Point de vue décalé et Mobius

15
1488

guiguimobius-01Fatigué des vidéos classiques à bord de votre multirotor ? Guillaume, sur une idée de Ben, a décidé de monter sa caméra Mobius de telle manière à ce qu’elle filme par l’arrière le Porket Racer qui la porte. Une vue alternative, qui avait déjà été expérimentée sur des engins plus grands et plus puissants. Le Porket Racer et son contrôleur de vol Naze32, malgré leur taille réduite, parviennent à maintenir une bonne stabilité même si le montage oblige à voler de manière souple.

Le dispositif

Guillaume le décrit : « C’est une barre d’aluminium achetée à Bricorama de 3 cm de large et 2 mm d’épaisseur, coupée à 20 cm environ, pour un poids de 30 grammes environ. Après quelques essais, je l’ai tordue de telle sorte que l’objectif de la Mobius soit à 9 cm de la plaque arrière et à environ 3,5 cm en hauteur. photo 3-600Cette plaque en alu maintenue par un scratch puissant – pas le velcro habituel, mais celui avec des crochets sur les 2 côtés – et peut être sécurisée, sur le Porket Racer, avec un collier nylon ».

Eviter les vibrations

Attention, il ne faut pas que la barre entre en vibration pendant le vol. J’avais tenté de placer une caméra Mobius sur un Phantom avec un bâton fin. Ce qui ne s’est pas révélé une bonne idée : le Phantom est entré en vibration, le contrôleur Naza s’est affolé de la situation et a refusé de faire descendre l’appareil, qui est resté à osciller 1 mètre du sol sans possibilité de le contrôler, jusqu’à ce qu’il décide finalement de se poser lourdement, de lui-même. Il est donc impératif de veiller à éviter toute source de vibration intempestive avant de décoller, quelque soit le contrôleur de vol. De côté, de face, à vous de trouver d’autres positions pour la caméra, voire d’en placer plusieurs (ce qui permet d’équilibrer et de retrouver un centre de gravité mieux placé) si votre multirotor est capable de porter les supports et les caméras.

Merci à Guillaume pour avoir partagé sa vidéo et son montage !

La vidéo

D’autres photos

guiguimobius-02

photo 1-600

photo 2-600

La version de Ben avec des amortisseurs anti-vibrations...
La version de Ben avec des amortisseurs anti-vibrations…

15 COMMENTAIRES

  1. Super rendu,mais il ne faut pas hésiter à pousser sur le manche car la PR devient vraiment “molle” en marche avant, même peut être ce programmer un switch pour avoir plus de réactivité sur le PITCH !

    En dernière modifs , nous avons même mis des dampers pour éviter l effet jello!

    Bon vols
    Ben

  2. Merci 🙂
    Je viens de rajouter une photo de ton dispositif (je n’avais pas réussi à le faire dans le TGV quand Guillaume me l’avait envoyée)…

  3. Super article, merci Fred! 😉
    Pour ma part, comme on peut le voir dans la vidéo, je n’ai constaté aucun jello, car la barre est totalement solidaire de la machine.
    Il ne reste plus maintenant qu’à essayer sur le côté à droite, à gauche, de devant, de derrière, et du dessous… ;-)))

  4. Encore un article original. Merci Fred de partager cette idée !

    @Guillaume : tu es un grand malade !

    Bons vols à tous, Naelys.

  5. Très intéressant et pour une foi, on parle enfin pilotage avec plusieurs mini-caméras sur un petit drone (Presque une Première !)…Heu! multirotor pour les civils du coin ???

    A force de parler des Articles de Loi, on en oublie presque d’apprendre à piloter son engin à hélice… Pour éviter d’avoir de mauvaises surprises et j’en parle en connaissance de cause comme toi fred, il faut bien connaitre son matériel et surtout apprendre à bien respecter les procédures d’initialisation de l’électronique (qui peut en cas vibrations excessives et autres surcharges de poids, ne plus rien contrôler DU TOUT !!!)

    …Donc Première Règle de base APPRENDRE A PILOTER sur tous les axes son engin en extérieur comme en intérieur à bas régime et dans toutes les conditions météos avant de jouer les kadors et d’envoyer la sauce avec sa petite nacelle brushless…Et de se fracasser sur la toiture du voisin (un grand classique des crashs de débutant et même de certains pros…On ne citera personne).

    Pour ceux qui voudraient aller plus loin…APPRENDRE A DEMONTER ET REMONTER son drone, ce qui permet de comprendre comment il fonctionne de l’intérieur et notamment pourquoi certains capteurs se dérèglent subitement (parfois un simple autocollant mal placé peut perturber gravement la sécurité de votre vol…Et ouais ça parait débile comme remarque et pourtant !!!???

