PingguSoft aTelloPilot pour Android, le test

5
1578

Si l’application officielle pour piloter le Tello de Ryze (voir le test ici) vous semble un peu trop basique, laissez-vous tenter par le logiciel aTelloPilot (another Tello Pilot). Il y a deux conditions à remplir pour en profiter : disposer d’un mobile Android, et débourser les 4,49 € demandés par son auteur sur Google Play.

Les caractéristiques ?

L’interface est assez classique : le fond d’écran est occupé par le retour vidéo en temps réel, des joysticks virtuels à l’écran permettent le contrôle du Tello, il est possible de déclencher des prises de vues photo et vidéo. Jusque là, tout est assez classique. La télémétrie est affichée à l’écran, avec le cap, la hauteur de vol, la vitesse, la distance, l’état de la batterie et du signal wifi, ainsi que la durée de vol. Ce qui le distingue vraiment de l’application officielle ? Il offre des outils inédits comme le support de la manette Flypad de Parrot, en Bluetooth. Ca fonctionne ? Oui, ça fonctionne ! Si vous possédez déjà un Mambo, vous allez pouvoir profiter de son joystick pour piloter le Tello ! Le support de Bluetooth fonctionne aussi avec de nombreux autres joysticks !

Ce n’est pas tout…

aTelloPilot offre des fonctions automatisées, comme Up Away qui permet de réaliser un selfie en volant vers l’arrière et en montant doucement. 360 déclenche une rotation lente parfaite pour réaliser un panorama. Circle lance le Tello dans un vol en cercle autour d’un point. Il faut s’entrainer un peu pour déterminer le centre de la rotation, mais l’outil fonctionne bien. Le logiciel ajoute aussi une fonction de trim, bien pratique pour corriger l’éventuelle dérive de votre Tello. Ce défaut survient parfois lorsqu’un moteur est en fin de vie. aTelloPilot permet aussi de dépasser la hauteur de vol, limitée par défaut à 10 mètres. Cela vous permet de satelliser le Tello à 30 mètres, sans avoir recours à une autre application de déblocage (voir ici).

Suivi des visages ?

La fonction Face Tracking détecte un visage. Si vous cliquez sur le cadre vert, il passe en rouge : le Tello s’efforce alors de suivre le visage, une sorte de Follow Me qui fonctionne… plus ou moins bien. Le développeur indique que le logiciel calcule la distance qui le sépare du visage pour se positionner. Il ne gère pas la rotation, mais c’est prévu pour de prochaines versions. N’en attendez pas des miracles, mais cette fonction Face Tracking est très amusante !

Et puis ?

La fonction Flight route permet d’indiquer à l’écran un point vers lequel le Tello doit se diriger. Ca fonctionne, mais l’outil est à réserver à de grands intérieurs – un gymnase par exemple. Vous pouvez aussi contrôler l’appareil en inclinant votre smartphone ou votre tablette avec le mode Gyro Control, piloter sa rotation avec le Head Tracking. Cela permet de bien s’amuser en plaçant le mobile dans un masque : vous pilotez avec un joystick, mais vous gérez la rotation (yaw) avec les mouvements de la tête. Espérons que l’auteur aille plus loin dans cette fonction, pour un contrôle complet avec la tête !

Les défauts ?

aTelloPilot ne corrige pas les principaux problèmes du Tello, notamment les saccades du retour vidéo et de l’enregistrement. Il ne résout pas non plus la latence et les saccades supplémentaires introduites avec un joystick Bluetooth, surtout lorsque l’appareil est utilisé avec un répéteur wifi de type Mi WiFi Repeater de Xiaomi (voir ici). Le logiciel « comprend » rarement lorsque le Tello s’est crashé, il faut appuyer 2 fois sur l’icône de décollage pour repartir.

Faut-il l’acheter ?

Oui ! Si vous êtes un Telloiste sous Android, ce logiciel vaut son prix de 4,49 € sur Google Play. Il devrait encore s’améliorer au fil des prochaines versions, mais il est d’ores et déjà parfaitement fonctionnel, avec des outils additionnels sympas par rapport à la version officielle. Dommage que son auteur n’ait pas prévu le portage pour les appareils iOS…

Merci à Iztoo Good !

5 COMMENTAIRES

  1. Correction : les fonctions Up Away (selfie en volant vers l’arrière et en montant doucementè) 360 (rotation lente pour réaliser un panorama) et Circle (vol en cercle autour d’un point), existent déjà de base.

  2. Testé ce week-end, ce développement tiers est vraiment très bon. Je l’ai utilisé avec une manette bluetooth basique (MOCUTE 054) et j’ai été surpris du peu de latence.
    L’application ajoute un mode boost qui revigore le Tello mais au détriment de la prise de vue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.