DSC_0019-600Nous avions beaucoup apprécié le Blade Inductrix du constructeur Horizon Hobby (voir le test ici). Bonne nouvelle, donc, que l’annonce d’une version plus imposante, l’Inductrix 200, prééquipée de tout ce qu’il faut pour des vols en immersion. L’appareil est-il à la hauteur de nos espérances ? Notez qu’ils nous a été prêté par la boutique Net Loisirs. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que la pratique a influencé notre jugement.

Quadripale à tendance turbine

L’Inductrix 200 reprend le principe de l’Inductrix, premier du nom : au lieu d’hélices classiques bipales ou tripales, ce sont des hélices quadripales et trapues qui propulsent l’appareil. Presque des hélices de turbine ! Chacune d’entre elles est protégée par une cage faite d’arceaux en plastique, au-dessus et en-dessous. L’intérêt ? DSC_0024-600Vous ne risquez de vous faire emporter un doigt ou de vous faire éborgner par une hélice sauvage. Si vous touchez un mur, vous ne finissez pas forcément au sol comme c’est le cas avec des hélices non protégées. Enfin, vous pouvez oublier, ou presque, l’achat régulier d’hélices de rechange ! Côté sécurité, donc, l’Inductrix est une vraie réussite ! Les hélices mesurent 5,5 cm de diamètres, et leurs cages 6,8 cm. Les hélices, maintenues par deux vis, sont entraînées par des moteurs brushless. Pour accéder aux hélices, rien de plus simple, il suffit de faire tourner les cages supérieures dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Pour retirer l’hélice, il suffit d’ôter les deux vis – un tournevis est fourni dans la boîte.

Tour du propriétaire

DSC_0043-600L’Inductrix 200 mesure 15,5 cm de longueur, 15,3 de largeur et 4,3 de hauteur. Il est plus imposant que son petit frère, mais reste dans le gabarit d’un Hubsan X4 avec ses protections d’hélices. L’appareil est compact, avec un canopy plastique qui recouvre toutes les parties électroniques. Sous l’appareil se trouve une trappe, en plastique elle-aussi, destinée à accueillir la batterie. C’est le seul endroit où l’on entrevoit l’électronique de bord. Le contrôleur de vol est un développement de Horizon Hobby, sans nom particulier. La batterie en question est une Lipo 3S 11,1V de 800 mAh présentée dans un boîtier qui ressemble à une cartouche d’imprimante à jet d’encre.Vous l’aurez compris, cette batterie est de type propriétaire : elle ne partage sa forme avec aucune autre batterie du marché, et ses quatre connecteurs sont inédits. Horizon Hobby fournit une station d’accueil destinée à la recharge, à brancher sur le secteur. Comptez environ 45 minutes pour obtenir une pleine charge. L’avantage ? La batterie est facile à insérer dans l’appareil. L’inconvénient ? Il faut impérativement acheter cette batterie auprès de Horizon Hobby. Elle est commercialisée un peu moins de 25 €. Un bon point : lorsque la batterie est installé, l’Inductrix 200 n’est pas encore sous tension. DSC_0010-600Il faut appuyer sur l’interrupteur à l’arrière de l’appareil, qui se double d’une diode, pour l’allumer. Le poids ? Il pèse 109,9 grammes sans sa batterie, laquelle ajoute 74,2 grammes. En ordre de vol, il pèse donc 184,1 grammes.

La partie vidéo

L’Inductrix 200 est doté d’une caméra FPV : elle filme et envoie les images en temps réel au sol, via la technologie 5,8 GHz. Il s’agit de la BLH9011, une version différente de la caméra VA1100 (testée ici), sans doute plus proche de la SPM VA2510 (vue ici), mais avec une forme différente et sans l’antenne à polarisation circulaire. Elle émet avec une puissance de 25 mW, donc compatible avec la réglementation française, sur 7 fréquences de la bande F (airwave). Dommage, cela n’assure pas la compatibilité avec les fréquences Raceband d’ImmersionRC. DSC_0052-600Pour changer les fréquences, il suffit d’appuyer sur le bouton à l’avant de l’appareil. La caméra est montée sur une plaque isolée des vibrations par un amortisseur en caoutchouc, et sur une charnière qui lui permet de prendre un angle vers le bas ou vers le haut, de 30° environ. Notez que lorsqu’on incline la caméra, on effectue aussi, sans le vouloir, une pression sur le bouton de changement des fréquences. Ce n’est pas bien grave… sauf si vous volez à plusieurs et que vous « écrasez » le retour vidéo d’un pilote en vue parce que vous passez sur sa fréquence !

