Parrot Anafi, la prise en mains !

58
35445

EDIT : le test complet de l’Anafi a été publié ici.

Lorsque les responsables de Parrot m’ont tendu la pochette contenant l’Anafi, début mai 2018, j’ai cru à cause de son poids plume que la marque avait décidé de produire un nouveau micro drone. Une suite du Mambo. Pas du tout. Il s’agit d’une caméra volante en 4K et stabilisée, de quoi revenir d’un vol avec de belles images aériennes. Notez que l’Anafi nous a été prêté en version prototype par Parrot. Le firmware de l’appareil et le logiciel pour smartphone étaient en développement. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que la pratique a influencé notre jugement. Notez également que ce n’est pas un test : les fonctionnalités de l’appareil n’étaient pas toutes présentes au moment de la prise en mains.

Une vidéo

Elle donne une idée des images produits par l’Anafi. Attention, il est important de rappeler que le firmware de l’appareil et le logiciel de pilotage étaient en développement pendant mes essais. La vidéo en 4K est téléchargeable ici.

Tour du propriétaire

Dans la pochette, on trouve un appareil qui ressemble à une sauterelle (grise). Il est en position pliée, et mesure 24,4 x 6,7 x 6,5 cm. Avant de décoller, il faut déplier les 4 bras. C’est une manipulation qui ne prend pas plus de 5 secondes, avec un mécanisme simple qui produit un clic quand les bras sont en place. L’appareil passe alors à des dimensions de 17,5 x 24 x 6,5 cm. Les hélices adoptent une forme inhabituelle, elles ressemblent un peu à des feuilles. Ce sont des pales désolidarisées montées sur des axes et maintenues par des vis. Il n’y a pas de système de fixation rapide des hélices sur l’Anafi, il faut dévisser et revisser les pales que l’on veut changer. Les moteurs sont des brushless dont les caractéristiques ne sont pas données par Parrot.

La structure

Les bras des moteurs sont faits d’une matière souple, qui leur permet de plier légèrement. Les câbles d’alimentation des moteurs sont cachés à l’intérieur des bras. Tout comme les antennes radio de l’Anafi : chacun des 4 pieds est équipé de sa propre antenne. Sur les 4, seuls 2 sont utilisés simultanément, une sorte de fonctionnement Diversity qui permet d’optimiser la réception. La partie avant héberge la caméra, montée sur une sorte de fourche avec un système d’amortissement des vibrations. Deux petits moteurs pilotent la stabilisation sur le pitch et le roll. La caméra en elle-même est un bloc compact de couleur blanche – alors que le reste de l’appareil est gris fumé. L’objectif indique les valeurs 21 MP, 4K et HDR.

Suite du tour

Sous l’appareil, on aperçoit les pales d’un ventilateur situé à l’intérieur de la coque, une caméra placée à la verticale qui gère le positionnement automatique, et un sonar pour prendre en charge le maintien automatique de la hauteur. Plus une unique diode. De l’autre côté, une plaque permet d’accéder à l’emplacement pour la carte mémoire, une microSD placée dans un mécanisme à clapet, comme les mobiles d’il y a quelques années. C’est un souci ? Non, la carte mémoire y est bien fixée, sans risque d’être éjectée. Mais il faudra être doux sur le clapet…

La batterie

Sur cette plaque arrière vient se positionner la batterie, un bloc de 127,9 grammes. Il suffit de la pousser vers l’avant pour qu’elle s’enclenche avec un « clic ». La bonne méthode consiste à la clipser avec le pouce sur l’arrière de la batterie et le majeur sur l’avant de l’appareil. Un bouton permet d’allumer l’Anafi, par simple pression, quand elle est glissée dans l’appareil. Hors de l’appareil, ce bouton indique l’état de la batterie avec 4 diodes. Un autre bouton permet de déclipser la batterie, un modèle à 2 cellules, de type LiHV, c’est-à-dire avec une tension de 7,6V légèrement supérieure à la moyenne, 2700 mAh. Les connecteurs sont de type propriétaire.

Pour la recharger ?

