DJI ouvre la Sky City, son nouveau siège à Shenzhen en Chine

2
600

Le constructeur DJI est leader dans le domaine des drones un peu partout dans le monde et sur la plupart des segments de marchés civils. Une expansion rapide qui l’a conduit à concevoir les plans de son siège dès 2016, à en dévoiler les premières images en 2018 (voir ici). Le bâtiment est désormais achevé : c’est la Sky City. DJI ? Da-Jiang Innovations (大疆创新), rappele le communiqué de presse, ce qui signifie « Innovation sans Frontières » en mandarin.

Ce qu’en dit le fondateur de DJI ?

Le communiqué de presse rapporte les propos de Frank Wang, fondateur et PDG de DJI : « Il nous a fallu six ans pour construire le nouveau siège social de DJI, qui est le résultat de la sagesse et de la détermination de DJI et de nos précieux partenaires. Nous voyons la Sky City comme un endroit unique en son genre : notre vraie maison. Au début d’une nouvelle ère pour DJI, nous accordons une grande attention à la croissance et au bien-être de chaque employé. Cela commence par un environnement de travail à la fois pratique et agréable. J’espère que la Sky City nous inspirera tous à travailler ensemble et à atteindre de nouveaux sommets de progrès, de sagesse et de possibilités pour développer des solutions qui profitent à la société ». 

Des chiffres

La Sky City regroupe deux tours de 44 et 40 étages, installées à Shenzhen en Chine et dessinées par l’agence Foster + Partners. La structure mesure 200 mètres de hauteur, avec une passerelle qui relie les deux tours à 105 mètres. Les laboratoires d’essais en vol occupent 4 étages…

Green…

Le communiqué de DJI insiste sur la notion écologique de son siège. « Foster + Partners a développé des solutions répondant au souhait de l’entreprise de créer un bâtiment durable. La conception des plaques de sol maximise la lumière du jour tout en réduisant la consommation d’énergie. Le système d’ascenseur innovant TWIN réduit le nombre de gaines nécessaires et augmente la surface utile des bureaux. Son système de contrôle intelligent permet également de réduire la consommation d’énergie pendant les périodes creuses. L’eau de pluie est récoltée et stockée pour être réutilisée, et les eaux grises sont recyclées pour l’irrigation des espaces verts – qui complète également les pluies pendant la saison de la mousson ».

Un petit effort, encore !

Il ne reste plus qu’à appliquer la notion de durabilité à la compatibilité des différents produits et accessoires de DJI, notamment les radiocommandes (voir ce tableau). On constate une nette amélioration depuis quelques mois avec l’interopérablité de certains modèles, mais il reste encore fort à faire…

D’autres photos

 

Article précédentReims : braquage avec l’aide d’un drone ?
Article suivantCultureFPV propose les frames open source Lowcult et Highcult

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.