Samson : offrez-vous la voiture-avion Switchblade, pour à peine $170.000

2
752

La voiture basique, c’est dépassé, l’avion c’est has-been, l’électrique c’est trop greenwashed. Le truc du moment, c’est un véhicule hybride capable d’emprunter les routes et de décoller comme un avion (et pas comme un VTOL, parce que les VTOL, ça ne va pas assez vite), quand c’est nécessaire. C’est ce que propose la société américaine Samson, avec son Switchblade.

Comment ça fonctionne ?

La Switchblade est une voiture à 3 roues, pour deux personnes, qui se conduit sur routes jusqu’à 200 km/h. Elle peut se transformer en avion en quelques secondes, assure son constructeur. Deux ailes se déploient et une dérive se positionne à l’arrière. La propulsion est assurée par une hélice à 5 pales et 6 stators, le tout animé par un moteur à 3 cylindres développé par Samson. La Switchblade, en mode avion, est prévue pour des décollages et atterrissages depuis une piste en dur, donc un aérodrome.

Ok, j’en veux une !

Evidemment, la Switchblade n’est pas encore disponible. Vous pouvez demander à être placé sur une liste d’attente pour l’acheter quand elle sera en vente. Comptez $170.000 pour la version VFR et $195.000 pour la version IFR (vol aux instruments). Samson vous prélèvera $2000 lorsque la Switchblade aura effectué son premier vol réel. Vous pourrez toujours vous rétracter – mais en perdant $500 dans l’histoire – ou attendre la disponibilité définitive et payer le solde de votre commande. Pour ce prix, il y a un parachute en cas de problème ? Oui. Il y en a en fait 3, un peu comme sur une capsule spatiale de retour sur Terre. Il y a aussi le programme Builder Assist Center. Pourquoi ? Parce que l’appareil est livré en kit à construire soi-même. Préparez la colle chaude !

Le projet va-t-il aboutir ? 

Il ressemble beaucoup à une blague ou à un piège à investisseurs (ou les deux), et le détecteur de bullshit affiche une valeur assez élevée. Mais allez savoir ! car la Switchblade a été imaginée par Sam Bousfield, un architecte américain à la retraite qui semble avoir décidé de consacrer toutes ses économies, son temps et son énergie à ce projet, et ce depuis 2009, en embauchant une grosse équipe. Vous pouvez vous inscrire à la newsletter de Samson, ici, pour être tenu au courant de l’évolution du projet, et lire en détails la FAQ pour en faire une idée plus précise. La dernière vidéo intitulée « Samson Sky Switchblade Flying Sports Car Begins Flight Test Process [2022] »… ne montre pas de vol. Mais, après tout, les premiers décollages au début du 20e siècle ont demandé un peu de temps, de persévérance, de chance et de mécènes ! Les autres vidéos sont à visionner ici.

Crédits photos : Samson

Article précédentRéglementation : bientôt plus de canaux et de puissance en 5 GHz pour les drones ?
Article suivantL’EASA, la limite de 250 grammes en classe C0, la baguette tradition et Quadricottero News

2 COMMENTAIRES

  1. Humm est-ce que c’est compatible web3 et metavers ? Sans ça, j’investis pas mes cryptomonaies dedans..

  2. Pour avoir vu l’AeroMobil Slovaque de près je peux dire que le concept n’est pas de la science fiction.
    J’ignore le prix de vente de cette dernière, mais les 170.000$ annoncés pour la Switchblade me semblent “raisonnable” à comparer à un ULM + remorque + voiture + éventuellement place de hangar.
    Par contre Samson qui développe à la fois un avion complexe et un moteur aéro, qui annonce la version IFR à un prix à peine plus élevé et ce avant le premier vol (?) … ça semble ambitieux en effet !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.