Tiny Whoop boosté : The BeeBrain et moteurs Insane

16
6502

dsc_0088-1200Vous aviez peut-être lu l’essai des moteurs Insane de Micro Motor Warehouse installés sur un Tiny Whoop. Ils donnent une belle pêche à la machine, mais elle tremble de toutes parts, rendant le vol très désagréable. En l’absence de possibilité de réglages du contrôle de vol, la solution est qui s’impose… c’est de changer de contrôleur de vol ! Au final, on obtient quoi ? Une nano machine pour voler en intérieur avec ses protections d’hélices, mais suffisamment puissante pour voler aussi en extérieur, avec un peu de voltige… L’intégralité de la manipulation est très simple.

La preuve ?

C’est que j’y suis arrivé – et pourtant je ne suis pas doué. Il suffit de deux points de soudure, c’est l’étape la plus compliquée. dsc_0009-1200J’ai opté pour le BeeBrain v.1 de NewBeeDrone, un contrôleur de vol qui mesure pile-poil la même taille que celle du Blade Inductrix. En revanche, il repose sur une électronique de type Naze32 et le firmware Betaflight plutôt que le logiciel propriétaire et non réglable de Horizon Hobby. Il est proposé avec un récepteur intégré compatible avec les radios DMSX (Spektrum) ou les radios FrSky (comme la Taranis). La vidéo de quelques vols et une proposition de liste de composants se trouvent à la fin de ce post.

La base ?

dsc_0114-1200Le requis pour monter un Tiny Whoop survitaminé, c’est simplement châssis de base d’Inductrix. Il existe bien d’autres versions, en plastique, en impression 3D, en aluminium… Peu importe celle que vous choisissez, mais plus le châssis est léger mieux c’est plus. La résistance aux chocs n’est pas un critère fondamental : tous se réparent un certain nombre de fois, puis il faut les changer quand ils sont dans un trop mauvais état. Vous pouvez évidemment recycler un Inductrix de Horizon Hobby pour lui offrir une seconde vie. Ou un E10 de Eachine, pour lui offrir une vraie vie ! C’est la solution que j’ai choisie. Il suffit d’adapter ce pas à pas en ôtant les étapes dont vous n’avez pas besoin, notamment en allant directement à l’étape 6 si vous partez d’un châssis nu.

Etape 1 : ôter le contrôleur de vol original

Retirez le capot, puis retirez les trois vis qui maintiennent le contrôleur de vol sur le châssis.

dsc_0100-1200

Etape 2 : retirer les hélices

Les hélices quadripales de type Inductrix sont un peu casse-pieds à retirer. Pour ne pas endommager les moteurs, glissez une paire de ciseaux entre le haut du moteur et les pales et faites levier. Les hélices viendront rapidement. Mémorisez la position des hélices pour les remettre au bon endroit.

dsc_0104-1200

Etape 3 : déconnecter les moteurs

Coupez les fils à hauteur de la soudure Si vous préférez faire les choses proprement, dessoudez les fils. Tout est plus facile sur un Inductrix, puisque les moteurs sont branchés via un connecteur qu’il suffit de débrancher.

dsc_0108-1200

Etape 4 : retirer les moteurs

Pour ne pas les abîmer dans la manipulation, il suffit de les pousser par leur base avec une pointe de ciseaux, doucement, jusqu’à ce qu’ils sortent de leur support.

dsc_0112-1200

>>>> La suite de ce DIY se trouve ici <<<<

16 COMMENTAIRES

  1. Hello
    Article très intérressant.
    J’ai vu que beaucoup de gens se plaigne de la trop faible autonomie (inf à 2 minutes).
    J’imagine qu’avec cette configuration elle diminue encore?
    Quelle est ton expérience avec le diy insane?
    Merci,
    Laurent

  2. Super tuto merci Fred. Jai 2 questions est ce que cette carte est compatible avec le firmware EU-LBT de la taranis ? J’avais cru comprendre qu’il fallait attendre qu’une nouvelle version de cette FC sorte. Comment Ca se gère en fin de batterie pour ne pas descendre trop bas avec la Lipo. Y a une coupure des gaz gérée par la carte de vol ??

  3. @ Numerobis08 : Autant que je sache, oui, elle n’est compatible qu’avec les Taranis qui offrent le D8, donc pas les EU-LBT. Pas de télémétrie ni de coupure de gaz. Mais ces 1S ne gagnent pas grand chose à être épargnées, leur durée de vie est de toutes manières très courte. La question peut se poser si la carte est utilisée avec une motorisation plus gourmande et des batteries de plus grande capacité…

  4. Super article !
    Je me laisse tenter. Je vais le faire. (merci pour le rappel “hélices”).

    Ça y est mon premier problème : Le BrainBee est “out of stock”…
    Une idée ???

  5. @fred
    @Numerobis08
    Le mode D8 est dispo sur toutes les taranis, le mode eu-lbt me concernant que le mode D16. De par sa construction le D8 n’est pas et ne sera jamais compatible eu.
    Par contre il est possible d’avoir acces au mode D8 sur toutes les taranis en reflachant le firmaware radio (openTx) en ne cochant PAS la case eu.

  6. @ Dany : Je ne l’ai pas essayé moi-même, je ne me prononce donc pas. Peut-être que quelqu’un l’a acheté dans l’assistance ?

  7. Y’a t’il moyen de le faire voler avec une Radio FlySky qui est bien moins couteuse qu’une FrSky pour un premier achat ?
    Merci

  8. @ Syl : Non, uniquement FrSky et DSM. Un petit mail pour leur demander d’intégrer le protocole des Flysy pourra peut-être faire bouger les choses…

  9. Hé bien moi je dis que tu devrais nous faire des tutos plus souvent : clair et précis au top
    Toujours pas succomber à cette mode mais je m’éclate toujours avec mon h107d modifié

  10. @Fred et @Barry merci pour les infos. “Out of stock” :-/. Peut être La version De Furious FPV mais pas encore dispo non plus. À voir La 1ère qui sera dispo 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE