Studiosport Minikeum 111, le test

31
1341

Quand deux passionnés en charge du FPV racing chez un grand distributeur et revendeur décident de créer leur propre machine, c’est bien sûr pour l’intégrer au catalogue, mais aussi pour se faire plaisir ! L’expérience qui consiste à voir passer des dizaines de frames, de combinaisons de moteurs, d’ESC, d’hélices, de contrôleurs de vol et de batteries assure de belles bases pour imaginer une nouvelle machine. Le résultat, c’est le Minikeum, imaginé par Paul et Teddy, de Studiosport. Ils ont eu la gentillesse de nous fournir un kit complet (hors récepteur radio et batterie) pour test. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que la pratique a influencé notre jugement.

Tour du propriétaire

Je ne me suis pas occupé du montage de la machine, puisque je souffre d’une grave « phobie des soudures », très difficile à soigner. L’avis du monteur ? Le Minikeum n’est pas vraiment compliqué à assembler, mais l’électronique est condensée à l’intérieur. Le montage est par conséquent à réaliser avec patience, en faisant preuve de minutie, et en optimisant les branchements pour ne pas se retrouver avec des plats de nouilles. Ce qu’il y a dans le kit proposé par Studiosport ? La frame est constituée d’une plaque principale avec ses 4 bras en carbone d’une épaisseur de 2 mm, d’une plaque inférieure de 2 mm aussi, et de sa visserie.

L’équipement complet ?

La partie carbone est accompagnée par un contrôleur de vol Piko BLX de Furious FPV, 4 ESC DYS XS20A, 4 moteurs Emax RS1306 à 4000KV (tous en CW), une mini caméra CMOS Nano 600TVL 120°, un émetteur vidéo 5,8 GHz Tramp HV d’ImmersionRC avec une antenne Micro uFL Furious FPV rouge, et 4 hélices tripales DALprop T3045BN rouges. Le support caméra est en TPU, de couleur rouge (sur la version que j’ai testée), assorti aux entretoises. Le Minikeum mesure 11,1 cm en diagonale de moteur à moteur, et 10,5 x 10,5 cm (sans les hélices). La batterie est à placer sous l’appareil, fixée par un Velcro, et à brancher avec une prise XT30.

Avant de décoller

Il faut un passage obligatoire dans Betaflight Configurator pour vérifier les réglages. La version de Betaflight est la 3.01. A vous de régler la partie qui concerne la liaison radio, l’armement des moteurs, les modes de vol, c’est l’affaire de quelques minutes si vous connaissez Betaflight. Tout ce qui concerne le comportement de l’appareil est entièrement préréglé : PID, Rates, vous n’avez pas à vous en préoccuper. Le poids du Minikeum prêt à voler, mais sans batterie, est de 128,77 grammes. Quelle batterie faut-il choisir ? J’ai utilisé pour ce test une 3S EPS de 910 mAh et 30C (74 grammes), une 4S Tattu de 850 mAh 75 (110,5 grammes) et une 4S EPS de 450 mAh et 30C (56,4 grammes).

Premier vol

Comme d’habitude, mon premier décollage est à vue et en mode stabilisé, histoire de prendre la machine en main et la mesure de ses réactions. La batterie fait office de train d’atterrissage malgré elle. Cela peut être un problème si vous atterrissez de manière brutale. Il est conseillé de la placer de manière à ce qu’elle ne modifie pas le centre de gravité du Minikeum. Le contrôleur de vol compense automatiquement en modes assistés (Angle et Horizon), mais c’est vous qui devez le faire en mode Acro, mieux vaut donc vous assurer que la répartition des poids est correcte. C’est assez facile, l’appareil, à l’évidence, a été conçu avec le souci d’un bon équilibrage des masses. Ce premier vol a été effectué avec la batterie 3S : la bestiole est puissante et nerveuse, malgré une batterie assez volumineuse ! Le Minikeum répond au quart de tour, et passe les flips très facilement en mode Horizon.

Décollage en FPV

L’image envoyée par la caméra est agréable, avec un contraste assez fort. Elle profite d’un angle très large, parfait pour conserver une vue efficace aussi bien pour les vols à plat que pour les accélérations. L’inclinaison de la caméra n’est pas figée, elle peut être modifiée avec l’aide de deux vis sur les côtés du support en TPU. Lequel assure aussi une fonction d’amortisseur de vibrations : le TPU est une matière un peu molle. Il faut noter que les moteurs et les hélices sont dans le champ de vision. Est-ce un problème ? Je pensais être incommodé lors de mes premiers vols, mais la présence des hélices au premier plan s’est finalement révélée très pratique pour marquer des repères et surtout pour visualiser les changements de régime, surtout quand on est en vol gaz coupés. Mais il est probable que cette particularité ne soit pas bien accueillie par tous les pilotes.