La prise de recharge est située à l’arrière, de type USB-C. La charge, avec une source USB de 2 A, prend entre 1h10 et 1h30. C’est assez long, même avec un chargeur USB à charge rapide de technologie Qualcomm. Mais l’avantage, c’est que la charge est possible sans prise secteur à proximité, avec une simple batterie portable de type Powerbank, une prise allume-cigare de voiture… Le poids total, en ordre de vol avec la batterie et les hélices, est de 319,7 grammes.

La radiocommande

Elle s’appelle le Skycontroller 3. C’est un bloc compact qui mesure 15,2 x 7,2 x 9,4 cm tant qu’elle est pliée. En façade, elle n’affiche que les deux joysticks habituels et une diode. Sur la partie avant, on trouve deux boutons (prise de vue et rétablissement de la caméra à l’horizontale), deux interrupteurs (inclinaison de la caméra et zoom), un connecteur microUSB type-C pour la recharge de la batterie intégrée (une Lipo 1S de 3600 mAh), et un connecteur USB pour la connexion vers un smartphone.

La partie centrale se déplie !

Elle contient à la fois les antennes radio et un support pour smartphone, jusqu’à une taille d’écran de 6 pouces. Deux boutons apparaissent sous la partie montée sur une charnière : un bouton de décollage et atterrissage, et un bouton de retour au point de décollage. Déplier cette partie allume automatiquement la radiocommande, et l’éteint quand on la referme. Elle pèse 386 grammes, soit plus que l’Anafi ! Une précision : la radiocommande recharge les appareils Android, avec une autonomie de 2h30 environ, mais elle ne charge pas les mobiles iOS et profitent d’une autonomie plus importante, de 5h environ.

>>>> La suite de cette prise en mains se trouve ici <<<<

58 COMMENTAIRES

  1. Hello Fred,

    Excellent article cependant j’ai une question pour les hélices, comment fais tu pour les différencier ?
    Il y t’il une marque dessus pour savoir sur quel moteur il faut la monter ?
    Sinon il me plait bien et semble être une bonne alternative au DJI Mavic Air (et puis enfin le retour de Parrot).

  2. Sympa e test.
    Y a t il ENFIN une sortie Analogique ou HDMI sur la télécommande ?
    C’est vraiment une plaie de ne pas avoir ça sur les produits DJI

  3. Salut Fred,

    Super article, il me plait bien ce ptit gars !
    Et pour différencier le sens des hélices tu fais comment ?

  4. aie, la vidéo ne vend pas du rêve… ça tourne a 15ips par moment et le 1080p/60 c’est flouuuuuu
    reste à voir si la version final sera mieu

  5. @ Nico : Il y a un indicateur avec une flèche sur les hélices, il faut le mettre dans le même sens que l’indicateur présent sur le moteur… Ce n’est pas aussi simple qu’avec des autoserrantes de type DJI, d’autant qu’il n’y a pas de détrompeur.

  6. @ sylvain: Non, il n’y a pas 🙁 Et sur iPhone, le câble Lightning->HDMI ne fonctionne pas, le câble Lightning pass-thru n’établit pas la connexion. C’est dommage…

  7. il m’a l’air très bien placé ce drone, est ce que la télécommande est rechargeable par usb ou usbc ?
    intéressant aussi le fait de pouvoir filmer aussi en n’ouvrant que les pattes avant, existe t’il un fail ssafe qui empêche une mauvaise manip et les moteur de se mettre en route ?

  8. Vraiment dommage pour la sortie, ça veux dire qu’il faudra investir dans une tablette qui fait la conversion.
    NUL!
    Sinon il devrait avoir ses chances, au vu du rapport Prix/Fonction.
    A voire comment marche le RTH s’il revient par le chemin de l’aller pour éviter les obstacles sans système d’évitement d’obstacle…

  9. @ Jex : C’est de l’USB-C pour la radiocommande et la batterie de l’Anafi (mais il n’y a qu’un seul câble dans la boite).
    Pas de failsafe, non…

  10. Bienvenue à Parrot dans le monde…. de DJI 😉

    Je dis ça dans un sens positif. Un peu de concurrence frontale ne fait pas de mal… dans un univers détenu à 74% par le constructeur Chinois.