Version BnF

Nous avons testé la version BnF (Bind and Fly) de l’Inductrix 200. L’appareil est livré avec tout ce qu’il faut pour voler, y compris la batterie et son chargeur, mais sans radiocommande. Il est équipé d’un récepteur radio de technologie Spektrum DSM2/DSMX, il faut donc une radiocommande compatible Spektrum. DSC_0063-600Nous avons utilisé une DX6i de Horizon Hobby, une radio d’entrée de gamme, mais qui permet de prendre le contrôle de toutes les fonctions de l’appareil. Il faut environ 5 minutes pour entrer les paramètres du profil de l’Inductrix 200, en suivant les instructions du manuel, avec une erreur d’inversion de l’interrupteur D/R, mais rien de bien gênant (cela inverse les modes « Stabilité » et « Stabilité grands débattements »). Il les dispense aussi pour les radios DX6, DX7 v2, DX7s, DX7, DX9 et DX18. Si vous utilisez une radiocommande alternative comme un Devo équipée du firmware DeviationTX ou une Taranis avec un module Orange, il faudra gérer les paramètres vous-même. L’appairage de l’Inductrix 200 et de la radio est rapide. Ensuite ? Vous êtes prêt à décoller !

>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

21 COMMENTAIRES

  1. Tout d’abord merci pour ce super test ! Je crois que ce petit bijou va rapidement rejoindre ma collec ! A noter qu’on le trouve très facilement aux environs de 200€ ce qui donne un rapport qualité / prix vraiment excellent.
    Et comme d’habitude, sur rcgroups on trouve déjà tout un tas de mordus qui travaillent à corriger les petits défauts (antenne cloverleaf pour augmenter la portée, remplacement du connecteur de batterie pour mettre des lipos standard, amélioration des roulements pour diminuer le bruit…) Sur cette bonne base il y a de quoi faire !

    Merci Fred !

  2. Bravo pour cet excellent test sur cette belle machine qui est a conseiller pour tout les débutant en FPV.
    Grace aux accessoiristes et aux bidouilleurs la bécane peut vraiment devenir fantastique !! Bon c’est toujours un peu cher avec Horizon Hobby, mais c’est parfait dans les clubs Outdoor et Indoor avec un petit racer accessible a tous !!

  3. Merci pour le test. Il fait envie.

    Dommage que le prix ait augmenté entre la présentation de l’appareil (209 euros) et la dispo en magasin (279).

    Je serais bien intéressé par tes liens pour le trouver à 200 euros 😉

  4. D’après les vidéos que l’on trouve sur Youtube c’est une catastrophe ce drône l’image saute tout le temps.

  5. @ jvachez : Fais bien la différence entre le retour vidéo enregistré au sol (pour piloter en immersion) et les vidéos HD filmées à bord (pour obtenir de belles images).

  6. Il y a une petite faute au début, tu as écris hélic au lieu d hélicE.
    Sinon merci Fred pour ce super test.

  7. Je trouve que l’appareil propose pas mal de choses -très- intéressantes. Comme je suis branché vidéo, je pense qu’il faut impérativement le doter d’une caméra digne de ce nom. S’il y a un moyen de brancher des batteries standard, moyennant un petit bidouillage, je trouve que ça ferait l’appareil parfait. Sachant que le Hubsan est déjà pour moi une petite merveille.

    Merci pour le test!

