Parrot Bebop-Pro Thermal

5
2209

Le Bebop avait déjà été décliné dans une solution destinée à la modélisation en 3D, c’était le Bebop-Pro 3D Modeling (voir ici). Le constructeur français poursuit sa conquête des marchés professionnels avec le Bebop-Pro Thermal. En plus de la caméra classique 1080p stabilisée, l’appareil est équipé d’une caméra thermique Flir One Pro. Elle est fixée à l’arrière de l’appareil, et filme donc dans le sens opposé de la caméra classique. Elle n’est pas stabilisée électroniquement, à la différence de la caméra principale.

Les caractéristiques ?

La caméra Flir One Pro est légère, 36,5 grammes, elle a donc peu d’incidence sur le vol du Bebop. Son capteur RGB filme en 1440 x 1080p, et son capteur thermique produit une image en 160 x 120 pixels. Les deux flux sont fusionnés pour créer une image exploitable par les professionnels qui ont besoin de mesurer les contrastes de températures. L’application Freeflight Thermal permet de passer de l’image classique à la vision thermique, de shooter des photos et d’enregistrer des vidéos dans les deux modes. Le tout est stocké sur les 32 Go de la mémoire interne du Bebop-Pro. Toucher l’image permet d’afficher la température estimée par la caméra. Le Bebop-Pro Thermal équipé de sa batterie et de la caméra Flir One Pro pèse 604 grammes.

Les trois modes

Freeflight Thermal affiche le retour en temps réel, avec la caméra classique ou thermique. Dans le cas de l’imagerie thermique, le mode Standard affiche des couleurs qui font correspondre le rouge à une température de 160°C et le bleu à 10°C. Il est destiné à détecter les déperditions thermiques. Le mode Dynamique adapte les couleurs aux températures, ce qui permet d’obtenir une identification des différences de températures même si l’amplitude est faible. Enfin le mode Hotspot est prévu pour les interventions sur des incendies, en ne mettant en exergue que les points très chauds, qui sont superposés à une image classique pour mieux évaluer la position des foyers. La caméra est capable de prendre en charge une amplitude thermique entre -20 et 400°C.

Pour qui ?

Le Bebop-Pro Thermal est destiné aux services de sécurité civile, les pompiers, par exemple, pour la détection de feux et la surveillance sur des interventions. Il peut aussi être utilisé pour la recherche de personnes dans des zones accidentées, voire de nuit. Il est prévu pour les métiers du bâtiment qui prennent en charge l’isolation, à la construction, à la rénovation, ou pour détecter des dysfonctionnements. L’appareil peut aussi établir un diagnostic de panneaux photovoltaïques pour anticiper les pannes.

Combien ?

Le Bebop-Pro Thermal est proposé à 1500 € (hors taxes) avec une radiocommande Skycontroller 2, 3 batteries pour 25 minutes d’autonomie chacune, 2 chargeurs et un sac de transport. La page officielle du Bebop-Pro Thermal de Parrot se trouve ici.

Une vidéo promotionnelle

D’autres photos

 

5 COMMENTAIRES

  1. Il ne reste plus qu’à allégé la législation pour facilité l’utilisation de ce type d’appareil par nos services de secours lors des interventions surtout dans les zones urbaines.
    Je ne crois pas que la préfecture et la DGAC, puissent délivrer les autorisations en 1/2 heures, un dimanche.

  2. Pourquoi alléger? Le Sdis13 a des opérateur déclaré DGAC et utilisent des drones. Il y a un opérateur dans chaque équipe. Lorsqu’ils doivent intervenir, ils appellent la préfecture qui leur valide de suite l’autorisation. Donc il n’y a pas besoin d’alléger la réglementation et de toute manière le scénario S0 a été abandonné compléement par la DGAC.

  3. >lamotte : assez controversé comme utilisation. Pour les secours pourquoi pas mais il ne faut pas oublier que les chances de survie sont de 80% dans le premier quart d’heure, ensuite ça chute dramatiquement. Donc utiliser ce temps pour préparer le drone au lieu de faire de la recherche DVA, cela ne peut être fait qu’en deuxième priorité, par une autre personne qui est superflue dans la recherche classique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here