Quanum Chaotic 3D, le test

2
5055

Oui mais…

C’est à que les choses se corsent significativement. En effet, le diamètre de perçage de l’hélice est trop petit pour permettre de l’enfoncer jusqu’au bout sur le moteur, et vous ne pourrez donc pas visser le cône la maintenant en place. Selon le manuel, une empreinte est censée être découpée dans la base de l’hélice correspondant à l’empreinte de la cloche du moteur, mais celle-ci est tout bonnement absente. _dsc2170-1200Il vous faudra donc repercer les hélices à l’aide d’un foret adéquat, et – idéalement – d’une perceuse à colonne afin de percer droit et de ne pas endommager le moyeu. Une fois ceci fait, prenez garde à bien serrer le cône sur le moteur afin d’éviter que l’hélice ne glisse, et surtout d’éviter qu’il ne se dévisse, les inversions de sens de rotation ayant un effet dévastateur avec les écrous mal serrés. La batterie rentre quant à elle sans problème dans le logement prévu à cet effet, mais il sera utile d’ajouter, en plus de la sangle fournie, une bande de Velcro adhésive dans ce compartiment et sous votre batterie afin d’assurer un maintien plus efficace. Car le Chaotic 3D est par nature amené à être sérieusement secoué.

Configuration du contrôleur de vol

Avant de se lancer, et comme cela devrait être l’habitude, un petit tour par le configurateur de la carte de vol Madcow 3D s’impose. Après avoir dévissé le carénage et branché la prise USB du contrôleur sur votre PC, on lance le logiciel de configuration Madcow assistant software. Ce dernier se trouve – il faut bien chercher – sur la page produit du Madcow Controller Hobbyking, ici. _dsc2119-1200Le logiciel présente l’avantage d’être extrêmement simplifié, voire… simpliste. Les débutants ne seront pas perdus dans les options. L’onglet « Status » permet simplement d’afficher l’état des capteurs, le mode de vol courant, et de lancer une calibration si nécessaire. L’onglet « Frame » permet de sélectionner le type de châssis (quadri/hexa, en X ou en Plus). L’onglet « RC » permet de vérifier le sens des commandes et de calibrer le min/max de chaque voie si vous le souhaitez. Cet onglet permet également de configurer les 3 modes de vol (parmi 5 disponibles) sélectionnables en vol par l’interrupteur dédié. L’onglet « Parameter » permet de configurer les « Rates », c’est-à-dire les débattements, ou la vitesse de rotation maximale, ainsi que les gains (PID). Les valeurs proposées par défaut sont déjà très dynamiques, mais les pilotes plus aguerris pourront ici augmenter légèrement les valeurs. L’onglet « Update » enfin permet de mettre à jour le logiciel interne du contrôleur de vol.

Mises à jour ?

Malheureusement, impossible de trouver un site ou un fichier retraçant les versions et les différentes modifications qu’elles apportent. De plus, les mises à jours ne semblent pas être nombreuses. _dsc2115-1200Les plus attentifs d’entre vous auront remarqué l’absence d’onglet ou d’option « Failsafe ». Les derniers tests sur Helicomicro ont démontré la nécessité absolue de configurer cette fonction afin d’éviter les « fly-away » ou, plus grave, les accidents. Le récepteur installé possède en revanche cette fonctionnalité, et retournera aux valeurs de voies utilisées lors de l’appairage en cas de perte de signal de plus d’une seconde. Il vous appartient donc de vérifier que cette configuration a bien été faite, et d’être attentif lors de l’appairage du modèle avec votre radio. Notamment si vous appairez la radio d’une autre personne afin qu’elle teste le modèle dans son mode.

Le vol 3D, explications

Ce qui fait la spécificité du Chaotic 3D, c’est sa capacité à voler en 3D, c’est-à-dire à l’endroit comme à l’envers. Pour cela, le contrôleur de vol inverse le sens de rotation des moteurs en plein vol. _dsc2101-1200Afin de contrôler le gaz dans ces deux sens, le manche de gaz agit différemment de ce que vous connaissez sur un quadricoptère « classique ». Lorsque le manche est au milieu, les moteurs sont stoppés (comme si le manche était à zéro dans une configuration classique). De 50% à 100%, le manche contrôle le « gaz positif », permettant de voler à l’endroit. Dans cette plage les moteurs tournent en sens normal. Plus le manche est haut, plus les moteurs tournent vite. De 0% à 50%, le manche contrôle le « gaz négatif ». Dans cette plage, le moteur tourne en sens inverse. Plus le manche est bas, plus les moteurs tournent vite. En résumé, en mode 3D, pour décoller, vous devez pousser le manche gaz au-delà du milieu, le quadri décolle, et vous devez prendre garde à ne jamais descendre sous les 50% sous peine d’inverser la poussée et de projeter le quadri vers le sol.

Suite des explications

_dsc2099-1200Vous pouvez alors engager un tonneau ou un looping, et, au milieu de celui-ci, stopper la manœuvre pour vous engager en vol dos. Dans cette configuration « vol dos », vous utilisez la moitié inférieure du manche de gaz, en baissant le manche pour remonter, et en poussant le manche vers le centre pour redescendre. Comme tout ceci est encore bien trop simple, il faut également prendre en compte l’inversion des commandes de profondeur et de roulis, un peu comme lorsque vous pratiquez le vol de face… mais en pire ! C’est exactement le même système que sur un hélicoptère à pas variable 3D. Les pilotes habitués à ce type de machine ne seront pas dépaysés. Pour les néophytes du vol 3D, en revanche, c’est un peu perturbant et complexe au départ. Mais rassurez-vous, le Chaotic 3D propose des aides afin de vous mettre le pied à l’étrier.

>>>> LA SUITE DE CETTE CHRONIQUE SE TROUVE ICI <<<<

2 COMMENTAIRES

  1. Ouh la vache, HK le brade vraiment ; les prix de sortie étaient le double sinon le triple.

    C’est vrai qu’un quad 3D LOS c’est assez exotique mais pas forcément super intéressant face à un hélico 3D, bien plus agile et réactif. À voir quand même pour le prix, bien inférieur à un bon hélico (et c’est un euphémisme) et la prédictibilité intrinsèque d’un multirotor ainsi que des modes stabilisées (et ce, même sur des machines à bas coût et de petites tailles)

    Après, hors vol LOS, faudra voir si le FPV 3D en multi est une discipline qui prend dans le temps malgré les problèmes de machines un peu plus poussives et de choix de l’angle de la caméra…

  2. bonjour , j’ai acheté le chaotic , et je suis content du modéle , çà vol bien dans tous les modes , mais suite à une petite erreur de passable en 3D j’ai posé un peu fort mon modéle et il a rebondi sur le dos sans casser les hélices pas chance car elles sont trés fragiles , que j’ai trouvé chez bangood , bref résultat j’ai cramé un controleur et un moteur , par contre pour trouver le moteur sur hobbyking pas possible ainsi que le controleur .mes questions sont les suivantes :peut on mettre un autre moteur 2212 avec un kv de 1400 au lieu de 1300kv d’origine .ma logique me dirait que non , mais vous en pensez quoi .
    puis pour le controleur de 30 A ? est ce un controleur spéciam pour permettre l’inversion de polarité en mode 3D .ou c’est le controleur de vol qui gére tout cela .merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.