  8. PEtit avis contradictoire, une fois n’est pas coutume…
    J’ai pu essayer le petit inductrix 200 ce lundi au gymnase, et je dois avouer avoir été plutôt déçu :/
     
    Dans les points positifs:
    – c’est un produit plutot unique sur le marché: vraiment rtf, tout petit, brushless, kit fpv fourni et installé, et entièrement carrenné, la plupart des concurrents peinent à rassembler ne serait-ce que deux de ces critères à la fois…
    – Le kit fpv plutot bien pensé avec la camera inclinable, la qualité est correcte, rien à redire…
    – Le concept du multi carrenné pour la securité et pour pouvoir repartir plus vite en vol est top, testé et aprouvé avec le “petit inductrix”, je n’ai pas (encore) pu experimenter si le grand avait la meme rsiliance aux crash, mais c’est vraiment un des points positifs majeurs du modèle
     
    En poins “discutables”:
    – le prix est certes un peu élevé, mais pas entierement délirant au vu du positionnement unique et du matos embarqué, un prix public autour de 230-240€ aurait été plus juste mais bon… cela dit visiblement on le trouve a moins que cela en cherchant un peu donc bon…
     
    Dans les points négatif:
    – Batterie propriétaire.. ca a été dit, re-dit, mais vraiment c’est assez genant… en plus elle est plutot lourde, et n’integre pas pour autant des goodies du type “led de niveau de charge” qu’on peut trouver sur d’autres modèles… une vraie erreur de casting pour le coup…
    – Le comportement en vol… et là c’est ce qui m’a le plus surpris, car je suis généralement plutot fan des produits Horizon sur ce point (en multi comme en avion et hélico…). les deux modes stabilisés sont atroces, un gaz bridé, des débattements de grand mère rachitique, et le multi qui avance à la vitesse d’une limace au grand galop… et en fpv c’est encore plus sensible, on se traine, c’est loooong… passerait encore si ce n’etait que le premier mode “debutant”, mais l’intermediaire est quasi identique… le mode “expert” quant à lui est très curieux: le pitch/roll est très sensible alors que le yaw est ultra-lent, la machine ne parait pas “lockée” sur les axes, tout cela est assez laborieux à piloter (cette fois c’est en revanche un poil mieux une fois en fpv, mais pas top tout de meme…)
     
    Bref, je partais plein de bons ç-priori, mais les premières secondes de vol ont été une douche froide, la faute à une sensation de vol très frustrante et assez floue
    C’est dommage car sur le reste le produit semble plaisant, on peut imaginer palier a certains defauts en bidouillant un peu (ex: la batterie), mais à moins de changer la carte mère principale (cad l’essentiel du modele), ce comportement ne changera pas
    On se retrouve tout de meme au bout du compte un modèle qui reste recommandable a des débutant, pourquoi pas, meme si à mon sens ils s’amuseront bien plus avec un 180qx+VA1100 ou equivalent, dont le comportement est bcp plus “sain”, a un prix inferieur, et en restant pas bcp plus dangereux du fait de ses moteurs à charbon réductés

  9. @Fabien T : Ok, avis très intéressant ! 🙂
    Je reste sur mon excellente impression en vol, aussi bien en normal qu’en acro. Evidemment, on est loin de la vitesse d’un racer, mais ce n’est pas le but. Comme les Nanoracers, l’Inductrix 200 est fait pour un décor à sa taille. Si tu l’as essayé dans le gymnase, tu as du te sentir vite à l’étroit. Il faut des gates pour calmer le vol. En extérieur, il se débrouille bien (cf la vidéo, je me suis vraiment amusé). Sa stabilité en extérieur et sa rapidité n’ont tout de même rien à voir avec celles du 180QX… Mais surtout, il est prévu pour les vols en intérieur alors que le 180QX en intérieur vieillit vite… Je maintiens que c’est une machine extra pour les débutants. Les autres se tourneront vers de vrais racers, forcément 🙂

  10. Bah justement le gymnase m’a paru très grand pour le coup tellement j’avais l’impression de me trainer… après, mon étonnement n’etait pas tellement sur la vitesse (c’est une cible débutant avant tout, pas la peine de s’attendre aux perfs d’un racer c’est clair), mais plutot sur la stabilité et le feeling en vol, j’ai trouvé ca très “cotonneux”, pas du tout locké, j’avais l’impression de faire de la mayonnaise aux manches en permanence, pas du tout agréable
    Peut-etre un reglage de la radio mal foutu, je ne sais pas, mais du coup je n’ai pas été convaincu
     
