Formation Drony

31
439

dronyformation-01Destinée aux pilotes qui désirent embrasser une carrière professionnelle dans le domaine des multirotors, la formation Drony couvre les principales notions à maîtriser. Sécurité, entretien, réglages des différents composants et pilotage sont au programme, avec la prise en main en intérieur, et en extérieur si le temps le permet, de plusieurs appareils dont un quadricoptère et un hexacoptère. Elle permet aussi d’être épaulé pour la présentation et la rédaction des divers documents nécessaires à une certification par la DGAC.

En pratique ?

dronyformation-02La formation est dispensée sur 2 jours, à Cormeilles-en-Parisis, la prochaine session étant prévue pour les 21 et 22 juillet prochains. Le prix ? A partir de 984 €. Est-ce qu’elle en vaut la peine ? Nous n’avons pas encore assisté à une formation Drony pour vous répondre. Est-ce qu’une telle formation a un intérêt pour les pilotes de loisirs qui veulent vivre de leur passion ? Oui, sans aucun doute : les pilotes qui pratiquent de manière autodidacte (c’est le cas de la plupart d’entre nous) sont souvent persuadés d’exceller… mais ils ont acquis de mauvaises habitudes, dont ils ne sont souvent pas conscients, tout simplement !

Le site de Drony pour les formations se trouve ici.

31 COMMENTAIRES

  1. 🙁 🙁 2 jours = Trop peu pour apprendre quoi que ce soit 🙁 🙁

    Désolé d’être ici négatif, j’ai pu encadrer un modéliste venant me demander secours : Il était revenu de trois jours de stage avec son drone (Base Arduicoptère)et ne parvenait pas à le faire voler. Sa machine avait été réglée et lui encadré pour la piloter. Mais une semaine après le stage, il n’était plus capable même de tenir un stationnaire …

    Méfions nous donc de tous ceux qui veulent surfer sur la vague et se faire de l’argent “facile” mais en 2 à 3 jours (même) une semaine on ne forme pas un pilote pour qu’il soit opérationnel:) 🙂
    Seul un club ou une association qui sur la durée encadre ou épaule un modéliste peut former de bons pilots …

    Economisez 1000€ et inscrivez vous auprès de gens passionnés qui sauront vous épauler et vous conseiller et prenez cette somme pour acheter du matériel correct et performant … (Conseil d’ami)

  2. le monde a été fait en un jour pourtant…Ok ! tout le monde n’est pas dieu…Disons que la mauvaise habitude est de faire du fric avec pas grand chose…Un début de preuve alors ! Par cet article ????

  3. Eh les gars…. Tout le monde n’a pas l’opportunité de passer du temps en club. Pour moi, pas de club FFAM à proximité. Donc c’est formation autodidacte. Et pour bien démarrer ou se débarrasser des mauvaises habitudes, une formation, c’est très bien. J’aurais aimé pouvoir en profiter, tiens… Ça coûte cher ? Oui. Un multirotor aussi, sur la durée… (et parfois tout de suite).
    Bien sûr que 2 jours ne suffisent pas. Mais la formation n’est pas un diplôme, elle… forme.

  4. Toute formation fait progresser, là d’accord.
    Autodidacte je l’ai aussi été (même en club 🙂 ), mais c’est au contacts des autres que l’on progresse, et aussi en se tenant informé sur des sites comme ici 🙂
    Je veux juste mettre en avant que je vois beaucoup trop de promesses, faisant croire que tout est à la portée de tous et que moyennant un paquet d’euros on sait piloter … Et dans l’exemple que je citais ce n’est pas le stage qui aura évité au pilote novice de cracher par la suite son drone croyant savoir piloter (illusion qu’on avait cru bon inculquée au stagiaire 🙁 )

  5. Ah, j’avais déjà la pub Drony sur Facebook, maintenant ici, je me fais harceler 😀
    Je pense que ces formations, c’est plus pour du perfectionnement qu’autre chose.
    Mais pour 1000€ tout de même, je trouve ceci exagéré.

  6. +1, tout à fait d’accord avec Fred pour la disponibilité d’un club proche, et du temps à y passer.

