Je vole aujourdhui ?

3
403

photo 1Je sais pas trop, moi, ça dépend du vent… Et de l’appareil que vous voulez faire voler. Plus son rotor (ou ses rotors) tournent rapidement, moins il est susceptible d’être déstabilisé. Les hélicos les plus sensibles sont les birotors, puis les monorotors à pas fixe. Les monorotors à pas variable (3D) sont les moins susceptibles d’être perturbés. Du côté des multimoteurs, les micro quadricotères récents ont une tolérance assez impressionnante. Si vous pratiquez le vol en immersion, soyez prudent, le vent a tendance à faire dériver l’appareil sans qu’on s’en aperçoive toujours. Enfin, le vent est l’ennemi juré de belles vidéos filmées aériennes : ça secoue, ça gigote et ça vous colle la nausée !

La météo

Presque tous les sites de météo proposent une indication du vent, mais autant vous offrir les services de spécialistes. Vous pouvez visiter le site anglais XCWeather, qui propose une belle carte de France (ici). Mais ses mesures sont indiquées à l’impériale. Préférez le site Windfinder (ici), plus agréable. photoD’autant qu’il propose une application pour smartphones et tablettes, iOS (Apple) et Android (Samsung, HTC, LG, etc). Elle est disponible gratuitement – mais vous devez subir des publicités, ou payante et débarrassée de réclames (moins de 2 €). Les observations sont assez justes, avec des prévisions à 5 jours. Mais n’oubliez pas que le vent est, plus que tous les autres phénomènes météorologiques, un événement très localisé. Le site ou l’application donnent des indicateurs qu’il faut pondérer avec votre expérience de l’endroit où vous allez voler…

3 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.