Emax Babyhawk-R 2 pouces, le test

13
5138

Le Babyhawk, premier du nom, nous avait séduits (voir ici). Il est toujours opérationnel malgré des vols un peu sauvages en salle. Le constructeur Emax propose le Babyhawk-R, comme Racer, une version moins « Tiny Whoop », plus orientée vers la vitesse. Il est proposé en version 2 pouces et 3 pouces, c’est la plus compacte que j’ai prise en mains. Que vaut-il vraiment ? Réponse dans cette chronique. Notez que l’appareil nous a été donné par la boutique Banggood. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que la pratique a influencé notre jugement.

Une vidéo

Tour du propriétaire

Le Babyhawk-R, à la différence du premier modèle fait de plastique, repose sur une structure carbone d’épaisseur variable. 3 mm pour l’ensemble solidaire des deux bras avant, idem pour les deux bras arrière. Ces deux pièces sont emprisonnées en sandwich par deux plaques de 2 mm. La diagonale de moteur à moteur est de 11,2 cm. L’électronique est partiellement abritée par un carénage transparent, teinté en noir dans la version que j’ai testée. Il laisse dépasser la caméra FPV CCD 650TVL à l’avant, une Arrow Micro de Foxeer. Elle reliée au tower F3 Magnum Mini d’Emax, un bloc qui regroupe le contrôleur de vol, les ESC et un émetteur vidéo, sur 3 étages.

Les étages

Le contrôleur de vol se trouve sur l’étage du milieu, il s’appuie sur un processeur F3 Omnibus et le firmware Betaflight en version 3.2.2 avec un OSD actif. Sur le contrôleur figurent aussi un buzzer et un connecteur microUSB pour effectuer les réglages. Il est assez facilement accessible. L’émetteur vidéo est sur l’étage du dessus, relié à la caméra, avec un bouton de contrôle accessible au travers du carénage et un afficheur à diode visible par transparence. Il s’agit d’un modèle 5,8 GHz qui émet sur 40 canaux en 25 mW et en 200 mW, au choix, avec une antenne dipôle. A noter que la plaque de l’émetteur vidéo n’est fixée que sur 3 points, et que le spacer à l’avant est plus grand que ceux à l’arrière. Le résultat, c’est que cette plaque est bizarrement inclinée. Y a-t-il une raison ? Sans doute…

ESC et condensateur

Sous le contrôleur de vol se trouve un ESC 4 en 1 de 12A, relié à la prise d’alimentation, qui se termine par un connecteur XT30 – une prise JST rouge est également présente dans la boite. Un condensateur est soudé aux fils d’alimentation. Parfait pour filtrer les parasites à plein régime, mais il est positionné à l’extérieur de la frame, sur le côté. Décidément, la conception de cet appareil est pour le moins bizarre,. Les moteurs sont des Emax RS1106 à 6000KV qui entrainent des hélices quadripales Emax Avan de 2 pouces (2×2,2).

Fin du tour

La version que j’ai testée était dépourvue de récepteur radio. Comme avec le premier Babyhawk, il est très simple, même pour moi qui déteste les soudures, d’ajouter un récepteur FrSky. Il suffit d’ouvrir le carénage en retirant 4 vis et de faire 3 points de soudure sur les fils apparent. J’ai installé un XM à bord de l’appareil. Un adhésif double face est prévu pour accueillir le récepteur au-dessus de la plaque émetteur vidéo, avec un espace suffisant pour éviter les interférences. La batterie est à fixer sous le Babyhawk-R, avec un velcro. Emax n’en fournit pas dans la version PnP de l’appareil. Le poids est de 89,4 grammes sans la batterie. Comptez 45 grammes pour une Lipo 3S de 600 mAh , 74 grammes pour une Lipo 3S 900 mAh , ou encore 77 grammes environ pour une Lipo 4S 650 mAh.

Réglages

Betaflight est déjà paramétré, il ne reste plus qu’à adapter les réglages au récepteur radio et à la radiocommande, hélices retirées par précaution. Car malgré leur petite taille, elles sont rigides, acérées et les moteurs tournent très vite. Comme d’habitude, il s’agit d’une question de minutes quand on a l’habitude de Betaflight, c’est un peu plus long quand on découvre sa philosophie en même temps. Il est probable, par exemple, qu’il vous faille augmenter le ‘Stick Low’ Threshold pour être en mesure d’armer les moteurs. A noter que l’appareil est parfois un peu capricieux. Même en augmentant la valeur du small_angle dans le CLI, il n’arme pas toujours. Il faut dans ce cas attendre quelques secondes, et réessayer. Bizarre.