    ANAFI, j’aime pas le nom : ça me fait penser à un produit financier ou une valeur cotée qui défile à la bourse de NY.

    Attendons le produit final…

  11. Ca a l’air pas mal mais le prix est un peu élevé pour faire sa place en tant qu’outsider.
    499€ aurait laissé une chance au bouzin…
    La c’est dur…

  12. Parrot nous sort enfin un remplaçant du bebop à la hauteur de la concurence,faut il encore aimé le look de la machine,et surtout de la télécommande qui fait vraiment cheap et qui est assez encombrante.
    Le mavic air à encore de beaux jours devant lui.
    Merci pour ce reportage comme toujours très intéressant.
    A suivre…

  13. Ce drone est vraiment horrible aucun gout on dirait un jouet pour enfant aucune finission rien ne vaut un bon DJI parrot se perd et la telecommande qui est horrible et le zoom qui ne sert a rien en clair parrot un grand 0/20

  14. Merci pour l’article !

    C’est vrai que la télécommande a l’air d’être ultra-cheap, genre mauvais plastoc par rapport au “beau” caoutchouc chez DJI…simple impression ? Est-ce que les joysticks se dévissent au moins pour le transport ?

    Belle portée visiblement avec ce test “au sol” de 2Km !

    Pas de lien pour les panoramas dans “comme je l’ai fait ici” ? Il y a déjà un outil compatible pour l’ANAFI ? Et effectivement c’est bien dommage pour l’absence de Sphere/360, une des fonctions les plus sympas du Spark par exemple.

    Bien vue l’autonomie réelle de 25′ (bon la batterie est de 2700mAh donc pas anormal mais par rapport au Spark ça fait du bien) et le zoom a l’air bien pratique.

  15. @ raoul : Pas d’outil panoramas ni 360°… pour l’instant. Je ne vois pas comment Parrot pourrait faire l’impasse de tels outils avec les caractéristiques de la paire nacelle-caméra. Il reste encore 3 semaines de dev 😉

    Sinon j’ai mis à dispo ici un pano fait rapidement avec Panorama Sticher.

  16. La bonne nouvelle de tout ca, c’est que le mavic2 arrive dans quelques jours, vu que strategiquement parrot devait couper l’herbe sous le pied a dji.
    Bon pour la machine, au debut je me suis, mais qu’est ce que c’est que ce truc ? Et au final la machine a l’air bien faite, mais je en cas de crash a mon avis rien ne resiste, tout a l’air d’etre fait en plastoque. Surtout la nacelle. Par contre c’est toujours le meme logiciel a a con, un peu retard, comme d’habitude, mais bienvenu a l’anal-fi, un concurrent tres serieux au mavic air (et non au mavicpro)

  17. La caméra qui permet des contre plongées est un vrai plus . Sidéré qu’il utilise des batteries 2S .
    Après j’attends de voir des rushs brut de la caméra et j’espère que parrot aura régler le gros problème d’images floues par temps froid qui affecte les bebop (et accessoirement mon disco )

  18. * moteurs classique et “cheap”, rien à voir avec les moteurs de DJI
    * l’émetteur au look plastique…,
    C’est dommage que l’on copie les concepts en n’amenant rien de vraiment innovateur. Et la qualité high tech n’est pas la, c’est du “RC” classique …

    C’est encore très loin de la qualité des dji mavic, et consort.
    On voit bien que le leader DJI continue à avoir une grosse longueur d’avance.

  19. @ qwark : Le responsable de la partie image m’a assuré que la caméra avait été vérifiée et revérifiée pour ne pas perdre la mise au point avec le froid…

  20. Je pense que Parrot n a pas les mêmes moyens que DJi;
    L investissement n est certainement pas le meme.
    ce Anafi, vol comme tous les drones de … 2016, sans vraie nouveauté, sauf le prix plus light.
    en terme de drone compact, le MavicPro a placé la barre très haute il y a 2 ans.
    Parrot s oriente vers un drone léger pour plus de sécurité (bonne idée marketing), mais sans protection d hélice?
    je ne pige pas…
    et que dire de cette énorme télécommande.
    Parrot fait nous rever !
    Fred tu devrais faire un article sur ton drone ideal en 2020, ca pourrait aider certain !