  7. C’est comme pour le secteur des soins de santé : un bien portant est un malade qui s’ignore 😀 Une formation destinée aux pi….geons qui aiment se faire plumer 😀

  8. Evidemment, il y a des promesses. Mais comment imaginerais-tu une promo pour une formation ? “ne forme pas vraiment, dure 2 jours mais il faut plus de 2 ans pour être opérationnel, apprend les bases mais n’évite pas les crashs”. 😉
    Justement, dans l’argumentaire du site, j’ai trouvé que les termes employés étaient réglos : “Analyser le comportement d’un drone, Comprendre les systèmes constituant le drone, Gérer différentes phases de vols, Diminuer les risques liés au pilotage d’un drone”. C’est pas “Vous allez maîtriser comme des bêtes et faire des images de folie à l’issue de la formation” ! Et plus sérieusement nulle part indiqué la promesse de savoir piloter… (à moins que j’ai loupé des trucs sur le site)

    Je comprends bien qu’une formation soit considérée comme inadaptée / chère / insuffisante / remplaçable pour les passionnés, mais il ne faut pas oublier que la majorité silencieuse qui fréquente le site me pose par mail des questions auxquelles cette formation répond, justement.

  9. Bonjour,

    Je suis un des formateurs de cette formation sur la partie plutôt photographie et vidéo mais pour en dire un peu plus, cette formation a pour but principal de vous former au métier de télépilote, pas de devenir un pilote chevronné, il est évident qu’en 2 jours, vous n’apprendrez pas à faire corps avec votre drone !

    Dans tous les cas, même si elle durait 10 jours, vous ne seriez pas encore un super pilote, c’est l’expérience et l’utilisation de votre matériel qui fera de vous un bon pilote de drone.

    Notre formation se base sur de la théorie solide, qu’elle soit sur la technique du drone, la sécurité ou sur la partie administrative qui est assez lourde et fastidieuse quand on est novice…et même quand on l’est pas. L’idée de la formation est de “former” pas de délivrer un diplôme. Il est évident que nous ne forçons personne à venir se former chez nous, c’est une démarche personnelle pour des personnes souhaitant exercer le métier de télépilote, sois en 2 jours vous avez presque toutes les ficelles des démarches et des notions de sécurité quand à l’utilisation de votre drone et de l’homologation de celui-ci, soit vous apprenez par vous-même et vous passerez 6 mois à risquer d’être hors la loi avec du matériel mal régler, inadéquat et sans autorisations.

    Les tarifs de formations sont du même ordre chez nos concurrents et nous faisons pas “du fric”, nous gérons une société commerciale. Et encore une fois, nous ne forçons personne, ce sont eux qui viennent à nous et sont ravis de leurs 2 jours passés chez nous.

  10. Je pense qu’une formation par ce biais est un plus. Le tarif par contre doit être adapté pour que tout le monde puisse en profiter, amateur comme futur pro.
    D’ailleurs est-ce que ceux qui forment ont été eux-même à la bonne école? Je parle d’un point de vue didactique.

  11. Bonjour
    Nous avons formé environ 90 stagiaires cette année, JRI de TF1, France3 Corse, France 24, géomètre, archi, photographe etc… Nous tenons à disposition les commentaires des stagiaires qui sont tous positifs, les deux jours correspondent à un besoin, pas de formation en théorique ULM et pas non plus de simulateur de vol, directement du vol au terrain. Nous donnons les principes de sécurité, les modes de vols, la connaissance des logiciels et des documents nécessaires au dépôt de MAP, nous leurs faisons surtout partager notre expérience, la formation à un coût, plusieurs drones, beaucoup de batteries, un peu de casse parfois, des radios, des écrans et la transmission d un savoir qui fera gagner beaucoup de temps. Les stagiaires repartent avec un bon vernis et savent qu ils devront effectuer des heures de vols pour être bon télépilote mais au moins ils repartent avec toutes leurs réponses à leurs questions.