    Cela dit, en environnement vraiment restreint (appart, jardin, course d’obstacle, …) je pense qu’il peut etre vraiment fun et efficace
    Simplement pour cet usage je persiste a croire qu’un petit modele brushed avec une FC digne de ce nom (ex: nanoqx, ou le nano racer, ou autre equivalent DIY équippé d’une micro scisky par exemple) fait aussi bien voire mieux, pour moins cher, et avec plus de plaisir de vol (prise d’angle en stabilisé plus franche, mode acro mieux locké, …) … reste bien sur a l’inductrix l’avantage du carenage …
    Un Inductrix brushed en 110-120 ou 180 m’sieur Horizon siouplé? 🙂
     
    Bon du coup je retenterais probablement l’experience dans les semaines a venir pour confirmer, mais voilà… 🙂

  11. Avec la FC du 180QX siouplé aussi, hein… pas le machin qu’ils nous ont mis là, qu’on dirait presque du hubsan mais sans les débattement (oui j’exagère un poil :p)
    Et des FET de 6A dessus pourqu’on puisse y mettre des vrais moteurs…
    Quoi noel c’est passé déja? 🙂

  12. @ Fabien T.
    Des vrais moteurs s’appellent brushless! Sinon, je vais chercher ma pèle pour trouver du charbon afin de changer ceux des moteurs, ces moteurs qui s’appellent brushed.
    Pour la radio, le mieux et de commander un BNF, après on change les réglages comme on veut!!!

  13. Est de commander… Pardon
    Si j’ai une critique à faire, il concerne le châssis plastique qui casse au premier choc!!! Vivement que rakon s’y penche!!!!

  14. Salut,

    Bon,c’est définitevement le quad pour s’amuser partout !
    En cas de casse,ça se répare avec une colle PVC rigide.
    Si certains le trouvent mou,il faut passer un petit peu de temps sur la radiocommande ( dual rate et expo ),il est même possible,en mode Stabilité vert,de créer un mode similaire au Rattitude CC3D.
    Il suffit de programmer la radiocommande , Mixing est notre ami : comme en Rattitude,les sticks à x % font passer la machine en mode Agilité rouge, pas belle la vie ?
    Ma fillotte ne veut pas piloter les 250 en FPV,l’inductrix oui !

  15. Bonjours,

    j’ai fait l’acquisition de ce drone récemment et j’en suis pas déçut ! :p
    Je suis particuliérement bluffé par la taille mini de ce drone : il fait vraiment la même taille que un X4.
    Du coup, pour l’intérieur, c’est le top. Surtout que niveau perf, il est bien mieux que le x4 sur tout les points.
    Et en extérieur, la grosse motorisation permet de faire de belle sortie.

    Puis je suis étonné également par la porté de l’émeteur vidéo, bien qu’il fasse que 25mW et n’a même pas ”d’antenne”, on peut passer derrière des obstacles sans probléme. Là où d’autres émeteur vidéo de la même puissance passerait pas du tout.

    Bref, vraiment sympas ce drone ^^. Par contre oui, il coûte assez cher, surtout quand on a pas déjà une télécomande spektrum…Sinon la batterie, bien que propriétaire, offre une bonne autonomie (7-8min) et coûte pas excessivement cher donc ça va.

    Par contre, un dernier petit défault subsiste : il fait énormément de bruit ! Et le son des hélices est particuliérement aigue, ce qui casse les oreilles quand on le fait voler assez près ou en intérieur dans la même pièce où l’on se trouve ^^.

  16. Finalement, pas terrible la batterie d’origine.
    Au bout d’une trentaine de vol, elle commence à gonfler et perd pas mal en pêche. Ce qui infecte directement l’autonomie (7-8min au début, 4-5min maintenant…).
    Donc elle vraiment de mauvaise qualité, et pour le prix (25 euros pièces), c’est vraiment le gros point noir de ce drone, dommage…

    -Du coup, j’ai dégainer mon fer à souder, j’ai souder un branchement dens, et une lipo 3s 1000 mah 25c à 10 euros.
    Le tout vol très bien et l’autonomie est même légerement mieux (7-8 bonnes minutes ).
    Même si il y a un peu plus d’inertie (+20g de poids), la pêche est au rendez-vous :).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.