SteadiDrone Mavrik

6
511

steadidrone-mavrik-02Vous aviez découvert les Qu4d et Qu4d X il y a quelques mois (voir ici), voici le Mavrik qui vient compléter la gamme de SteadiDrone. Destiné aux professionnels, il reprend le principe d’une structure pliable de ses petits frères. La mise en place des bras moteurs en fibre de carbone et aluminium est prévue pour ne prendre que quelques instants – la technologie a été appelée « Rapid Deploy ».

Mais encore ?

steadidrone-mavrik-05L’appareil est doté d’une nacelle stabilisée brushless prévue pour plusieurs modèles de caméras et d’appareils photo numériques, avec ou sans objectifs grand format. Elle est orientable vers le haut et vers le bas (tilt) à 180°. 90° vers le bas pour les prises de vues à la verticale, 90° vers le haut pour l’inspection d’ouvrages. Parce qu’elle est placée à l’avant de l’appareil, sa vue n’est pas bloquée par le canopy. La trappe pour la batterie est montée sur un rail, elle peut être adaptée à la taille de la batterie. Le canopy est prévu pour être résistant, équipé de diodes, d’un interrupteur de sécurité et d’un connecteur USB. Il peut être retiré rapidement pour avoir accès aux composants électroniques. Les pieds de l’appareil peuvent être ôtés et remis rapidement sans recourir à des outils. Les bras sont prévus pour être équipés de 4 moteurs supplémentaires pour devenir un appareil X8.

Et dedans ?

steadidrone-mavrik-10On trouve un contrôleur de vol Pixhawk de 3DRobotics au cœur du Mavrik, qui offre les fonctions « Follow Me », « Loiter » pour rester tout seul en place, Return To Home pour revenir tout seul à son point de décollage. Il profite aussi des fonctions de vol automatique reposant sur des points de passage (waypoints). Les moteurs sont des brushless de 600 Kv pilotés par des ESC 25A, le tout animant des hélices de 14 pouces. L’engin est prêt à décoller : il est fourni avec une radiocommande Taranis en 2,4 GHz, une batterie Lipo 4S de 8000 mAh, un chargeur, un testeur de batterie et un équipement de transport avec une poignée. Le poids est de 2,2 kilos sans batterie, avec une charge possible de 800 grammes. De moteur à moteur, l’appareil mesure 77,7 cm de largeur, 50 cm de longueur entre l’avant et l’arrière et 20,5 cm avec ses pieds. Replié, il ne mesure plus que 22 cm de largeur, passe à 58,5 cm de longueur, et seulement 11,2 cm de hauteur. Parfait pour le transport ! Le prix ? $4999 pour la version RTF de base. Comptez $500 de plus pour passer en X8. La batterie supplémentaire est vendue $125. Le site officiel de SteadiDrone se trouve ici. Pour info, le manuel de l’appareil est disponible ici.

La vidéo officielle

SteadiDrone MAVRIK from SteadiDrone on Vimeo.

D’autres photos

steadidrone-mavrik-06

steadidrone-mavrik-00

steadidrone-mavrik-04

steadidrone-mavrik-03

steadidrone-mavrik-01

steadidrone-mavrik-09steadidrone-mavrik-07

steadidrone-mavrik-08

steadidrone-mavrik-11

6 COMMENTAIRES

  1. “technologie rapid deplay” de simple crochet comme sur les chassis Tarot rien de plus.
    Cher payé le chassis ultra simpliste de surcroit

  2. “…caméras et d’appareils photo numériques, avec ou sans objectifs grand format…”
    Ma question est: Comment ce pratique rapidement et serieusement l’équilibrage avec le Quad ?

    Tres beau produit (contrôleur de vol Pixhawk de 3DRobotics – j’aime !) RTF de surcroit.
    le prix (5000dollars!) à mon humble avis, va freiner le début de carrière de ce quad pour professionnels de l’image.

  3. les gens qui ont conçu cela ont ils pris en compte qu’un Nex ne pese pas le même poids qu’une GoPro ? car à la vue des illustrations CAO je m’inquieterai

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.