  12. La meilleure formation c’est de commencer petit à petit en terme de drone, d’apprendre à piloter en manuel et de face ! J’ai commencé par un MQX, puis un hoten, puis un TBS “pro”, puis un DJI phantom homologué les formations ne permettent pas d’acquérir les automatismes, qui ne peuvent être maîtrisés qu’après de très nombreux vols !

    vacherin

  13. C’est une excellente formation, mais je ne dirais pas que c’est la meilleure (par expérience) ! Se former seul, c’est l’assurance de choper de mauvais automatismes ! Pour s’en rendre compte puis s’en débarrasser, il faut être confronté à des pilotes chevronnés…

  14. Bonjour, j’aimerais savoir du coup si vous connaissez de bonnes formations si vous avez le droit de citer, je suis de l’ile de la réunion , et je souhaite rentrer pour faire une formation pilote en métropole , j’ai vu beaucoup de formation qui coutent environ 2000 à 3000 euros pour une semaine de pratique et théorie, j’ai eu ma Théorie ULM (et je m’entraine sur un phantom avant d’acheter un plus gros), et compte faire une formation pour avoir la DNC ( es ce bien obligatoire pour devenir professionnel ? ).J’ai l’impression de voir de tout entre 1000 et 4000 euros ..Ca m’inquiète un peu , j’ai l’impression que c’est un peu n’importe quoi ..

    Merci pour partage d’expérience

  15. Bonjour,

    j’ai suivi la formation Drony il y a quelques semaines et je n’ai pas eu l’impression d’être volé. J’avais fait un comparatif de plus de 10 formations. C’est celle qui revient le moins cher et fait le tour le plus complet. Si vous voulez du rêve regardez les formations sur la Costa Brava (véridique !! mais pas à la hauteur selon moi) Ce qui est écrit correspond à ce qui est fait. Nous étions 3 à suivre la formation, c’est très confortable.
    Depuis mon MK vole et je fignole les réglages pour être opérationnel… bientôt !
    Certes on passe toujours moins de temps que voulu à voler mais c’est le cas de toute les formations.

    A mon avis, et pour répéter ceux des amis déjà pilotes confirmés il faut de toute façon s’y coller tout seul, pourquoi pas faire du simulateur (certains font payer pour former au simulateur), s’entraîner avec des nanos les jours de pluie à la maison…
    La formation permet aussi d’échanger avec les formateurs mais les autres et leurs projets, revenir sur la législation et la sécurité (PLUS QUE NECESSAIRE), préparer son MAP…

    A bientôt sur terre et les yeux en l’air.

  16. Formation entièrement à la hauteur de mes espérances, avec des formateurs très pros connaissant parfaitement leur sujet, également sympathiques et très pédagogues, ce qui n’est pas forcément le cas de tous les formateurs. Chez Drony vous êtes tout de suite mis en confiance et même si la durée du stage est seulement de deux jours, ils sont intensifs et permettent de gagner beaucoup de temps en profitant de leur solide expérience. Vous éviterez ainsi les erreurs de débutants et la casse matériel. Après à vous de pratiquer le plus possible pour vous entrainez puis de faire vos propres armes sur le terrain dans des conditions réelles de commandes. Merci encore à Stéphane et Jérôme.Si vous recherchez une formation en région Parisienne de qualité et d’un prix raisonnable? Sans hésitez vous pouvez vous inscrire chez Drony.

  17. je suis un novice dans le domaine, mais vraiment intéressé par cette activité de loisirs. Je suis en total accord avec Marc.
    J’ai débuté avec un Parrod et fait un peu n’importe quoi !! voulant persévérer et m’améliorer, j’ai suivi le stage de deux jours chez Drony.
    Un accueil par des “pros” avec une formation très soutenue mais accessible. Tous les thèmes sont abordés sur la législation, les essais en vol sur sur le terrain.
    Depuis ils m’ont même livré un Phantom 2 avec tous les composants permettant l’homologation classe D et scénario S1 et S3.
    le prix a été pour moi le plus compétitif et un délai minimum.
    lorsque j’aurai le théorique ULM, je recontacterais Drony pour la rédaction du MAP.