Premier décollage

J’ai installé une batterie 3S de 450 mAh sur le Babyhawk-R pour l‘essayer en vol à vue et en mode Angle stabilisé. La première constatation : l’appareil est d’une stabilisation impressionnante. Une fois en l’air, il ne bouge pas d’un poil. Il semble assez puissant lors des premières poussées de gaz, et réagit plutôt bien. Mais il n’est pas très nerveux. Une fois posé, il est recommandé d’augmenter un peu les SuperRates pour le rendre un peu plus agressif. Le reste des réglages est tout à fait convenable pour une prise en mains.

L’émetteur vidéo

Pour régler l’émetteur vidéo, il faut jouer avec le bouton accessible sur le côté droit, avec une pointe fine, si possible non conductrice (une hélice usagée par exemple). Une pression de 5 seconde permet d’entrer dans les menus. Ensuite, chaque pression fait cycle entre « R » (plage de fréquence), « C » (fréquence) et « P » (puissance d’émission). Pour changer l’un des paramètres, il faut une pression de 2 secondes. Elle permet de passer en revue les 6 plages de fréquences, les 8 fréquences, ainsi que le 25 mW (L) et le 200 mW (H). Une pression de 2 secondes revient au menu principal, encore une permet de sortir des réglages. L’afficheur indique alternativement la plage de fréquences et la fréquence, un petit point pour 200 mW, pas de point pour 25 mW.

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

13 COMMENTAIRES

  1. Bonjour à tous !!!!

    Merci pour le test 😉

    Juste une petite remarque … que de grammes perdus avec la protection de la prise d’équilibrage et l’alimentation JST.

    Voilà g fini de râler ^^

  2. @ Mike Leite : la batterie en question n’a servi que pour les prises de vues. C’est un modèle avec une prise d’équilibrage, 2 prises de décharge (XT30 & JST rouge), qui offre une autonomie de, euh, 2 minutes.

  3. Je martyrise le mien régulièrement et il tient le coup le bougre. Même son condo installé n’importe comment est encore là 😀

    Niveau perf j’ai pas trouvé mieux que des 3S 500mAh HV pour une autonomie comprise entre 2 et 3 minutes. Comme un racer quoi 😉

  4. @Motard Geek : Il est tt de même chiant ce condo quand tu veux accéder au connecteur microUSB, faut le plier… 🙂
    Tu les prends où, les RotorX 80C ?

  5. C’est pénible en effet. Les seules que j’ai achetées en France sont des Dinogy dont jsuis pas vraiment satisfait…

    Et dire que cette barrière je la passe sans souci en 5″ 😀

  6. Hello,
    Pour moi, le meilleur setup avec le Babyhawk r, c’est avec les bras de 2,5 pouces, et des Gemfan 2540 en tripales. Plus d’autonomie, plus de vitesse, autant de patate…
    En tout cas, il n’y a pas photo par rapport aux 2 pouces. Il vole nickel et bénéficie d’une bonne puissance. Les améliorations à apporter sont de changer les bras en faveur des 2,5 pouces, de déporter le condo à l’intérieur, et de changer l’antenne (Axii Lumenier en UFL).
    J’attends un support en impression 3D, pour installer une petite Quélima SQ12 dessus. C’est pas le top du top, mais pour 15€, c’est toujours mieux que l’enregistrement en DVR. De plus, la puissance de la bestiole permet de supporter sans difficulté, les 15 gr de la caméra.

  7. Par contre, je suis étonné que tu ne le trouves pas très nerveux. Honnêtement, pour autant que je puisse en juger, je trouve que le mien possède une bonne puissance, à comparer avec les machines de format à peu près équivalent que je connais.

  8. @ Guillaume : Il est en face du Lizard105S 4S, ça fait la différence… Je parle de la version 2p d’origine, je ne sais pas ce que ça donne avec du 2540…

  9. @Fred : pour avoir essayé les 2, je trouve que c’est en 2,5 pouces, qu’on a les meilleures perf et d’avantage d’autonomie. Pour ma part, j’ai des 3S 650mah.
    Il est suffisamment puissant pour bien s’amuser en accro, tout en restant compact et léger. Pour améliorer un peu la réception, le changement d’antenne est tout de même conseillé.
    Après, je ne peux pas comparer avec un Lizard 105S…

  10. Bonjour Fred,

    Je suis intéressé par un 2ou 3″ et je viens de relire ton article sur le emax babyhawk. Et je me demandais. Qu’en as-tu fait ? Il traine toujours au fond d’un tiroir avec son esc grillé ?
    D’ailleurs qu’en fais tu de tout des drones que les boutiques t’offre ?
    Bonne journée

  11. @ Terkou : J’en garde une partie pour répondre aux questions et faire des comparaison, et une autre partie part dans 2 clubs en région parisienne. Mais la plus grande partie finit par mourir sur le champ de bataille, je m’en sers pour pièces et réparations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.