la main un masque Blitzwolf VR. Le logiciel Freeflight 6 en mode FPV fonctionne parfaitement avec ce modèle, qui offre un réglage de la distance de l’œil aux lentilles – ce qui peut être salutaire dans le cas d’une correction de la vision. Ce qui manque ? Le bouton du haut pour accéder aux réglages. Il faut ouvrir la trappe du smartphone pour toucher l’écran, ce qui fait apparaître l’écran de réglages, puis la refermer pour continuer avec la radiocommande. C’est un peu gênant, d’autant qu’on risque de débrancher accidentellement le câble USB. Mais ce masque vaut à peine plus de 15 € sur Amazon !

D’autres masques

J’ai essayé le Cardboard original de Google, un collector ! Il est un peu difficile d’y faire entrer un P20 Pro de Huawei en raison de sa taille, mais là encore, la fonction FPV fonctionne, sauf pour les réglages. Il existe un nombre impressionnant de masques destinés à accueillir un smartphone. La plupart sont compatibles, mais la plupart ne disposent du bouton du haut et certains ne permettent pas de gérer correctement l’écartement entre les deux images produites par Freeflight 6. 

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

16 COMMENTAIRES

  1. Le sac à dos à l’air sympa, de même que la dotation du pack total.

    => Est ce que tu a pris des tôles dans ton test Fred? Est ce que c’est solide/gain en solidité de ces bras?
    En fpv il n’est pas rare de tater du sol, de la brindille ou branchouille, voire même de barrière si ce n’est de mur!

  2. @ jc : Les Moverio sont trop chères, pas assez immersives surtout quand la luminosité est forte, avec un OS intégré qui bride, fragiles. Pas sûr que ce soit dans l’air du temps…

  3. @ Bben : J’ai pris des tôles, mais pas avec la version FPV. Par expérience, les bras tiennent bien, le fait qu’ils se replient joue le rôle de fusible. Les hélices souffrent plus, elles sont très fines et finissent par être fêlées. Mais c’est du consommables, comme d’habitude avec les hélices.
    Mais il faut surtout garder en tête que le FPV pépère version Anafi n’a pas grand chose à voir avec le FPV très réactif avec un racer.

  4. Attention ce drone n’est pas un racer, peu de chances de prendre une tôle à moins de ne pas assez faire attention aux obstacles.
    Il permet le FPV : FPV est DIFFERENT de Racer, ne faites pas l’amalgame (cherchez la définition de FPV si besoin).

    Je l’ai et c’est vraiment très sympa de voler avec ! on en oublie qu’on est sur le sol, on est comme un oiseau !
    Surtout qu’on n’entend pas le drone, c’est vraiment top !

    C’est également pratique pour bien cibler ce qu’on veut filmer !

    Une superbe évolution !

  5. Oui avec un casque VR c’est parfait pour prendre son temps et pas plisser des yeux sur le portable en plein soleil, essayer c’est l’adopté, juste cette histoire de bouton qui manque sur le masque VR pour l’acces au réglages qui est bien chiant.
    Perso j’ai casser un bras arrière sur une chute de 20m, je l’ai recolé+ un sert cable et ça tien jusqu a maintenant ça doit faire un an.
    La nacelle prend cher sur les crashs j’ai du la tordre 3 fois, c’est un peu compliquer d’expliquer juste avec des mots (en image ce serai mieu) en gros l’équerrage de la cam par rapport a son support qui gere la stabilisation mecanique ce tord parfois mais pareil en y allant doucement, j’ai retordu et j’ai retrouvé une nacelle fonctionnel.

    Que ce soit en immersion ou a vue en faite vous n’avez pas droit a une seul touchette avec les hélices, l’Anafi coupe ses moteurs et ce met en sécu a la première branche coupée, résultat le drone a 700€ tombe comme une pierre. ça fait bizarre… mais justement il faut savoir rester sérieux et attentif…

    les drones “camera volante “concurrents on les capteurs désactivés dés que vous êtes en mode sport… donc les capteurs ne servent a rien des que vous voulez voler un peux plus vite…c’est du marketing en effet!

  6. @Fred, merci pour ce test, dans la vidéo lorsque tu est en surexposition il y a un espèce de Calque
    hachuré noir qui apparaît sur l’écran pour masquer le soleil, c’est une fonction de Freeflight 6 ou un effet
    apparu lors de l’enregistrement ?

  7. @azbloc, ce sont les zébras, ça te montre les zones de saturation de l’image en exposition si je ne m’abuse.

  8. Bonjour Fred
    Merci pour ce test. Je vois que tu n’avais pas les Cockpit 3. Moi j’ai acheté un casque Skillkorp VR5 pour un peu moins de 10 euros . Il est top car tu peux régler la mise au point sur chaque oeuil ( et donc pas mettre ses lunettes) avec un bouton sur le haut qui est très sensible.

    Tu ne parles pas par contre des nouveaux paramètres présent dans FF6, notamment les différents mode de vol lié au FPV et le paramétrage de la réactivité.
    Il y a aussi les tuto présents sur l’appli FF6 directement consultables depuis le téléphone, très pratique sur le terrain en cas de doute.

    Personnellement moi qui n’ai jamais fait de FPV, je trouve que pour débuter en FPV, il faut mettre la réactivité du mode de vol à 100% sinon le drone a une inertie de freinage …

    Bertrand

  9. @ zago : Si si, j’avais bien les CG3, même si j’ai fait la plupart de mes vols avec des CG2…
    Tu as raison, je n’ai pas parlé du paramètre réactivité globale, je vais rajouter !
    Et merci pour l’indication du masque… 🙂

  10. Bonjour Fred,
    est ce que nos copains de chez parrot t’aurais parlé d’une éventuelle date de sortie pour le masque CG3 seul ?

    @+ Nico

  11. @Ced, merci pour l’info, c’est pas mal cette fonction, les caméras ont tendance a gommer cet
    effet et au visionnage c’est la mauvaise surprise.

  12. comme souvent ton reportage est super et comme Eccco j’espère que parot va penser à mettre rapidement les lunettes en vente à un prix correct , en tout cas c’est bien d’avoir prévu le fpv conpatible avec les 1er modèle ANAFI

  13. J’ai le Parrot Anafi depuis environ 1 mois, et franchement une super machine, bien content de l’achat ! Contrairement à pas mal de personnes, je trouve la radio très agréable en main, et aux plastiques de très bonnes qualités. L’écran est également selon moi, bien mieux placé avec le smartphone sur le haut de la radio (contrairement entre autres au Mavic Air). Ok, elle n’est pas très belle (subjectif), mais très efficace sur le terrain et c’est essentiellement ce qu’on lui demande ! Sinon je ne reviendrais pas sur les qualités du Anafi en lui même, c’est du bon matos, l’app est hyper bien faite, très complète et intuitive, franchement y’a rien à dire ! Sinon, merci Fred pour le lien du casque VR de Amazon, j’ai dû coup pris celui-là. Pour 16€ c’est cool ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.