    Honnêtement le prix de cette formation sur deux jours telle qu’elle est pratiquée ne me parait pas exagérée ayant été dans le monde des affaires durant toute ma carrière professionnelle et l’expérience que j’ai des stages de formation pour moi et mes collaborateurs

  18. Bonjour à tous,

    Voilà mon commentaire après une formation chez Drony :
    mes connaissances étaient à la base plutôt très bonne pour tout ce qui concerne moteurs, voilures, télécommande,…étant un passionné de modélisme. Mon interrogation était donc de savoir si j’allais y trouver mon compte dans cette formation de drone :

    OUI pour l’accueil, la grande disponibilité de Stéphane, son écoute. Et l’accueil dans une formation ça compte, cela permet de se mettre dans les meilleurs conditions.

    OUI pour l’organisation en théorie du drone, la réglementation la pratique et…encore la réglementation (aujourd’hui je comprend pourquoi autant d’attention sur ce point si important et particulier aux drones)

    OUI pour toutes ses explications (en projection powerpoint) précisent accompagnées comme il se doit de documentation
    ouvert à toutes les questions, même celles qui seraient plutôt confidentielles sur quelques points particulier de cette activité de services Drony formait un futur concurrent ? et non un futur partenaire !

    OUI pour la pratique en parfaite condition de sécurité et d’adaptation aux capacités de chacun (certain avaient déjà volé, d’autres non…et ce n’est pas forcément évident de mener ce type de stage dans ce cas là)

    OUI pour la disponibilité après le stage : questions techniques (résolues), question de réglementation (mon MAP est dans la poche !)

    et aujourd’hui je vole, avec je le reconnais beaucoup d’informations recueillies grâce à ce stage.

    mais n’oublions pas que les heures de vols sans jamais se prendre pour un TOP GUN sont celles qui feront de vos clients des clients heureux.
    et pour le prix, franchement cela me paraît justifié et raisonnable (pour certain, il existe des aides à la formation)

    merci à l’équipe DRONY

    Renaud

  19. Bonjour à tous,
    j’ai suivi la formation Drony il y a un mois. je suis très satisfait de cet apprentissage. Cela m’a permis de prendre conscience des réglages et des règles de sécurité pour un drone. L’accompagnement théorique pour comprendre les différents documents est complet. C’est une formation intense en 2 jours ce qui m’a convenu parfaitement. Je ne pouvais pas me permettre d’arrêter de travailler pendant une ou deux semaines !
    Au niveau du tarif cela me semble raisonnable en comparaison des autres formations.
    Franchement une équipe de formateurs sympathiques et qualifiés.
    Cordialement.

  20. Bonjour à tous, je voudrais répondre aux différents détracteurs des formations prodiguées par Drony, avec comme premier argument, que moi,j’en sors ! c’était au mois de Juin de cette année, et j’étais néophyte en la matière (si ce n’est un peu d’Aéromodélisme dans le passé, ce qui ne confère en aucun cas un bagage car certains anciens réflexes peuvent être plus néfastes qu’utiles…)Donc, je vous confirme que 2 jour suffisent pour acquérir les bases, pour peu que l’on ait pas 2 mains gauches et un cerveau à peu près opérationnel (il vaut mieux posséder ces 2 prérequis pour éspérer devenir télépilote de drone à mon avis…) sachant que de toute façon, c’est le pilotage quotidien suivant la formation qui permettra de perfectionner son pilotage, et de créer des images exploitables. j’ai donc acheté mon premier drone en même temps que ma formation, et depuis, je vole ! je réalise des vidéos, je travaille ma méthode de montage, bref, je me prépare doucement mais sûrement à devenir pro, et cela aurait été impossible sans cette formation certes courte mais solide et efficace. Donc, je le répète, je n’ai aucunes actions dans la société Drony puisque je me dirige vers la création de ma propre structure, mais je remercie Stéphane G. qui m’a formé, qui continue de répondre a mes questions, et me donne des conseils dès lors que je lui montre mes vidéos.
    Bon vol à tous !
    Dronemment vôtre.

