AirSelfie, les nouveautés

3
999

Le constructeur AirSelfie a présenté ses nouveautés à l’occasion du salon CES 2019 qui se tient à Las Vegas. Ce nom vous dit quelque chose ? Nous avions testé le premier modèle de AirSelfie à l’été 2017 (voir ici). Le moins que l’on puisse dire, c’est que nous n’avions pas été séduits. La marque revient avec 3 nouveaux modèles, les Air 100, Air Zen et Air Duo. Le communiqué de presse offre peu d’informations, malheureusement…

Air 100

C’est le modèle d’entrée de gamme, positionné à $100, avec une caméra dont le capteur atteint 12 mégapixels – mais on ne connaît pas la définition des images. Tout au plus qu’elles sont en HD. L’autonomie est de 6 minutes. Il se pilote avec un smartphone, avec l’aide d’une nouvelle application appelée One-Touch. Laquelle est d’ailleurs compatibles avec les 2 autres appareils présentés par AirSelfie.

Air Zen

Ce modèle rompt avec le format rectangulaire pour un carénage plus imposant. L’Air Zen est équipé d’une caméra de 13 mégapixels avec un angle de 120° capable de filmer en 4K, placée à la verticale. Sa particularité : il vole de manière autonome, il peut donc se passer d’un smartphone. Comment ? La fiche technique ne l’explique pas, mais il s’agit sans doute de commandes gestuelles. Il est positionné à $140.

Air Duo

AirSelfie le présente comme la première caméra volante équipé d’une double caméra, une 12 mégapixels grand-angle de 110° placée à la verticale et une caméra frontale de 12 mégapixels avec un angle de 80°. L’autonomie est de 7 minutes, avec une batterie amovible. Il est proposé à $230.

Ce qu’on en pense ?

Espérons que la marque soit venue à bout des soucis de la première génération de AirSelfie, avec une autonomie améliorée, des images (au moins un peu) stabilisées. Il y avait beaucoup de boulot…

Source : AirSelfie

3 COMMENTAIRES

  1. Sur air duo les moteurs me semblent bien trop petits, bien trop rapprochés pour être efficaces et assurer une stabilisation efficace . Petits moteurs égalent aussi beaucoup de bruit aigu. Ça me semble plus une vue de l’esprit, un POC (prouf of concept) qu’une machine finalisée 😢

  2. J’ai trouvé douteux que l’on ne puisse le tester soi-même au CES et pas moyen de voir des vidéos filmées avec l’un des drones malgré mes demandes insistantes au type du stand…

  3. Ces trucs là se développent, il y a des boites qui misent dessus, il doit donc y avoir un marché.

    J’ai l’impression d’être un hermite, je n’en ai pas vu un seul dans les rues ou ou que ce soit en rando……

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.