Flash Biologistic

11
1215

sysveo-02Les livraisons par drones débuteront en 2017 en France ! Oubliez Amazon et ses effets d’annonce, la raison d’être de la flotte de Flash Biologistic est beaucoup plus sérieuse. Cette société est spécialiste des livraisons urgentes dans différents domaines, dont la santé, notamment avec des solutions de transport de produits réfrigérés à des températures contrôlées. Elle a rejoint le consortium Drone For Life, qui regroupe le CHU de Bordeaux, Abbott, BeTomorrow, Sysveo, l’Agence régionale de santé Aquitaine, la DSAC-SO et Aetos.

Vols autonomes

Le drone Stork-X8, développé par Sysveo, est prévu pour effectuer des vols entièrement automatisés, en empruntant un couloir aérien spécialement prévu pour les opérations. sysveo-01Le but est de transporter des colis médicalisés en milieu urbain, entre les différents établissements hospitaliers, pour accélérer les livraisons de médicaments, les envois d’échantillons biologiques à analyser. L’appareil transporte un packaging isotherme de Flash Biologistic. Il s’agit d’une sacoche dont la température est contrôlée à distance, avec une surveillance en temps réel, indispensable pour que les échantillons arrivent à bon port sans écart de température. La société prévoit un système de transport au sol en backup 24/24 au cas où les conditions météorologiques ne permettent pas le vol. Les premiers essais ont déjà été menés, les tests en situation seront menés cet été 2016 au CHU de Bordeaux, avec une commercialisation définitive de l’outil en 2017. Le site web officiel de Flash Biologistic se trouve ici.

11 COMMENTAIRES

  1. Entreprise louable, mais plus que difficile à mettre en oeuvre!

    Si ce truc tombe avec des échantillons de sang potentiellement contaminé, des traitement strictement controlés ou d’autre pièce biologique… c’est scandale assuré!

    Quand on voit toutes les précautions que l’on doit prendre et toutes les normes que l’on doit respecter pour transporter des échantillons biologiques, je ne vois pas comment on peux les adapter a du transport automatisé!

  2. @ BBen : Ce qui est intéressant avec Flash Biologistic, ce qu’ils sont justement spécialisés dans ce type de transport, avec des outils classiques, depuis plusieurs décennies. Ils ont donc une expertise du risque, des moyens à mettre en oeuvre, des limites, et de la réglementation…

  3. Oui, j’ai bien vu, ils font dans le transport express, pas que dans la santé!

    La problématique vient de la gestion des événements indésirables/graves, dans l’espace publique. Dans le cas de transports automatisés, il n’y a pas d’opérateur pour les gérer et appliquer les procédures adéquates, ils sont, par définition, à distance (même si pas trop loin).

    En outre, dans le transport de matériel biologique, on est obligé de le soustraire autant que faire ce peux du publique (par exemple, qui semble évident mais bon, pas de transport en commun). Or là tu as un objet qui va survoler l’espace publique, et potentiellement tomber dedans, et tu n’auras quasiment pas de barrière avec le publique – ou alors solution très onéreuse en charge utile.

    Alors attention, je ne critique pas l’ambition, je trouve que le concept est attrayant, mais je suis très curieux de voir comment ils vont satisfaire à toutes les exigences de cette modalité de transport, ou comment la réglementation va s’articuler autour (voire peut être un peu au forceps).
    Je trouve ça ultra intéressant l’émergence des nouvelles technologies dans les pratiques communes.

  4. Leraver> eh oui, encore une boite qui se dit fabricant et qui ne fait que revendre des chinoiseries…

    Puis le choix d’un hexa lourd pour faire du transport…

  5. @ BBen : Côté réglementation et survol du public en autonome, la DSAC est partie prenante du projet. Les réflexions ont donc été menées en amont…
    Effectivement, ce projet fait partie des ceux qui bousculent un peu les choses établies. Je pense que c’est une excellente chose, et que cela permettra d’en tirer de très nombreux enseignements d’ici à la mise en service commerciale.

  6. C’est fous cette manie de critiquer des choses innovantes. L’innovation n’est pas dans le châssis, n’importe qui est capable d’assembler 4 tubes et 2 plaques. Je pense qu’ils ont développer leur propre contrôleur de vol et un système de sécurité tant pour le contenant que pour la chute. L’idée est pour une fois dédié aux vies humaine et non au loisir ou à la surveillance. Moi je dit bravo…

  7. Les drones « super coursiers » Sysveo et Drones for Life permettent d’acheminer en un temps record des prélèvements ou médicaments n’est-ce pas là l’essentiel…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.