  21. Photographe de métier, pilote ULM, il était logique pour moi d’ utiliser un drone pour réaliser des prises vues avec des point de vues insolites. J’ai donc envoyé un mail à l’ensemble des formations répertoriées. J’ai choisi la formation Drony car ce sont eux qui ont répondu à mes questions clairement. La formation, intense, a aussi été très claire, et jamais les formateurs nous ont laissés penser que nous serions des pilotes chevronnés à l’issu de cursus.
    Après mon premier vol solo en ULM, je n’ai pas eu le sentiment d’être un pilote chevronné, bien au contraire, et après mon 50ème non plus. Comment pourrait-il en être autrement avec un drone.
    Par contre, j’ai reçu les bases qui me permettent de m’entrainer régulièrement, de prendre confiance en moi, de gérer les problèmes qui peuvent survenir lors du traitement d’un sujet, et de connaitre la législation, càd ce que je peux ou non faire sur le territoire français.
    Les esprits chagrins s’expriment beaucoup sur le net, quelque soit le sujet. Nul besoin d’analyser leurs motivations. Quand à l’argent, il y aura toujours des ronchons. S’ils sont bons télépilotes, pourquoi ne deviennent-ils pas formateurs?
    A bon entendeur, et merci à l’équipe de Drony.

  22. Bonjour,
    j’ai fais ma formation chez DRONY et je suis très content de ses deux jours car ils ont répondu a beaucoup de mes questions et meme si je savais pas mal de choses, j’ai appris beaucoup. J’ai eu affaire a deux personnes très sympathique et très professionnel. On a passé pas mal de temps sur le terrain a utiliser les machines mis a notre disposition pour la formation. ( du Phantom au S800!!!!)
    Je voie que beaucoup de gens on critiqué le tarif mais je le trouve raisonnable comparé a d’autre formation vu le service après formation qui est fait par Drony.

    Bon courage a tous
    Cordialment.

  23. Bonjour PENSARD ainsi que toutes les personnes qui contribuent à ce super blog.
    Ça fait un moment que je lis tout plein d’articles ici et ailleurs, et j’ai maintenant une question ‘à 100 balles’ :
    j’ai un drone DJI phantom II (avec la camera DJI, et la télécommande) et je voudrais faire des photos pour mon cabinet d’architecture. (j’essaye de vous expliquer vite)
    Je suis pilote privé, et aussi aéromodéliste, et j’ai rempli un MAP, et suis en discussion avec la DGAC pour obtenir l’authorisation nécessaire. mais voilà : gros problème : j’ai donc tous les documents nécessaires SAUF L’attestation de conformité de navigabilité du drone!

    Tu mentionnes au dessus que tu peux avoir l’homologation du phantom II, mais comment fais-tu? as-tu vraiment tous les composants pour? il me semble avoir lu sur un blog (FrenchiDrone : http://forum.frenchidrone.com/index.php?threads/tout-%C3%A0-propos-des-sc%C3%A9narios-et-autorisations.266/) que c’est pas si facile et ça m’a l’air couteux…

    Ici : http://www.flyingeye.fr/produits-services/drones/ ils disent même que le phantom II est homologué…

    Je ne sais pas vraiment quoi faire ni quoi penser : le phantom II est-il OK pour du travail aérien (non à mon avis) ou faut-il changer de drone (pour un homologué)? d’ailleurs, je ne trouve pas de liste de modèles de drones homologués pour le travail aérien, est-ce que cette liste existe quelque part?

    Merci à tous pour vos réponses et commentaires.

    Jérôme

  24. En tout cas je vois que cela fait couler beaucoup d’encre 🙂 c’est bien la preuve que les avis sont partagés et le mien en fait partie (il vaut ce qu’il vaut bien sûr 🙂 ).

    Loin de moi de vouloir du mal à qui que ce soit, je trouve d’ailleurs positif, qu’à travers cette suite de dialogues, les choses se sont très honnêtement précisées, l’avis des stagiaires sont intéressants et ceux de DRONY aussi …

    Je le répète: je suis le premier à dire que toute formation est profitable, la vôtre probablement aussi, je passe mon temps à encourager les gens à se former, se documenter et s’informer. Je milite aussi pour les club et la FFAM, cela bien sûr plus dans le cadre de l’amateurisme et du FPV que sur le plan professionnel.

    Si mes propos ont pu blesser quelqu’un veuillez m’en excuser .. Bonne formation à tous !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.