  21. Bon positionnement prix, compacité de la machine bien vue, et le zoom sans perte est un vrai plus !

    Par contre, le look et la finition font vraiment cheap. Et les modes de suivi c’est bien sympa mais sans détecteurs d’obstacles, c’est à réserver aux endroits très dégagés… C’est à dire peu nombreux dans la vraie vie. Et les waypoints ? Supportés ?

    Ah, une dernière question, Fred : quel soft utilise-tu pour faire des accélérés de tes rushes 4K ? Shortcut ne fait que supprimer des images pour accélérer et Premiere rame, rame…

  22. Quel dommage, “aucune exclu” face à dji, ce drone est déjà dépassé avant même sa sorti, autonomie normal sans plus, mode automatisé sans plus, aucun détecteur obstacle en 2018 un comble, je ne parle pas de la finition avec les trous pour les visses les composants visibles plastique bas de gamme etc…, la télécommande sans lcd, la recharge en 1h20 !!! donc débourser 700€ pour un zoom c’est un choix ;-), j’imagine que le mavic 2 ainsi que le spark 2 vont venir enfoncer le clou !

  23. Ce drone m a surpri en bien!
    Il n y a que les helices qui me laissent dubitatif…
    Pourquoi sont elles si petites? Elle pouraie t etre plus longues et donc plus de temps de vol.

  24. Je le trouve bien sympa cet ANAFI, la caméra surtout, les possibilité qu’elle offre avec cette stabilisation et le mouvement de Tilt est vraiment un plus, la qualité d’image sur la vidéo promet du bon, les couleurs sont
    chaudes et le piqué est bien.
    la taille est aussi un atout, il prend vraiment pas de places plié comme ça et 25 min en 2S avec les performances qu’il prétend sont un atout par rapport a la concurrence.

    L’atterrissage Automatique est j’espère plus soft que sur le BeBop2 ?
    Fred, sur la vidéo on vois que tu est en mode “sport”, il est comment ce mode, lent ou l’appareil est vraiment nerveux ?

    Merci pour cette prise en main en avant première et l’interview, avoir eu l’ANAFI si tôt en essai est preuve de la qualité don fait preuve l’équipe d’HM. 😉

  25. @ azbloc : Merci m’sieur 🙂
    En mode Sport, il est vraiment nerveux. Film et Sport peuvent être réglés avec des sliders qui contrôlent les débattements. Tout à zéro, la machine est immobile même si on saute à pieds joints sur la radio. Tout à fond, elle est sacrément nerveuse. Pour te dire, la plupart de mes sliders en Sport sont à moins que la moitié. Demain j’essaie avec tout à fond (toujours en mode 2, va falloir être efficace 🙂 )

  26. @Fred, merci pour ces précisions.
    est il judicieux de comparer l’ANAFI au BeBop2 concernant le comportement en vol, cette nervosité par exemple!
    je demande ça car ayant récupéré un BeBop 2 pour un ami et l’ayant testé avec un Skycontroller Black-Edition
    j’ai été bluffé par le comportement en réglant a fond.

  27. Il m’a l’air prometteur cet anafi.
    Il compile l’essentiel de ce que l’on peut attendre d’un drone,
    pour un prix qui est quand même raisonnable je trouve, au regard de la concurrence.
    Juste une question : si on ne peut pas le comparer avec le mavic pro, c’est juste parce qu’il est plus petit et qu’il n’a pas la détection d’obstacles, ou c’est pour autre chose ?
    J’aimerais aussi savoir s’il fait plus ou moins de bruit que le mavic pro platinum (du coup ça fait 2 questions, pardon).
    Merci Fred pour ce test -:)

  28. Bonjour,
    Le grand absent de cette présentation c’est le vol en immersion.
    Plus de masque fournit dans le package contrairement au Bebop mais est ce que dans Freeflight l’option FPV est toujours présente?