    Et attention à certaines sources électro magnétiques diverses qui peuvent modifier sérieusement le comportement de l’électronique et donc être un danger en vol…Comme les militaires, bien OBSERVER son site de vol et toujours faire DE LA RECONNAISSANCE A PIED ou en VOITURE afin de ne pas se retrouver devant un obstacle imprévu au dernier moment…ça parait con comme remarque mais ceux qui font du multirotor volent bien souvent en dehors d’un terrain de modélisme…Ayez l’OEIL bien ouvert !

    Pour en revenir aux caméras…Comme l’a si bien dit Fred, tester bien votre BRICOLAGE qu’il soit amateur ou professionnel…car l’ajout de poids supplémentaire ,infime soit-il, modifie TOUJOURS le comportement de vol de votre 4 hélices…Donc mollo aux commandes…

    Le seul drone que j’utilise avec une mobius et qui ne perturbe quasiment pas son comportement en vol, c’est le blade 200 qx avec lequel je tire des sacrées accélérations plein pot (petite confidence du papier bulle sous la caméra et du gaffeur – les deux armes ultimes contre les vibrations et éviter l’embonpoint de l’appareil)…

    Vu le joujou en plastique, Je m’incruste un peu partout sans attirer les foudres des forces de l’ordre comme un gamin avec son petit hélico de chez Picwic !!! A bon entendeur…MAIS JAMAIS AU-DESSUS DES GENS.

  6. Oh yeah 🙂
    Démonter mes machines, à l’aiiiiise.
    Remonter ? Tu veux dire avec toutes les pièces ? Et qui fonctionne toujours ? Non parce que bon 😎

  7. Oh que si Mister Fred…Je ne suis pas plus bricoleur que toi, mais aujourd’hui, plus de soudures…j’ai démonté le 200 qx de A jusque Z et de Z à l’Infini…ou presque ! Et c’est reparti comme en 40 ???

    C’est aussi là que l’on se rencontre si l’électronique est fragile ou pas !!! Dans mon cas sur ce type de petit blade : un contrôleur de base et un esc…Bref deux cartes et c’est tout ! Le reste quatre moteurs qui se clipsent…En fait rien de très compliqué pour réparer…Et très peu de vis à enlever…J’ai même changé deux fois la coque…Par contre c’est là qu’on voit que ça coûte bien cher toutes ces petites pièces rassemblées au total finalement !

    Sinon pas de réglage supplémentaire lors de la remise en vol…si ce n’est de bien respecter la procédure d’initialisation de l’électronique et de vérifier à basse altitude si les commandes répondent correctement…Et de se poser illico au moindre signe qui paraitrait suspect (bien souvent on a mis les hélices pas dans le bon ordre en général !).

    ça parait évident mais bien souvent les crashs peuvent être évités à 95 %…Comme les batteries déchargés au trois quart que l’on réutilise ou encore dans des zones de brouillage électronique voire magnétique (très fréquentes en zone urbaine) qui perturbent les capteurs un moment ou à un autre.

    La vrai(e) défaillance électronique hormis voler au nord ou sud magnétique est très rare même avec nos joujous chinois en plastique d’aujourd’hui…Seule l’humidité, la corrodation des circuits, le sel en mer…Et encore !

    Sinon à quasi 100 %, C’est notre inexpérience du Matos et surtout du Pilotage qui nous causent TOUS CES PROBLEMES…sans parler de la “connerie humaine” en forte augmentation ces derniers temps de croire que l’on peut tous se permettre avec un tel engin en vol…Je précise que l’on soit amateur et même professionnel.

    là dessus, on pourrait réécrire le Monde à jamais.

  8. Si tu veux piloter, passer dans des espaces très étroits, avoir des sensations, mais aussi monter, démonter, le Porket Racer est fait pour toi (je précise que je ne suis pas actionnaire, mais juste un utilisateur satisfait).
    C’est vraiment un quad extraordinaire, maniable, rapide et quasi indestructible. Et ce n’est pas trop compliqué à monter. La preuve? J’y suis arrivé! 😉
    Bon, il est vrai qu’on y arrive grâce aux échanges d’info entre copains, chacun apportant sa petite pierre à l’édifice…

  9. @ Guillaume si non Fred Peux tu lui poser la question stp?

    La vidéo a été filmé en immersion ou FPV?
    Si il la fait en immersion, la vue de quelle camera il a utilisé?

  10. Sauf Erreur de ma part Guigui à une version ou il film en avant et en arrière (incrustation d’image)

  11. Hello, Toujours satisfait de ton Porket Racer? Tu avais une experience du fer a souder avant de le monter?
    Tu as mis koi comme cam FPV?

    Merci pour tes réponses

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.