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

31 COMMENTAIRES

  1. Sympa; probablement efface et bien conçu..
    Je regrette toujours la batterie comme patin d’atterrissage ce qui n’est pas terrible comme solution…
    Et comme dit un copain, on trimbale plus d’accus (surtout en 4S) que de machine à proprement parlé.

  2. Hyper séduit, dommage ces hélice dans le champs de vision. J’ai peur qu’à l’heure actuelle, avec ma modeste expérience cela puisse me perturber. Est-ce qu’il y a un buzzer?

  3. D’ailleurs, question que je me pose depuis longtemps Fred, dans ton sac, il y a celui-ci mais quoi d’autres encore? Avec tous ces tests, lesquels t’ont convaincus au point d’avoir le privilège d’être dans le sac? 🙂

  4. @ Sidji : Non, pas de buzzer sur ma version, mais la Piko Blx permet d’en ajouter un sans souci, et il y a juste a place pour l’intégrer.

  5. @ Sidji : En vadrouille, je prends le E010S d’Eachine, qui me permet de voler n’importe où, l’Alpha 110 de Graupner pour me faire des séances de vols rapides dans un petit espace (mais la radio propriétaire est casse-pieds), le Mini Punish’Air pour les grands espaces. Parfois le Vendetta de TBS, que j’utilise généralement pour faire de l’image… Si j’avais un Mavic Pro de DJI, il ferait aussi partie du cheptel 🙂

  6. Les proportions me choquent un peu… on a l’impression qu’avec sa Lipo, le drone se traîne un pavé 😉
    Je n’ose pas imaginer l’inertie de balancement et le vol ne doit pas être franchement naturel.

  7. “ne lui manquent que le récepteur vidéo” => Récepteur Radio non ? vu qu’il est livré avec un tramp HV .. ^^

    en tout cas, ca donne envie … :p

  8. @ Fabienst : Ah, si l’impression de vol est un pavé, c’est sans doute parce que je suis un piètre pilote 🙂 Parce que sinon, ça fuse !

  9. Bonjour messieurs, essai sympa mais je relève un point important avant que les pilotes n’aillent griller leurs jolis EMAX RS1306

    petite erreur de saisie au passage:
    “Les hélices DALprop d’origine n’ont pas fait long feu. Je les ai remplacées par des hélices XT3035 de DYS… pour une sensation en vol plus agréable”

    il s’agit de DYS XT3045 tripales

    d’ailleurs le lien que vous renvoyé en atteste
    http://www.studiosport.fr/paire-d-helices-dys-xt3045-tripales-a12641.html

    pour info, ces hélices ne sont pas recommandées pour du 4S sur la fiche fabriquant:
    hélices recommandées: 3030×2 hq, hq 3030×3. hq 3030×4 Gemfan 3040×2. Gemfan 3035×3

    mieu vaut réserver ces hélices 3035×3 pour les versiosn 3300kv donc

    quant aux “DALprop T3045BN rouges” d’oriigine, autant cramer les moteus directement au montage, ça ira plus vite
    leur rendement est médiocre, encore pire que leur homologue en bipales, cela est du à une épaisseur bien trop prononcé

    petite astuce, si vous voulez de bonnes hélices pour les RS1306 4000kv en 4s, pensez aux GEMFAN 3035×3 BN, les plus légères, avec le meilleur rendement en châssis 3 pouces de moins de 170g

  10. merci d’éditer mon post précedént:

    mieu vaut réserver ces hélices 3035×3 pour les versiosn 3300kv donc

    par 3045×3 bien sûre

  11. @ POLUX DES AIRS : Très juste, je corrige le 3…
    Pour la recommandation, ok, bien compris.
    Cela dit, je dois en être à une cinquantaine de vols en 4S avec ces hélices dans cette configuration, et tout va bien. Ca ne constitue évidemment pas une preuve que c’est sans risque, mais ce sont les hélices qui me donnent le vol le plus agréable – il faut dire que je ne suis pas fan des BN. Comme je ne demande qu’à découvrir, je vais essayer avec les Gemfan 3035×3 BN ! 🙂

  12. @ Sidji : BullNose. Pour faire simple, ce sont des hélices avec plus de surface et donc plus de poussée, mais qui consomment plus. Je laisse les spécialistes de l’aérodynamique expliquer plus en détails, mes connaissances s’arrêtent là 😉

  13. merci Fred, mais tu n’as toujours pas éditer mon propre post:

    “mieu vaut réserver ces hélices 3035×3 pour les versiosn 3300kv donc”

    par:

    mieux vau réserver ces hélices 3045×3 pour les versions 3300kv”

    tu pourras donc supprimer ensuite, si tu veux bien, mes 2 posts d’édition, et ne garder que le premier, une fois édité

    je prend note que les RS1306 4000 tiennent les DYS3045x3 (ce sont de très bonnes hélices et je n’ai jamais osé franchir “le pas” ^^

