Drone Harmony, l’alternative à DJI GO

11
1394

DJI GO et DJI GO 4 sont les logiciels officiels pour les appareils grand public du constructeur chinois. DJI propose un kit de développement (SDK) qui permet à qui veut – pourvu de connaissances suffisantes en programmation – de réaliser son propre logiciel de pilotage. C’est le cas de Litchi, ou encore de Hangar 360. Voici désormais un nouvel outil avec lequel il va falloir compter : Drone Harmony. Commençons tout de suite par ce qui fâche : l’outil est proposé pour les appareils mobiles Android, mais pas pour iOS. Il est compatible avec les Phantom 3, Phantom 4, Mavic Pro et Inspire 2 avec caméra X5S. Pas les autres. La bonne nouvelle, c’est que le logiciel est gratuit, du moins tant qu’il est en développement, en version bêta.

A quoi sert-il ?

C’est un outil principalement destiné à créer des vols préprogrammés. Imaginons que vous vouliez filmer un bâtiment. Sur une carte de type Google Maps vue satellite, vous tracez son contour et vous indiquez sa hauteur. Ensuite vous choisissez un mode de prise de vues : photos en série pour créer un plan vertical, photos en série pour créer un modèle 3D, ou encore vidéos en pointant automatiquement la caméra sur le bâtiment. Drone Harmony offre bien d’autres outils automatisés, comme par exemple les selfies ou les panoramas.

Gestion des décors complexes

Le bâtiment que vous désirez filmer est peut-être entouré d’arbres et d’autres constructions. Pas question de laisser votre multirotor se crasher pendant la prise de vues ! De la même manière que vous lui indiquez le bâtiment principal, vous pointez les obstacles qui se trouvent autour, avec leur hauteur. Il en tient compte pour adapter son vol et les éviter. Les outils graphiques de Drone Harmony incluent des représentations 3D du parcours pour réaliser une simulation de vérification avant le vol.

Mouvements fluides…

L’un des points forts du logiciel, c’est de proposer une amélioration des séquences vidéo en calculant le vol pour adoucir les mouvements. Vous pouvez par exemple réaliser un vol de prise de vues, à la main, de manière classique, puis laisser Drone Harmony travailler. Il optimise le pilotage et le cadrage de la caméra pour gommer tous les mouvements trop brusques et produire de belles images « souples ». Le nombre d’options est impressionnant, un peu trop peut-être quand on se frotte pour la première fois au logiciel. Mais les résultats que l’on peut obtenir valent la peine de persévérer…

La suite ?

Drone Harmony sera-t-il développé sur les plateformes iOS ? Oui, indiquent les concepteurs, mais la priorité actuelle est à la réalisation de la version Android. Pas de date, donc. Quand sera-t-il proposé en version définitive ? Pas de date non plus. A quel prix sera-t-il commercialisé ? Il y aura deux versions, l’une destinée aux amateurs pour le loisir, à un prix « compétitif face à ceux pratiqués par les logiciels du marché des vols programmés ». L’autre sera proposée pour répondre aux besoins d’utilisateurs professionnels, ave plus de fonctions, à un prix évidemment plus élevé.

C’est parti ?

Pour télécharger Drone Harmony, direction le site officiel, ici. Il vous redirigera avec Google Play. Je suis impressionné par mes premiers essais avec ce logiciel ! Dites-moi ce que vous en pensez, c’est un outil particulièrement complexe qui semble répondre à de nombreux usages… dont je n’ai pas parfois pas même idée !

Une vidéo

Elle montre comment indiquer les obstacles avant un vol.

Une autre !

Elle montre comment Drone Harmony peut optimiser un vol pour des prises de vues.

Idem !

11 COMMENTAIRES

  1. Perso, je ne suis pas fâché que ça soit d’abord sur Android. N’ayant pas souhaité passer sous le joug d’Apple, je peux profiter d’un choix parmi une grande variété d’appareils.
    Et puis certaines apps droniques n’existent que sous iOS. Et puis DJI Go 4 n’est toujours pas en français sur Android (même si ça vient et qu’en réalité, je m’en tamponne le coquillard en cadence). Alors pourquoi t’est-ce que ce ne serait pas Android qui serait favorisé, pour une fois, mmhhh ?

  2. @ Obiwan Kennedy : Je n’ai pas émis de jugement de valeur sur la disponibilité sous Android uniquement, tu remarqueras, et je fais la même remarque dans l’autre sens quand il manque une version Android 😉

    “je m’en tamponne le coquillard en cadence” : Je visualise vaguement, et ça a fait ma journée 🙂 🙂 🙂 🙂

  3. @Fred : “Commençons tout de suite par ce qui fâche : l’outil est proposé pour les appareils mobiles Android, mais pas pour iOS.” MDR, pour une fois ! 😉

  4. Moi qui me suis pris un ipad mini 2 d’occase pour mon mavic et pouvoir profiter de hangar… lol pou une fois c’est dans l’autre sens… 😉 remarque moi aussi je m’en tape le s.xe au mur j’ai un smartphone android avec litchi, donc j’ai le choix 😉

  5. J’ai commencé aussi à tester cette application avec un Phantom 4. C’est en effet un produit plein de promesses. Il faudrait effectivement qu’il soir aussi disponible sur IOS pour ceux qui ont des iPhone ou iPad. Au-delà de cette remarque il serait intéressant de pouvoir préparer son plan de vol sur ordinateur et ensuite le télécharger sur le mobile (comme sur Litchi): c’est beaucoup plus pratique que sur un téléphone ou une tablette. Ce type d’application préfigure certainement des services professionnels à venir, gratuits ou payants selon les services (c’est le cas pour un POI sur DJI GS Pro). Par contre je ne comprends pas la stratégie internationale de DJI qui a déjà DJI GO et DJI GS Pro, et laisse d’autres entreprises développer des applis complémentaires plus ou moins redondantes (Drone Volt Pilot, Litchi, Harmony…). On a impression d’être dans une phase d’exploration… D’un autre point de vue je pense qu’il y a un vrai besoin et un vrai marché pour ces applications. A suivre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here