JJRC X7 Smart, le test

5
4443

Ce multirotor fait partie de la famille des « presque caméras volantes ». Il semble avoir tout pour filmer depuis les airs, avec une caméra HD capable d’être inclinée, des moteurs brushless, un GPS. Pourtant son prix très léger est un indice : il est illusoire d’espérer revenir avec de belles images d’un vol avec cet appareil. Vaut-il tout de même le coup ? Réponse dans cette chronique. Notez que le X7 Smart nous a été donné par la boutique Banggood. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que la pratique a influencé notre jugement.

La vidéo

Tour du propriétaire

A la différence de la plupart de ses concurrents, le X7 Smart ne copie pas le look d’un appareil à succès. Il est caréné avec une jolie coque aux formes arrondies. Ses moteurs brushless sont bien intégrés dans les bras moteurs, lesquels se terminent élégamment par une courbure qui fait office de train d’atterrissage. L’appareil mesure 28 cm de diagonale de moteur à moteur, avec des dimensions de 27 x 24 x 7 cm (hors hélices). Les hélices sont des bipales de 18,5 cm de diamètre, fixées avec un écrou. La caméra à l’avant est montée sur un support anti vibrations, et motorisée pour permettre l’orientation verticale (pitch). C’est une nacelle à un axe, sans stabilisation mécanique de la caméra. Sur le flanc droit, on trouve un connecteur microUSB.

Suite du tour

Sur le flanc gauche, c’est une trappe pour une carte mémoire de type microSD. A l’arrière, une trappe accueille la batterie, un modèle propriétaire 2S 7,6V (LiHV) de 2600 mAh. Pour la charger, JJRC fournit un chargeur à brancher en USB, avec des diodes de contrôle. Le poids en ordre de vol, avec hélices et batterie, est de 422,3 grammes. La radiocommande est un modèle plutôt compact et épuré. Son alimentation repose sur une batterie intégrée non amovible 1S 3,7V de 1200 mAh (il s’agit en fait d’une pile chargeable 18650). Pour la recharger, il suffit de la brancher avec un câble microUSB. Elle est livrée avec un support amovible pour clipser un smartphone. Les deux antennes sont dépliables.

Mise en route

Le X7 Smart s’appuie sur une application disponible sur iOS et sur Android appelée Enjoy Life. Elle est différente de celles de précédents modèles chez JJRC. Pour mettre en route l’appareil, il faut allumer la radiocommande, puis le X7 Smart. Il émet une petite musique au démarrage. Ensuite, il faut connecter le smartphone au réseau wifi créé par le X7 Smart, puis lancer l’app Enjoy Life. La connexion est rapide, et le retour vidéo s’affiche en fond d’écran.

Histoires de format…

Une fenêtre indique que la carte mémoire insérée dans le X7 Smart n’est pas formatée. Etonnant, puisqu’elle l’est déjà et qu’elle a servi sur d’autres appareils. Si vous ne lancez pas le formatage, il n’y a pas d’enregistrement, ni pour les photos ni pour les vidéos. Il faut donc procéder à ce formatage obligatoire, qui dure environ 30 secondes. Une fois terminé, vous pouvez prendre une photo ou lancer l’enregistrement d’une vidéo. Il suffit pour cela de toucher les icônes correspondantes sur la droite de l’écran. L’interface de Enjoy Life ressemble comme deux gouttes d’eau à DJI GO 4… en plus épuré.

Premier décollage

La réception des satellites est indiquée en haut de l’écran. Le fix GPS est obtenu assez rapidement. Peut-être est-ce grâce à la présence d’un double module, le GPS classique doublé de Glonass. Pour décoller, il suffit de faire une pression longue sur le bouton en bas à gauche de la radiocommande, puis de pousser les gaz. L’appareil décolle doucement et vient se positionner en stationnaire. Le bruit est assez doux, l’appareil ne vibre pas et semble très stable. L’écran affiche les données de télémétrie, y compris la tension de la batterie (exprimée en pourcentage, pas en volts).

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

5 COMMENTAIRES

  1. Un appareil qui enregistre des photos qu’on ne peut pas recuperer est à eviter;C+ a lancé la mode il y a quelques années, maintenant tout le monde s’y met, même ma TV Sony sur des emissions TNT !

  2. Bref, c’est pas mieux que le Fairy XT175 de Simtoo à 126€… mais qui a au moins 1 avantage : il tient dans la poche 😉 🙂

  3. dommage, look et pilotage agréable mais résultat pourris en vidéo, c’est rédhibitoire !
    sur des quad entrée de gamme avec une caméra gadget c’est pas grave, on l’accepte mais la , juste
    une stabilisation numérique ferait passer la pilule du capteur qui pixelise , sa lenteur dans la balance
    et la latence.
    je comprend pas pourquoi ces constructeurs reste toujours a la limite de faire “bien”.

  4. @ Jacques B. LOL c’est la rançon de la gloire 👎 👎
    Ou le simple fait d’avoir été vu ici alors qu’il n’intéresse personne par ailleurs…..

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.