Hélices 3D pour Blade 200QX (1)

17
703

Dsc_0035-600Vous le savez, le quadricoptère Blade 200QX de Horizon Hobby, dont nous avons adoré le comportement, peut se lancer dans des vols acrobatiques, notamment des évolutions sur le dos. Mais il faut pour cela 3 requis. Le premier, ce sont des hélices spécialement prévues pour tourner à l’envers. Car l’astuce pour les vols sur le dos, c’est que les moteurs peuvent inverser leur sens de rotation en une fraction de seconde – mais il faut des hélices compatibles. Le deuxième, c’est une mise à jour du logiciel interne de l’appareil. Pour la réaliser, il faut connecter le 200QX à un PC sous Windows. Et pour cela, il faut la clé USB nécessaire pour relier le quadricoptère à l’ordinateur. La troisième ? Il faut oser manier l’appareil pour les vols en 3D. C’est petit challenge, le même que pour les vols dos avec des hélicoptères radiocommandés. L’outil de mise à jour et les hélices nous ont été fournis par la boutique en ligne Arcadrone, qui nous avait déjà très gentiment donné le Blade 200QX (181,50 € chez eux, en mode BnF, c’est à dire sans radiocommande).

Les hélices…

Dsc_0042-600Nous l’avons vu, il faut des hélices spécialement prévues pour les vols en 3D. Leur particularité ? Le bord d’attaque, c’est-à-dire la partie à l’avant de l’hélice… se trouve des deux côtés, puisque le principe des vols dos, c’est d’inverser le sens de rotation des moteurs. Elles sont donc symétriques, et légèrement plus longues pour améliorer leur portée. Certains bricoleurs ont réussi à transformer des hélices normales en hélices 3D. Je ne vous conseille pas la manipulation à moins d’être habile de vos mains. Notez qu’il existe aussi des hélices Sport. La différence ? Ces dernières permettent de voler sur le dos, mais sans réel apport de puissance. Les hélices 3D donnent beaucoup plus de punch pour les évolutions en 3D. Au détriment de la batterie, qui ne dure pas plus de 4 minutes, et de la maniabilité : l’appareil est beaucoup plus nerveux.

Le montage des hélices

Dsc_0055-600Il ne pose pas de problème particulier, mais il faut savoir que l’outil noir en plastique livré avec le Blade 200QX, destiné à retirer les écrous des hélices, s’use très rapidement. Rien de plus normal, les frottements du plastique sur du métal lui sont fatals. Pour retirer les écrous, préférez l’usage d’une pince ! Les hélices 3D sont livrées avec un écrou et une rondelle de fixation. A moins de perdre les pièces des hélices normales, vous n’en aurez pas besoin, écrous et rondelles s’adaptent aux hélices 3D. En 5 minutes, vos hélices sont en place. Il vous en coûtera 12,90 € pour un pack de 4 hélices chez Arcadrone. Un conseil ? Prenez-en plusieurs, les évolutions 3D ne sont pas de longs fleuves tranquilles…

Le flashage du firmware

Dsc_0030-600Il vous faut un PC sous Windows – ou un Mac en émulation Windows -, puisque le petit logiciel proposé par Horizon Hobby pour flasher le firmware ne fonctionne qu’avec le système d’exploitation de Microsoft. Il faut aussi acquérir le câble USB de mise à jour, le même que celui destiné au Blade 350QX. Prix : 16,40 € chez Arcadrone. Le logiciel se trouve ici, en libre téléchargement. Dans l’archive se trouvent un document PDF avec les instructions, le logiciel pour Windows et le fichier « 200QX Aerobatics Mode.bin ». Lancez le logiciel, pointez vers le fichier bin après avoir cliqué sur Choose File. Img_1155-600Branchez le connecteur USB sur votre PC. Après quelques secondes, le logiciel devrait indiquer tout seul le port sur lequel il a détecté le connecteur. Branchez la prise plate à 3 trous sur la broche à 3 dents du Blade 200QX. Le fil orange doit être à gauche, les contacteurs métal vers vous. Cliquez sur Wait For Device and Upload Firmware. Ensuite, branchez la batterie – vous n’avez pas besoin d’allumer la radiocommande mais maintenez tout de même l’appareil au cas où. Le logiciel devrait détecter automatiquement la connexion, envoyer le firmware et terminer… pas un message d’erreur ! « Device did not respond in timely fashion ». Soit « Le périphérique n’a pas répondu à temps ». Passez outre ce message peu accueillant : la mise à jour est faite ! Vous pouvez tout débrancher et remiser le câble USB (jusqu’à la prochaine mise à jour).

