Small UAV Coalition

7
142

usacongressLe géant américain Amazon poursuit ses efforts pour développer son activité de livraison par drones. Le principe est simple : puisque les lois ne permettent pas de le faire… changeons les lois ! L’idée pourrait faire sourire, mais ce serait sans compter sur les sommes colossales qu’Amazon est capable de dépenser en lobbying auprès des responsables politiques nord-américains. Pour s’assurer le soutien de l’industrie, Amazon vient de lancer la Small UAV Coalition. L’américain 3DRobotics, le chinois DJI et le français Parrot ont d’ores et déjà annoncé leur participation. Le tout a été décrit par le journaliste Mike Snider, dans les colonnes de USA Today.

Présence dans les bons couloirs…

smalluavcoalitionLa Small UAV Coalition est destinée à faire la promotion des vols de drones à titre commercial aux Etats-Unis. Une activité qui requiert l’aval de la FAA (Federal Aviation Administration) en charge de l’espace aérien, de la FCC (Federal Communications Commission) qui s’occupe des questions radiofréquences. Sans oublier celui de la White House Office of Science and Technology Policy qui a en charge la gestion de la vie privée. Chris Anderson, de 3DRobotics, explique que « ce groupe a pour volonté de représente l’usage commercial de drones, en établissant un code de conduite et en éduquant le public au sujet des bénéfices de la technologie ». En d’autres mots, la Small UAV Coalition va intensifier le lobbying dans les couloirs des administrations nord-américaines, y compris à la Maison Blanche et au Congrès.

Des moyens !

amazonprimeair001La coalition s’est offerte les services d’Akin Gump, un cabinet d’avocats de Washington spécialisé dans le lobbying. Les premières déclarations sont celles de Michael Drobac, d’Akin Gump : « Un certain nombre de sociétés envisagent l’usage de drones à des fins philanthropiques. Ils étudient aussi les usages ludiques, la cartographie et la photographie aérienne – les possibilités sont sans limites ». C’est beau, non ? Il a ajouté : « J’imagine un monde où en sortant de chez moi, je pourrais récupérer des couches culottes pour mes enfants livrées par un drone, alors qu’un autre appareil se présente avec ma pizza. J’ai une vision du monde très optimiste ». Le business des livraisons en drones va-t-il faire le bonheur des marchands de lance-pierres ? Nous vivons dans le même monde que les lobbyistes, et c’est parfois un souci…

Source : USA Today

7 COMMENTAIRES

  1. Money Money …. quand tu diriges le monde !

    Voilà résumé les grands qui se font du beurre sur notre dos, et les autres n’ont qu’à crever …
    Quand Amazone imposera son point de vue, les petits artisans et tous ceux qui se battent au quotidien pour faire avancer notre loisir n’auront plus qu’à se plier au dictât des “gros” et dire Amen …

  2. Les “gros” servent la soupe populaire et comme elle est populaire elle doit être généralement insipide pour plaire à tout le monde (en gros : c’est de la merde parce que la merde c’est quelque chose que chacun a en soi 😀 et qui nous est donc familier et qui sera plus facilement assimilé). L’artisan, lui, il a la possibilité de créer quelque chose avec une saveur bien particulière que l’on ne trouvera que chez lui 😉 Un petit artisan peut emprunter un chemin étroit, ce que ne peut pas faire un gros 😉 Je pense que les gens en ont marre de bouffer comme tout le monde, ils ont envie de retrouver des saveurs, ce que les géants ne peuvent offrir car pour eux offrir un menu à la carte demande trop d’efforts et n’est pas assez rentable 😉 Les géants ont donc des faiblesses qu’il faudrait exploiter 😉 Dire “Amen” ? Jamais de la vie…

  3. En clair, pour combattre les géants, il faut S’INDIVIDUALISER (ne pas vouloir faire comme tout le monde) et se spécialiser dans un domaine bien précis avec un “secret de fabrication” (quelque chose qui est indéchiffrable par autrui de telle manière qu’il ne pourra pas copier ce que vous faites). Ce secret, soit vous le transmettrez uniquement à vos descendants qui assureront la continuité de ce que vous faites après votre départ ou soit il vous accompagnera jusque dans votre tombe… Si vous observez bien ce qui se passe, le système encourage d’ailleurs les gens à se mettre à nu (nouvelle télé réalité d’ailleurs à ce sujet) pour que tout soit dévoilé et que plus rien ne puisse être caché… ainsi, ils n’auront aucun mal à voler votre savoir faire…

  4. OUAHHHH ! HeliMicro devient Maxi-Philo et
    cela une semaine avant la rentrée !
    Mais nous sommes tous sur la même longueur d’onde et vive ceux qui défendent et font vivre l’originalité au sein de notre loisir préféré !

  5. Je pense qu’une sorte de livraison automatisée arrivera tôt au tard !
    Avec des drones, y’a quand même encore pas mal de problèmes à résoudre. Notamment comment il va faire le code de mon immeuble, prendre l’ascenseur et venir sonner chez moi !!! J’imagine la tête de mes voisins qui voudraient prendre l’ascenseur au même moment !
    Et les problèmes d’interceptions possibles, pour vol. Par contre les problèmes de collisions, me paraissent facile à résoudre.

  6. Oui, j’imagine facilement qu’il y aura des applications valables pour les livraisons en drones. Les endroits difficiles d’accès, les sites industriels. Mais la livraison pour les particuliers, ce n’est pas pour demain. Et si ça l’est, il va falloir qu’ils trouvent des solutions solides pour éviter qu’on se transforme presque tous en Johnny Hunter 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.