  14. @POLUX DES AIRS : Je vole depuis un moment avec ces DYS XT3045 sur le Minikeum, je n’ai jamais eu de soucis. Mieux, je volais avec les même en version S sur des 1104 4000Kv, les moteurs chauffaient un poil, mais jamais un seul n’a cramé. Mon collègue volait avec des HQ 3045BN et pareil, jamais un moteur de cramé, même pas chaud. Vu la qualité des Emax, je n’ai pas peur pour eux ! parfois il faut savoir faire ses propres tests et ne pas se cantonner à la fiche technique du fabriquant qui lui prend de grosse marge pour être tranquille. Par contre je te rejoins sur les Dalprop 3045, le profil n’est pas le meilleur !

    @Sidji : BN = BullNose (nez de taureau en English) parce qu’elles ont le bout carré. Pour faire simple ce sont des hélices avec une taille supérieure qui ont été recoupées pour faire la taille désirée. Par conséquent on se retrouve avec une poussée plus importante pour la même taille d’hélice, par contre le profil en bout de pale n’est plus du tout optimisé, et bonjour la consommation ! Des hélices de bourrins en somme, en passe de disparaitre, remplacée par des hélices beaucoup mieux étudiées pour leur poussée et leur consommation.

  15. Bonjours,

    par rapport au falcon 120, tu as qu’elles impressions fred ?

    Car du coup, tu as put tester les 2 machines 🙂 . Et elles se ressemblent beaucoup (même gabarit, même motorisation quasiment…). Ça serez bien un petit comparatif des deux.

    -Sinon, il y a un truc que je comprend pas.

    Comment un esc de 20A peut crâmer avec un moteur qui doit tiré 7-8A au max ?

    Normalement, il doit même pas chauffer et être increvable l’esc, non ?

  16. @terry : Le Minikeum est beaucoup plus sympa, sans hésitation ! Plus puissant, plus stable, plus costaud, la caméra est de bonne qualité. Plus cher aussi, mais c’est tellement plus sympa en vol…
    Pour les ESC, je ne suis pas le mieux placé pour répondre…

  17. ok, merci du retour 🙂 .

    Du coup, il est plus facile à piloter en indoor ? Même si ça doit être chaud ^^.

    -Et avec la lipo 4s 450 de 30C, la perf n’est pas bridé ? Car ça libère pas beaucoup de A. La lipo doit être sécher avant même d’être vide.

    L’idéal, ça doit être une 630-650 mah – 75C 🙂 . Ça doit faire les 5-6min d’autonomie avec ça et de bonne perf au rendez-vous.

  18. @ terry : Je n’ai pas volé en intérieur. Ca c’est le truc des gars de Studiosport 🙂 🙂 En 4S, faut avoir de très bons réflexes en parking, c’est une certitude 😉

    Pour la Lipo, bien sûr plus il y a de C et plus ça dépote. Mais en 4S 450 mAh 30C, le faible poids de la batterie rend la machine super réactive et puissante. Je ne me suis pas senti bridé… à part par moi-même 🙂

  19. @terry : En effet, on ne s’explique pas le problème de l’ESC, j’imagine un défaut de celui-ci.
    Perso je vole beaucoup en Indoor en 3S (en 4S c’est juste horrible, soit t’es collé au plafond, ou enfoncé dans le mur d’en face !) j’utilise des EPS 3s 480 et 910 mAh en 30C, et non pas de bridage. Les moteurs, même avec des tripales, n’ont pas une consommation de dingue, donc ça va, je vole 4-5 min facile. Après en Indoor, c’est pas comme dehors, on limite les grands coups de gaz, la consommation n’est pas la même 😉

  20. Teddy; je me demandais si le 3S apportait du confort en vol en circuit indoor très sineux

    à la base je pensais qu’il suffisait de savoir doser en 4s, mais c’est compliqué en effet de passer dans des minis gates à rallonge et des cerceaux avec la taule sur les côtés et juste au dessus

    tu voles donc en 3s (et en 4s) sur DYX 3045×3?

    en 3s, ne vaudrait il mieux pas alléger un peu le pas? et passer sur des 3030×3?

  21. @POLUX DES AIRS : En effet en 3S c’est plus souple et plus facile (pour moi) lorsque tu as un petit circuit serré. J’ai essayé des GF 3025, c’est un peu plus vif dans les virages consécutifs, mais je suis toujours obligé de mettre full throttle dans les gros virages pour garder la cadence. Alors qu’avec les 3045, en bout de ligne droite, je reste sur ma lancée, je garde mes gaz et je prends le virage pleine bourre, j’ai nettement plus de portance. Je pense que c’est comme la F1 ou le moto GP, on devrait adapter nos configs au type de circuit 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.