3d-03 3d-02

3d-01

Il ne reste plus qu’à décoller ! Et à comprendre ce à quoi correspondent les nouveaux modes. La suite de la découverte du mode 3D du Blade 200QX, c’est pour tout bientôt…

D’autres photos

Dsc_0028-600

Dsc_0041-600

Dsc_0045-600

Dsc_0050-600

Dsc_0039-600

Dsc_0062-600

Dsc_0067-600

Dsc_0068-600

17 COMMENTAIRES

  1. et n’oublie pas les lunettes FPV pour voler sur le dos en immersion, on sait que tu peux le faire !!!

    Par contre les petits patins de “moquette” sur le dos c’est pour faire croire que tu n’as pas la maîtrise totale ou pour équilibrer le 200 QX ?

    Tiens cadeaux je te met une vidéo qui explique bien tout et regarde la fin comment le gars se pose

    http://www.youtube.com/watch?v=bA_0nnvyisc

  2. Pour info, certains utilisateurs ont signalé sur rcgroups avoir eu des cas d’écrous qui se dévissent lors de vols en inversés.
    Les écrous qui maintiennent les hélices ont un filetage adapté à la rotation dans le sens normal. Mais lorsque les moteurs s’inverse seule la rondelle à dent empêche l’écrou de se dévisser.
    Il faut donc bien serrer l’écrou (à la pince comme conseillé) ou bien utiliser du frein filet faible pour empêcher les écrous de se dé-serrer. 😉
    Bon vol.

  3. Héhé, merci 🙂
    Pour le FPV, c”est foutu, j’ai cramé le module 600 en essayant de l’alimenter par les 3 pins caméra du 200QX 🙁 Les autres paires émetteur / caméra que j’ai son trop lourds pour le 200QX…
    Sinon les patins, ce sont les amortisseurs anti-jello pour la Mobius 😉
    Ok, je vais tenter l’atterrissage à l’envers 🙂 🙂

  4. Pfiou, je l’ai découvert à mes dépends. Heureusement, j’étais à l’endroit (mais moteurs à l’envers) quand l’écrou s’est barré… Je vais rajouter une mention au serrage d’écrou dans la 2e partie 🙂

  5. prends l’emeteur avec toi il est peut être pas mort si tu veux je jetterais un oeil dessus.
    De toutes façons j’ai prévu de mettre en ligne un article ce week-end pour te mettre la pression pour voler sur le dos 🙂

  6. mouaaaaaaaaaaaaa +1 ahahhaha

    Bon c’est vrai que la clé d’origine est vraiment naze on peut pas serrer ou alors si on sert de trop on plus desserer les hélices 🙁

  7. Arf désolé d’être arrivé trop tard … et ça vole moins bien sur 3 hélices 🙂

    Honnêtement avec un peu de frein filet faible (loctite 222)
    ou du silicone sur les écrous, perso je serais tout de même plus serein en vol 😉

  8. J’avais pas pensé aux patins pour l’anti jello.
    Dans la même idée (dans mon cas c’était pour maintenir une lipo trop large à plat) j’avais mis 6 points de silicone régulièrement espacé :
    http://www.casimages.com/i/141005072114403289.jpg

    L’intérêt est qu’ils n’obstruent pas les arrivées d’air pour le refroidissement des ESC (d’ailleurs j’ai ajouté une arrivé d’air à l’avant). Toujours sur rcgroups, certains “acharnés” ont cramés des ESC.
    Heureusement l’hiver arrive 🙂

    Sinon perso pour maintenir ma Mobius “en mousse” j’utilise une cale en mousse.
    Ca permet de la maintenir à l’avant par dessous hors champs des hélices et de régler l’angle de prise de vue 😉
    – la cale en mousse : http://www.casimages.com/i/141005075558746258.jpg
    – vue avant : http://www.casimages.com/i/141005075748492010.jpg
    – vue latérale : http://www.casimages.com/i/141005075814286604.jpg

  9. Je confirme, les petits patins ne servent a rien dans le cas d’un aterrissage viril (mais correct) sur le dos 😉

  10. Pffff. Je POURRAIS serrer les écrous avec du scotch. Mais je ne le fais pas. Alors la pince, c’est déjà une avancée majeure 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE