RC-Hansong 6 in 1 Battery Charger Board, le test

4
731

Dans notre quête des chargeurs à prendre avec soi sur le terrain ou en balade, pour ne pas être dépend d’une prise secteur, voici le 6 in 1 Battery Charger. Un modèle intéressant puisqu’il est capable de charger 6 batteries 1S simultanément, de type Lipo ou LiHV, et cela de manière autonome, en tirant son énergie d’une batterie avec une prise XT60…

Tour du propriétaire

Le chargeur se présente sous la forme d’une plaque aux composants visibles, de 8 x 5 x 1,5 cm pour un poids de 30,3 grammes. Le dos de la plaque est protégé par une mousse adhésive, pour éviter les courts-circuits. L’alimentation est à fournir avec une batterie 2S à 6S via un connecteur XT60. Dès qu’une batterie est branchée, l’indicateur LED fait cycler la tension de la batterie, et celle des 6 batteries à charger. Bizarre : une tension est indiquée… même quand aucune batterie à charger n’est branchée. Il est aussi possible d’alimenter la carte avec une alimentation secteur – mais ce n’est pas l’intérêt de ce chargeur.

Pour 6 batteries 1S

La plaque propose 6 emplacements, ce qui permet de charger 6 batteries simultanément. Sur chaque emplacement, on trouve un connecteur Micro JST 1.25, celui des Blade Inductrix originaux, et un connecteur JST PH 2.0, celui des batteries LiHV. Il y a aussi 2 interrupteurs. Le premier permet de choisir entre une charge à 4,2V ou une charge à 4,35V. Autrement dit, il permet de choisir entre une Lipo (4,2V) et une LiHV (4,35V) avec sa petite réserve de tension supplémentaire. Le second permet de choisir entre une charge à 0,2A ou 0,6A.

Explications

Puisque ce chargeur est destiné à des batteries de plus ou moins 200 mAh, cela équivaut à choisir entre une charge en 1C ou en 3C. Est-il plus sage de charger en 1C plutôt qu’en 3C ? Non, cela ne sert à rien du tout. Nous l’avions montré ici avec des tests de plusieurs batteries de marques différentes avec des charges en 1C et 3C évaluées sur l’intégralité de leur durée de vie. Laquelle n’est absolument pas améliorée par une charge cantonnée en 1C. Vous pouvez donc passer les interrupteurs sur 0,6A et gagner du temps de charge.

La charge ?

Dès que vous placez une batterie dans le connecteur, la charge débute et une diode verte témoin s’allume. L’indicateur LED affiche la tension de chaque batterie, une par une. Sympa, pourtant on s’aperçoit très vite que la valeur affichée est farfelue. Jusqu’à devenir inquiétante, puisqu’elle dépasse 4,2V en Lipo ou 4,35V en LiHV ! L’inquiétude grandit quand on voit l’afficheur indiquer 4,70V pour une LiHV qui ne devrait pas dépasser les 4,35V. Lorsque la charge est terminée, la LED témoin verte s’éteint. Y a-t-il vraiment surcharge et dépassement de la tension maximale ?

Non, heureusement

Avec plusieurs autres testeurs de charge, on s’aperçoit que la tension est inférieure au seuil maximal possible. Ouf. Les batteries sont chargées juste en-dessous du seuil maximal. L’indicateur de tension de la batterie qui alimente la plaque est en revanche assez précis. C’est important puisqu’il faut le surveiller pour ne pas que la tension de cette batterie descende trop bas, au risque de la perdre. Il n’y a pas d’alarme pour vous prévenir. Le petit bonus ? La plaque permet de recharger un périphérique en USB – il est indiqué qu’il peut délivrer jusqu’à 2,4 A, ce qui le rend compatible avec des appareils gourmands comme les iPhone et iPad.

Faut-il l’acheter ?

Pourquoi pas. La possibilité de charger 6 batteries simultanément, sans prise secteur, est vraiment appréciable. Parfait pour se constituer une réserve et Tiny Whooper sans interruption ! Tout comme les deux types de connecteurs, les interrupteurs pour les batteries Lipo et LiHV et 0,2 A ou 0,6 A. Ce qui est très dérangeant, c’est l’affichage erroné de la tension de chaque batterie, qui fait croire que le seuil maximal est largement dépassé. RC-Hansong 6 in 1 Battery Charger Board est proposé à un peu plus de 10 € chez Banggood (avec le port mais hors taxes). Si vous n’avez pas confiance en cette plaque de charge, vous pouvez lui préférer le chargeur d’EV-Peak, un peu plus cher mais plus rassurant. Comme avec tous les chargeurs de batteries, il est fondamental de ne jamais jamais jamais le laisser sans surveillance pendant la charge, et autant que possible de le placer dans une boite métallique pour réduire les risques en cas de départ de feu. 

4 COMMENTAIRES

  1. J’ai un chargeur parallele 6S qui fait la même chose moyennant l’adaptation d’un connecteur ad’hoc.

  2. Salut Fred,
    Je l’ai reçu il y a un peu plus d’un mois, les 6 ports marchaient, il est vrai que les indications sont farfelues, et ne correspondent pas vraiment à la réalité (au passage, le plus précis, à bas cout, pour vérifier la tension :https://www.banggood.com/fr/AOKoda-AOK-041-1S-Lithium-Battery-Tester-Checker-For-JST-MOLEX-mCPX-MCX-Plug-Battery-p-1177556.html?rmmds=myorder),
    Par contre au bout de 3-4 utilisations, je n’ai plus que 3 ports qui fonctionnnent…
    En résumé c’est pas mal cheap

  3. J’ai acheté ce chargeur il y a quelques semaines déjà. La tension de charge (mesurée avec un multimètre) des batteries une foi la Led éteinte ne dépasse pas 4,16 V pour une LiPo 1S. Par erreur j’ai mis une LiPo à charger avec l’interrupteur sur 4,35 V (Oups!), au final la charge s’est faite et la tension mesurée était de 4,25 V ! Certain chargeur sous forme de clé USB (vendu avec les drones) chargent les LiPo 1S à 4,25 V. Rien d’exceptionnel pour ce chargeur si ce n’est le prix attractif. Pour l’instant je n’ai pas de soucis de fiabilité : je ne m’en sert pas beaucoup !
    Ce serait une bonne idée lors de vos test de mesurer les tensions des batteries après une charge et d’indiquer les résultats. Il y a des variations en fonction des chargeurs et autant utiliser un chargeur qui donne 4,20 V !

LAISSER UN COMMENTAIRE