    Sur le Skycontroller V2 on peut mapper les touches, c’est toujours possible? Il n’y a plus de boutons physique pour déclencher l’enregistrement vidéo ou le déclencheur photo?

    Les batteries intelligente gère bien automatiquement la tension pour le stockage?

  29. @ Droniste : Plus de FPV, non. D’après ce que j’ai compris (ce ne sont pas des remarques formulées officiellement), il semble que ce mode ait fait des déçus sur Bebop, qui s’attendaient à du FPV racing. Mais surtout, Parrot destine la machine aux prises de vues.

    La partie consacrée aux mapping des touches n’est pas finalisée, le mode 2 est bloqué, les modifications ne sont pas prises en compte.
    Il y a une gâchette à droite pour déclencher photos et vidéos. Celle de l’autre côté recentre la caméra à l’horizontale.

    Je n’ai pas vu d’options du contrôle de batteries pour le stockage (ni d’options tout court).

    Rien n’est définitif dans FreeFlight6, certaines options ont disparu pendant les dernières semaines, d’autres sont apparues.

  30. en mettant le smartphone (relié en usb) dans un casque parrot Cockpitglasses ,
    on pourrait avoir une vue en fpv avec le drone anafi , non ?

  31. @ SUBLETT : pour ça, il faudrait l’écran splitté en 2 images, mais ce n’est pas présent dans l’interface, en tous cas pas pour le moment.

  32. Merci beaucoup Fred pour les précisions au niveau du FPV, je trouves ce choix très décevant.
    Oui ce système dépendait complètement de la qualité du smartphone utilisé mais c était une solution simple et efficace pour s essayer ai FPV.
    Après avoir fait un pack bebop 2 FPV et un disco basé là dessus et l avait bien marketé je trouves ça incroyable de le supprimer maintenant.

    Il faudra compter sur les apps tierses pour le faire c est dommage.
    À ce propos, est ce que l Anafi est toujours aussi ouvert? On a toujours accès à la console Linux? Parrot à communiqué sur les SDK?

  33. Une question toute bête que personne n’a posé : est ce que les radios skycontroller 2 (ou 1) peuvent fonctionner avec l’Anafi ?
    Vu qu’on reste sur une liaison en wifi,ça n’est pas déconnant de conserver la compatibilité. Perso j’aimerais bien garder mon skycontroller 2 et du coup acheter l’Anafi “nu” lorsqu’on aura la possibilité…

  34. @ Mac fly : Parrot m’a dit que non. J’ai essayé, le Skycontroller 2 ne reconnait pas l’Anafi, et FreeFlight6 ne reconnait pas le Skycontroller 3.
    Donc a priori non. J’aurais aimé profiter de la prise HDMI du Skycontroller 1 😉

  35. Oki merci pour ta réponse Fred : )
    C’est bien domage ça, surtout que je ne pense pas que la raison soit “technique”…
    Avec un peu de chance si le système n’est pas verrouillé de partout, les applis tierces permettront peut être l’utilisation des anciens skycontroller.

  36. Le produit parait pas mal du tout mais bon sang – toujours pas de sortie HDMI !! ou une alternative pour des vrais lunettes HD… Hyper dommage. Ca me freine direct.

  37. @ thycal : La carte fournie dans la boite est une 16 Go. Elle est remplie avant d’avoir fait 2 batteries. Comme elle est amovible, il suffit de la remplacer avant de redécoller ou d’utiliser une carte de plus grande capacité.
    J’ai placé des exemples de vidéos brutes dans ce post, pour voir la place que prennent les différents formats photo et vidéo.

  38. Apparemment on ne pourra installer sur le support de la radio commande des tablette de 7ou 8 pouces vu les caractéristiques données ?? Sinon Fred, toujours aussi performant dans cet exposé, avec de nombreux détails et photos. C’est vraiment chouette de te lire !!! J’attends la prochaine démo des nouveaux produits mavic. 👏 👍

  39. @ Nono2765 : Non, Parrot a prévu la radio pour du 6 pouces max.
    Je pense que des accessoiristes pourront apporter des solutions avec des supports rehaussés comme pour les Mavic…

  40. Compact et Instructif, factuel et évidemment incomplet. On a donc toujours un peu faim. Anytime, anywhere… je souhaite un drone ‘tous temps’, enfin qui au moins supporte la petite pluie fine; y a-t’il quelque chose à savoir à ce propos pour l’Anafi?

  41. Fred,

    Tu indiques dans cette preview quelque chose de fondamentalement différent par rapport à avant cocnernant Freelflight 6:
    “Le choix du pays (et de la puissance d’émission associée) a été supprimé”

    Avant pour améliorer la portée des Bebop et Disco beaucoup de monde passait son Skycontroller en mode US pour avoir la portée max.

    Freeflight 6 va remplacer Freeflight Pro pour tous les appareils Parrot non?
    Cela voudrait dire que les anciennes générations comme le Bebop se trouveraient aussi bridé à 100 mw !?

  42. @ Droniste : Je n’ai pas d’info officielles ni d’indications officieuses indiquant que FreeFlight Pro allait être abandonné au profit de FreeFlight6…

  43. Bonjour Fred super article qui risque de facher mon compte en banque début juillet.
    Cependant j’ai un doute sur la compatibilité ou NON de mon Samsung Galaxy S8+ et le support de la télécommande déplié.
    Ses dimensions : profondeur:8.1mm (0.32Pouce)hauteur:159.5mm (6.28Pouce)poids:173g (6.1oz)largeur:73.4mm (2.89Pouce)taille de l’écran:6.2Pouce (157.48mm)
    Il serait trop grand … :'( ???
    Pouvez vous essayer ou trouver une confirmation que je ne m’emballe pas trop vite ?
    Merci d’avance.
    Cordialement.
    Christophe

  44. @ CHAPELLE : C’est la largeur qui compte (il est placé en mode paysage sur le support de la radiocommande), ça fonctionne jusqu’à 8 cm.

  45. Gros problème pour les utilisateurs de telephone Huawei (mon tel : honor view 10). Le
    téléphone se met en mode charge uniquement. L’image du retour vidéo se fige
    donc impossible d’utiliser le drone. Impossible de télécharger les photos
    et vidéos. Même en faisait une connexion direct avec le téléphone sans
    passer par la télécommande. Très déçu car j’ai changer de téléphone en même
    temps que l’achat du drone pour amélioré sons utilisation. J’ai essayé avec
    un iPhone 5SE et un galaxy S7 et tout fonctionne, le problème doit venir de
    la connection avec l’application et le téléphone Huawei. Ce qui est fort
    dommageable car la proportion des téléphone Huawei est de plus en plus
    importante. Il faut que parrot trouve vite une solution.

    Sinon le drone est très simple d’utilisation et très performant. Belle qualité d’image. Et des améliorations futures possible qui se feront par des MAJ logiciel je pense comme le zoom pour la photos par exemple.

    Cependant 20€ pour la fonction follow me et 20€ de plus pour les vols programmés en plus du prix de base est inacceptable.

    Surtout que on l’impression que Parrot on mit le prix à 699€ juste pour des comparaison avec la concurrence car quand on ajoute les 40€ pour avoir l’ensemble des fonction de l’application et un transo power delivery avec un câble compatible on arrive à 800€. Car le drone est donné pour 1h30 de charge mais le matériel capable de le faire n’est pas fourni avec le drone….

    3/5 étoiles à causes des surprises sur le prix des achats in app / et du matériel pour pouvoir utiliser la charge rapide. Mais également à cause du problème avec les téléphones Huawei.

  46. Hi!

    Congrats for the excellent review! The final unit are different from this pre-production?
    To make the panorama, you take all overlapping pictures manualy or there is a way of make que drone change the view and the pictures to stitch after in post-production? And last: In a country wich ins´t FCC nor CE, what mode the drone will use?

    Thanks in advance!

  47. @ Rafael Fischer : The externals of the pre-production devices were slightly different, mainly the gimbal. But the review has been conducted with a final unit.

    I’ve made the panorama by shooting manually, yes. This needs to be addressed, either by parrot or a third-party company.

    AFAIK, Anafi goes FCC when used outside of European countries.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.