Quanum Chaotic 3D, le test

2
5055

Impressions de vol

Le comportement du Chaotic 3D est très sain : les débattements suffisamment importants même par défaut, et les PIDs adéquats sans autre ajustement nécessaires rendent le vol rassurant en convainquant. Tout au plus, en vol classique, on est surpris par l’inertie de l’appareil – il s’agit tout de même d’un appareil de classe 400 de plus de 800 grammes. Par la faible marge laissée par une demie-course de manche sur le gaz, aussi, qui vous lance dans un yoyo lors des premières prises e20160609_124432-1200n main et vous demande de rester attentif par la suite. De même, il faut éviter de changer de mode en vol, sous peine de voir l’appareil propulsé vers le sol à vive allure lorsqu’on enclenche un mode 3D alors que le manche de gaz n’est pas au dessus du milieu. La puissance, sans être exceptionnelle, est suffisante en 4S pour permettre les manœuvres acrobatiques et les vols rapides sans être inquiété. Le vol 3D quant à lui tient ses promesses, les ESC sont suffisamment rapides et réactifs pour inverser le sens de rotation dans un court délai, même si le petit moment de flottement caractéristique à cette technique reste bien présent. La stabilisation active en vol inversé aide bien les débutants à prendre leurs marques, même si, à mon sens, une expérience en hélico ou sur simulateur reste vivement conseillée avant de se lancer.

Faut-il l’acheter ?

Si vous êtes accro au FPV Racing, passez votre chemin, cet appareil n’est pas conçu pour vous. Si vous pratiquez le vol acrobatique à vue, ou que vous souhaitez vous lancer dans cette discipline, le Chaotic 3D propose avec son vol 3D une touche originale et ouvre de nouvelles possibilités. Sans défaut majeur, et proposé à un prix juste, l’achat de ce Quanum Chaotic 3D peut être recommandé, surtout dans sa version BNF si vous possédez déjà une radio ou un module compatible Spektrum. _dsc2109-1200L’appareil n’est cependant pas exempt de défauts. Le carénage est très peu pratique pour accéder au port USB et donc aux réglages. La grande taille du modèle implique des manœuvres amples et donc un terrain dégagé et suffisamment grand, pas toujours facile à trouver. Le poids élevé implique une casse plus importante lors des inévitables crashs. Les hélices cassent systématiquement, à raison de 2 à 3 par crash. Or il est difficile de trouver des hélices de 8 pouces symétriques dans le commerce : un stock important est à prévoir pour ne pas se trouver cloué au sol. Surtout, le contrôleur de vol propriétaire, qui semble pourtant dérivé d’un CC3D, n’offre aucune garantie de suivi et de mise à jour.

Sans oublier que…

_dsc2121-1200… les réglages restreints sont un avantage pour les débutants, qui ne seront pas perdus mais peuvent devenir un handicap une fois la machine bien prise en mains. Par ailleurs, les cartes de vol CC3D ou Naze32, très courantes sur les racers, couplées à des ESC BLHeli, permettent également par simple programmation d’activer le mode 3D. La question se pose donc de la pertinence du Chaotic 3D face à un racer 250 classique sur lequel on changerait simplement les hélices par des modèles symétriques, le vol inversé restant d’ailleurs possible même sans ces pales spécifiques, mais avec un manque de poussée sur le dos. Le kit RTF est vendu un peu plus de 125 € € par HobbyKing (hors port et hors taxes), avec une radiocommande en mode 1 ou mode 2. Notez qu’une version sans l’équipement radio est proposée à un peu moins de 90 € toujours par HobbyKing (toujours sans port ni taxes).

La vidéo

2 COMMENTAIRES

  1. Ouh la vache, HK le brade vraiment ; les prix de sortie étaient le double sinon le triple.

    C’est vrai qu’un quad 3D LOS c’est assez exotique mais pas forcément super intéressant face à un hélico 3D, bien plus agile et réactif. À voir quand même pour le prix, bien inférieur à un bon hélico (et c’est un euphémisme) et la prédictibilité intrinsèque d’un multirotor ainsi que des modes stabilisées (et ce, même sur des machines à bas coût et de petites tailles)

    Après, hors vol LOS, faudra voir si le FPV 3D en multi est une discipline qui prend dans le temps malgré les problèmes de machines un peu plus poussives et de choix de l’angle de la caméra…

  2. bonjour , j’ai acheté le chaotic , et je suis content du modéle , çà vol bien dans tous les modes , mais suite à une petite erreur de passable en 3D j’ai posé un peu fort mon modéle et il a rebondi sur le dos sans casser les hélices pas chance car elles sont trés fragiles , que j’ai trouvé chez bangood , bref résultat j’ai cramé un controleur et un moteur , par contre pour trouver le moteur sur hobbyking pas possible ainsi que le controleur .mes questions sont les suivantes :peut on mettre un autre moteur 2212 avec un kv de 1400 au lieu de 1300kv d’origine .ma logique me dirait que non , mais vous en pensez quoi .
    puis pour le controleur de 30 A ? est ce un controleur spéciam pour permettre l’inversion de polarité en mode 3D .ou c’est le controleur de vol qui gére tout cela .merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.